Enfants assertifs, enfants heureux

4 juillet 2019
Le bonheur ne rime pas avec le fait d'avoir beaucoup de jouets ou de recevoir un "oui" à chaque demande. Le bonheur vient avec la satisfaction, l'estime de soi et une bonne image de soi. C'est pourquoi les enfants assertifs sont plus sûrs d'eux, plus heureux et nouent des relations plus facilement.

Les enfants assertifs sont plus heureux. Ils le sont parce qu’ils apprennent à communiquer leurs désirs. Ce sont des personnes capables de mettre des limites, améliorant ainsi leur implication dans la société. Que nous ayons ou non une facilité plus ou moins grande à la développer, cette compétence n’est pas innée. C’est nous qui pouvons/devons aider les enfants à la déployer.

Nous pourrions affirmer, presque sans nous tromper, que parfois nous passons à côté ce que dont les enfants ont réellement besoin. Nous visons des objectifs tels que ceux visant à choisir la meilleure école, leur offrir des cours d’anglais, nous préoccuper de leurs relations amicales ou réguler leur utilisation des appareils électroniques.

Très bien. Néanmoins, qu’en est-il de leurs compétences émotionnelles ? Et de leurs compétences sociales ? On suppose parfois que l’estime de soi, l’assertivité voire l’image de soi sont inclus dans le code génétique et qu’ils se forment au fur et à mesure de la croissance.

Il nous faut nourrir ces dimensions au quotidien, les prendre en charge. Nous devons mettre en oeuvre un guide délicat, intuitif et ferme afin que les enfants soient plus habiles dans ces domaines aussi essentiels que la vie, le bonheur et le bien-être psychologique. Profitons-en pour nous pencher sur cette compétence indispensable : l’assertivité.

une fille joue avec un ballon

Enfants assertifs : comment les éduquer ?

Pour éduquer des enfants assertifs, il faut faire preuve de patience et de discernement. De nombreux parents et éducateurs déplorent souvent le fait qu’il existe deux types d’enfants.

D’un côté, il y a ceux qui râlent comme ils respirent. Ce sont ceux qui sont toujours frustrés et remplis d’amertume. En effet, ils pensent que tout le monde ou presque est contre eux. Ils ne peuvent rien faire ni avoir ce qu’ils veulent à un moment donné.

D’un autre côté, il y a ceux qui se caractérisent par cette passivité hermétique. Ils ne disent jamais ce qu’ils ressentent, ils ne réclament rien. Ce sont des enfants qui sont souvent victimes du harcèlement scolaire.

Le manque d’assertivité débouche souvent vers deux pôles très opposés : la passivité ou l’agressivité. Ni l’une ni l’autre n’apporte de conséquences positives.

Être capables de façonner des enfants assertifs est une façon d’investir dans leur bonheur. En outre, tel que Gertrude E. Chitten l’explique dans la revue Society for Research in Child Development (Société de recherche en développement de l’enfant), nous investirons dans la création d’une société plus respectueuse. Voyons comment parvenir.

Nous leur enseignerons que le monde fonctionne grâce à des limites

Pour éduquer des enfants assertifs, nous devons les familiariser dès leur plus jeune âge à une idée très claire. Le monde est empli de limites que nous devons respecter. Éduquer, ce n’est pas seulement une affaire de bien et de mal. Il existe quelque chose au-delà de la morale. C’est le civisme, le respect humain, le fait de s’adapter aux codes sociaux pour vivre ensemble.

Le monde est rempli de limites. Elles sont physiques, émotionnelles voire économiques. Nous ne pouvons pas, par exemple, dépenser de l’argent dans des choses futiles.

Qu’est-ce que l’assertivité ? À quoi sert-elle et comment l’utilise-t-on ?

Les enfants comprennent bien plus de choses qu’on le pense. En outre, avant de parler avec aisance, ils comprennent beaucoup plus de concepts que ce qu’ils peuvent l’exprimer. C’est pourquoi nous devons avoir à l’esprit le besoin de leur inculquer ces principes :

  • Je dois être capable d’exprimer ce que je ressens sans peur, mais avec respect
  • Maman et Papa ne vont pas me punir pour quelque chose que je dis. Ils représentent mon espace sûr pour pouvoir exprimer mes émotions négatives, comme ce qui me fait peur, m’énerve ou m’inquiète
  • Je dois être capable d’écouter avec respect ce que me disent les autres
  • Je dois comprendre que je ne vais pas toujours avoir ce que je demande ou désire. J’apprendrai peu à peu à être patient, à tolérer ma frustration
enfants assertifs, enfants heureux

Les enfants assertifs ont besoin de modèles sur lesquels se baser

Un autre aspect essentiel est que nous ne pouvons demander aux enfants de respecter des règles que nous ne nous respectons pas nous-mêmes. Ainsi, si nous nous adressons à notre partenaire avec une certaine agressivité et un manque de respect, nos enfants imiteront ce modèle de communication.

Si nous voulons façonner des enfants assertifs et heureux, soyons non seulement leur meilleur modèle et guide mais également leur inspiration quotidienne.

Leur donner des responsabilités, respecter leur choix et leur intimité

Les enfants, notamment à partir de 8 ans, vont réclamer leur intimité. C’est quelque chose qu’en tant que parents, nous devons respecter. Nous devons également favoriser la confiance pour qu’à tout moment, ils se sentent libres et en confiance pour nous faire part de leurs inquiétudes.

Par ailleurs, une façon d’améliorer leur assertivité consiste à leur donner des responsabilités selon leur âge. Cela favorisera leur sens de la compétition, leur indépendance et une confiance en soi appropriée.

Intelligence émotionnelle et assertivité

Enfin, il est tout aussi important qu’en tant que parents, nous soyons capables de leur inculquer de bonnes compétences en matière d’intelligence émotionnelleC’est quelque chose qui les aidera à gérer beaucoup mieux leur monde émotionnel. Cela leur permettra de contrôler les impulsions, à améliorer leurs compétences sociales et cette communication émotionnelle si importante dans leur quotidien.

Tel que nous l’avons évoqué, nous devons inculquer ou éveiller chez nos enfants de nombreux détails, aspects et compétences. Ils emprunteront ainsi peu à peu ce chemin vers l’assertivité et le sérieux. C’est un chemin dont le parcours prendra plusieurs années, qui sera parsemé de moments difficiles et de grandes réussites. Soyons patients. Soyons avant tout toujours à l’écoute, proche et disponible à tout instant.

 

  • Avşar, F., & Ayaz Alkaya, S. (2017). The effectiveness of assertiveness training for school-aged children on bullying and assertiveness level. Journal of Pediatric Nursing36, 186–190. https://doi.org/10.1016/j.pedn.2017.06.020
  • Christian, D., & McNeish, H. (1995). Assertiveness. Journal of Advanced Nursing. https://doi.org/10.1046/j.1365-2648.1995.22010198.x