Croire en soi : la psychologie de la volonté

11 mai 2018 dans Développement personnel 0 Partagés
femme et lion

Si vous ne le faites pas vous-même, personne ne le fera pour vous. Croire en soi n’est pas une question d’orgueil mais de dignité personnelle. Il s’agit de cet amarrage psychologique auquel nous nous rattachons chaque jour pour avoir confiance en nos décisions, pour cesser de craindre les erreurs et nous permettre de nous relever encore et encore. Croire en soi, c’est s’armer de courage en sachant que l’on mérite quelque chose de mieux.

Il est possible que cette expression de « croire en soi » vous fasse penser à un titre de livre de développement personnel. Cependant, si nous voyons aussi souvent ces trois mots dans des vitrines, des manuels et des revues spécialisées, c’est pour une raison très concrète: l’être humain a énormément de mal à croire en ses capacités, ses qualités et ses possibilités.

« Il n’est jamais trop tard pour être ce que l’on aurait pu être. »

-George Elliot-

Cela est dû à la façon dont nous construisons notre réalité interne. Dès notre plus jeune âge, nous donnons forme à notre image personnelle en nous basant sur les stimulus que nous recevons et sur les interprétations que nous faisons de ces derniers. Ainsi, sur la base de ce que les autres nous disent ou nous projettent, nous nous construirons une identité plus forte et résistante ou, au contraire, nous développerons un « moi » plus vulnérable.

Croire en soi n’est pas facile quand notre entourage ne nous aide pas. Avoir confiance en ses propres capacités n’est pas simple quand nous nous concentrons plus sur nos défauts que sur le sens de dépassement de soi. Projeter une identité forte et courageuse n’est pas non plus aisé si on nous a toujours appris à faire plus attention à ce que les autres font, disent ou pensent, au lieu de nous occuper de nous-mêmes…

croire en soi

Croire en soi, c’est accepter que l’on est unique et différent des autres

Nous ne nous rendons pas souvent compte du bruit de nos pensées, de nos attitudes ou de nos raisonnements. Ce sont eux qui dessinent ce que nous sommes, qui nous limitent ou nous renforcent. Ce sont eux qui, en fin de compte, influe sur la façon dont nous nous sentons et nous comportons.

L’art de croire en soi est, par-dessus tout, un exercice de volonté. Et la volonté est un muscle puissant qui s’entretient grâce à des pensées adéquates, orientées vers un but concret: promouvoir notre bien-être et notre croissance personnelle.

Cependant, et nous le savons bien, il est difficile d’orienter la boussole de nos pensées vers le positivisme et la confiance en soi quand une faible estime de soi réside en nous. Quand nous ne ressentons que de l’apathie, de la frustration et un manque de motivation.

Aussi curieux que cela puisse paraître, nos parents oublient souvent, tous comme les systèmes éducatifs, de nous apprendre à croire en nous. Ils nous poussent à être comme la majorité des gens. Parce qu’être « normal » signifie faire, penser et se comporter comme ceux qui nous entourent. Être normal, c’est diluer nos particularités dans l’ordinaire et le quotidien. Parfois, être unique signifie être différent, et le différent ne cadre pas avec la réalité. Le différent ne rime pas. C’est un manque d’harmonie dans un monde qui adore tout prévoir.

jeune homme devant croire en lui

Cependant, il vaut la peine de se souvenir d’une chose aussi simple qu’élémentaire: nous ne sommes pas des êtres produits en série, nous sommes tous différents. Nous sommes exceptionnels. Nous sommes des exemplaires uniques. Nous avons des empreintes digitales uniques. Nous avons une personnalité propre, avec des traits différents de ceux des autres. Nous sommes nés pour laisser notre propre trace dans ce monde et, pour cela, nous devons trouver nos propres buts en croyant en nous, en notre pouvoir.

La psychologie de la volonté: quand croire signifie pouvoir

Croire en soi est un exercice constant que nous ne devons jamais mettre de côté. Personne ne devrait sortir de chez soi sans une bonne dose de confiance en soi et la certitude ferme qu’il mérite tout ce qu’il veut ou se propose de faire. Ainsi, et en s’appuyant sur la psychologie de la volonté, il est intéressant de prendre en compte ces conseils qui, sans aucun doute, peuvent nous aider ou nous inspirer.

Tourner la page

Nous le faisons souvent avec nos appareils électroniques. Il n’y a rien de tel que de restaurer le système d’un portable ou d’un ordinateur pour qu’il fonctionne plus rapidement et efficacement. Cependant, une telle action requiert en premier lieu de savoir quelles sont les archives que nous allons conserver et celles que nous choisissons d’effacer.

Pour croire en nous, nous devons mettre de côté beaucoup d’idées dont nous avons hérité, des idées transmises par d’autres. Nous nous boycottons souvent et nous le faisons quand nous nous sous-estimons ou nous comparons aux autres. Il faut en finir avec tous ces points de vue peu utiles: il faut faire table rase.

On peut déplacer des montagnes en déplaçant d’abord de petites pierres

Pour atteindre un objectif, nous devons croire en nous. Cependant, la psychologie de la volonté nous rappelle que, comme l’a dit Confucius, les grandes prouesses sont atteintes en parvenant d’abord à de petites victoires.

Ainsi, et avant de nous fixer des objectifs démesurés ou trop élevés, nous devons nous proposer de petits défis quotidiens. Des défis qui nous permettront de gagner en sécurité personnelle, qui nous feront acquérir une plus grande confiance et une image de nous-même plus positive.

Comme nous le disions au début, l’art de croire en soi est comme un muscle qu’il faut entretenir au quotidien. Par conséquent, n’hésitons pas à nous en servir en mettant de côté les opinions des autres. Osons décider et sortir de notre zone de confort. Affrontons nos insécurités, progressivement et sans nous presser…

croire en soi

Où que vous alliez, soyez vous-même

Pour croire en vous, ne vous éloignez jamais de vos idées. Où que vous alliez, ne perdez pas votre essence, n’abandonnez pas vos valeurs, vos passions ou votre identité. Que votre essence marque chacun de vos pas et de vos décisions, sans craindre ce que les autres peuvent penser. Être soi-même à chaque instant et dans n’importe quelle situation n’est pas toujours facile; cet effort quotidien est donc aussi un exercice de volonté, qui permet de gagner de la confiance et de la sécurité personnelle.

Pour conclure, même si nous ne pouvons jamais contrôler ce que la vie décide de nous apporter, nous pouvons décider de la façon dont nous allons réagir face à toute circonstance. Si nous croyons en nous, les difficultés seront moins dures et les montagnes seront moins hautes. Pensons-y.

Image principale de Dimitra Milan

A découvrir aussi