De quoi traite l'apprentissage interactif ?

28 mai, 2020
L'apprentissage interactif est de plus en plus important. À travers des outils traditionnels et innovants, il nous montre tout ce que peuvent apporter les nouveaux courants et les nouvelles ressources dans le domaine de l'éducation...
 

Beaucoup de psychologues, de biologistes, de mathématiciens ont discuté de l’apprentissage interactif et ont apporté leur pierre à l’édifice pour essayer d’améliorer notre compréhension du processus. C’est donc dans ce contexte que nous voulons aujourd’hui vous parler de l’apprentissage interactif.

Commençons par définir l’apprentissage et l’interaction. Le premier concept fait référence à « l’acquisition par la pratique d’un comportement durable » et le second, à « une action qui s’exerce entre deux objets (ou plus), agents, forces, fonctions, etc. Mais qu’est-ce que l’apprentissage interactif ?

L’apprentissage interactif : de quoi s’agit-il ?

L'apprentissage interactif schématisé

 

Il consiste en un apprentissage dynamique, associé au mouvement. L’apprentissage interactif offre des activités motivantes qui poussent la personne à rester active et à approfondir ses connaissances. Pour cela, divers acteurs et éléments sont nécessaires :

 
  • L’espace : il peut s’agir ou non d’une salle de classe, l’important est que ce soit un environnement propice à l’apprentissage

Dans l’apprentissage interactif, on peut inclure différents outils qui aident à atteindre les objectifs marqués. Un objectif récurrent est de maintenir l’apprentissage, en évitant la procrastination.

Comment mettre en place l’apprentissage interactif dans l’enseignement ?

Il est important que les activités d’apprentissage actif se basent sur un dialogue constant. L’idée est que le professeur s’implique davantage dans l’apprentissage mais de façon globale, c’est-à-dire qu’il aille au-delà de l’aspect théorique.

En syntonie avec l’environnement et les objectifs, le professeur :

  • Planifie le processus d’apprentissage
  • Intervient pour motiver l’apprentissage et orienter les élèves
  • Supervise le travail des élèves
  • Se montre ouvert au dialogue
  • Génère des attentes positives vis-à-vis du contenu à aborder
  • Est innovant dans son processus d’apprentissage
  • Est dynamique dans son avancée en syntonie avec le processus académique

Ainsi, le professeur agit en tant que facilitateur d’apprentissage. Pour cela, en plus des caractéristiques mentionnées, il doit se connaître lui-même et se contrôler. Par conséquent, dans ce type d’apprentissage, les émotions, cognitions et comportement comptent aussi. En fait, nous parlons d’une personne qui doit donner l’exemple : elle montre et les élèves apprécient, pour ensuite répéter ou créer.

 

Par ailleurs, dans l’apprentissage interactif, on voit l’intelligence de manière intégrale et on ne se dirige pas seulement vers le développement de l’intellect ; les habiletés artistiques, culturelles, d’empathie, d’auto-régulation, etc., comptent aussi. Le professeur, en tant que guide, doit se tenir informé et aider à renforcer ces capacités. Fantastique, n’est-ce pas ?

Comment apprendre de façon interactive ?

L’élève, dans l’apprentissage interactif, est acteur (actif). Il peut donc s’impliquer dans toutes les activités ; par exemple, en exposant un sujet. Par ailleurs, il reçoit un retour de son professeur mais aussi de ses camarades et de lui-même. Il peut évoluer dans :

  • Une classe inversée où l’on tire profit des stratégies virtuelles et présentielles. L’élève peut y développer diverses habiletés qui lui permettront de compter sur un apprentissage intégral
  • Des activités qui promeuvent un apprentissage par compétences : il s’agit d’apprendre progressivement, jusqu’à développer une certaine compétence
  • Une interaction avec des ressources, technologiques ou pas : ici, l’élève est en contact avec différents outils qui facilitent l’apprentissage ; par exemple, en participant à une pluie d’idées dans un espace virtuel et partagé, en réalisant une vidéo d’exposition, en apprenant à travers des jeux, etc
L'apprentissage interactif à l'école sur des ordinateurs
 

Il existe beaucoup de lieux se consacrant à l’éducation qui se sont mis à l’apprentissage interactif. L’important est de les chercher si nous voulons faire partie de cette façon d’apprendre car, même si cet apprentissage n’est pas nouveau, il devient de plus en plus riche avec chaque progrès technologique mis à disposition de l’apprentissage. Ce n’est pas seulement une question d’écoles : on le voit aussi dans l’enseignement supérieur.

Un apprentissage novateur

Au sujet de la virtualité intégrée dans l’apprentissage, diverses recherches ont été menées. Arenas Márquez, Domingo Carrillo, Molleda Jimena, Ríos Martín y Ruiz del Castillo (2009), dans leur article publié dans la revue Medios y educación, suggèrent que : « Il ne suffit pas de copier les matières classiques sur un site web, il faut les adapter au nouvel espace ». Nous ne parlons donc pas simplement d’un mélange mais nous référons plutôt à un type d’apprentissage novateur tout en étant dirigé, supervisé et avec une base théorique forte.

Pour conclure, l’apprentissage interactif met l’accent sur une relation qui se construit dans différents environnements, dans lesquels on retrouve le professeur, l’élève et les camarades, d’une façon dynamique et consciente. Chaque participant apporte quelque chose. Ce type d’apprentissage va bien au-delà des modèles classiques et les intègre dans une proposition novatrice.

 

 

Márquez, F.J.A., Carrillo, M. Á. D. Jimena, G.M. Martín, M. Á.R. & del Castillo, J.C.R. (2009). Aprendizaje interactivo en la educación superior a través de sitios web. Un estudio empírico. Pixel-Bit. Revista de Medios y Educación (35),127-145.