Crise de couple ou rupture définitive ?

· 23 octobre 2018

Une crise de couple est généralement un moment difficile. Cependant, toutes les crises de couple ne poussent pas à la rupture.

S’il s’agit d’un couple ayant déjà traversé de nombreuses crises, il est parfois difficile de savoir si le couple se trouve dans un moment d’incertitude et d’affrontement ou s’il traverse cette fois-ci une rupture définitive des liens qui se sont transformés en cendres.

Il existe donc différents type de crises de couple et également différents types de ruptures. La principale différence entre une crise et une rupture est que la dernière est synonyme de point final. Avant de continuer, finissons de définir ces concepts.

Lorsque nous évoquons une crise de couple, nous faisons référence à une situation de haute tension au cours de laquelle une prise de distance temporelle est généralement prise. De l’autre côté, lorsque nous parlons d’une rupture, nous faisons référence à une situation de séparation dans laquelle les personnes brisent les liens qui les unissent.

Il existe donc des différences réelles entre les deux situations. Parfois, les différences se matérialisent uniquement avec le passage du temps et la prise de l’une ou l’autre des direction. D’autre part, le fait de ne pas savoir si une crise finira ou non en rupture peut générer une incertitude potentiellement angoissante et énervant. Dans cet article, nous tenterons de vous aider à savoir si la situation correspond à une crise de couple ou plutôt à une rupture définitive.

crise de couple

Différents types de crise de couple

Les problèmes sont généralement les causes les plus communes des crises de couple. Ces dernières peuvent apparaître après une infidélité, la naissance d’un enfant ou une perte importante. Toutes ces raisons donnent naissance à des crises de couple différentes qui peuvent être plus ou moins longues.

Les crises nées d’une infidélité sont les crises de couple les plus compliquées à surmonter car l’infidélité suppose généralement la perte du lien de confiance et de complicité tissé avec l’autre. La victime se sent trompée, trahie, elle peut même voir son estime personnelle très affectée et la perte de contrôle peut être externalisée.

D’autre part, les crises de couple associées à l’évolution de la relation sont les plus faciles à vivre et les moins difficiles à surmonter. Nous faisons par exemple référence aux crises initiées par le passage du temps et le changement naturel de la relation. Cela peut avoir lieu lorsque l’on commence à vivre ensemble ou lors de la naissance d’un enfant. Dans ces cas, le lien, l’union ne s’en voit pas affecté.

Les crises de couple peuvent être due à une infidélité, la naissance d’un enfant, un grave problème familial ou des problèmes constants au sein du foyer.

Crise de couple face à la rupture définitive

Les antécédents et l’histoire du couple en disent beaucoup sur la réalité de la situation : crise ou rupture. S’il s’agit d’une couple ayant traversé de nombreuses crises, il peut exister une usure importante de la relation poussant à la rupture. 

Au contraire de ce que l’on pense généralement « c’est juste une crise de plus« , le fait qu‘il existe une série de séparations ou ruptures temporelles contribue à l’épuisement de la relation. Le couple a donc la sensation de vivre dans un espèce d’éternel cycle de souffrance. Autrement dit, les crises répétées génèrent une perte de défense apprise et cela peut pousser la rupture à être définitive car l’un des deux partenaires pensera qu’il « n’y a rien à réparer« .

Le motif de la séparation est également un aspect clé. Les crises qui sont la conséquence d’une infidélité finissent généralement en rupture : la tromperie est dévastatrice pour la confiance du partenaire et les projets communs. Une infidélité donne lieu à une crise de couple. Si elle n’est pas correctement gérée et dans un délai adéquat, elle peut finir par se transformer en rupture définitive. La capacité à pardonner et à reconstruire peut s’épuiser.

Ainsi, si le motif de la crise est associé à des problèmes de cohabitation ou de tâches ménagères, il est fort probable qu’elle ne finisse pas par briser totalement le couple. Cependant, si les crises sont répétées et dues à des problèmes de cohabitation, nous pouvons également être dans une situation d’épuisement émotionnel qui transformera la crise en rupture définitive.

Le motif de la séparation est également un aspect clé. Les crises de couple qui surgissent comme le résultat d’infidélités finissent généralement en rupture.

crise de couple et motif de séparation

 Les quatre cavaliers de l’apocalypse des relations de couple

Lorsque des signaux importants d’incompatibilité existent dans le couple, nous pouvons penser que nous faisons face à une rupture définitive. Dans ce cas, référons nous aux « Quatre cavaliers de l’apocalypse » que le Docteur John Gottman décrivit après des années de recherche sur les relations de couple. Ces quatre signaux sont généralement intimement liés aux séparations définitives. Nous vous les présenterons en suivant.

Les quatre signaux les plus importants laissant supposer une rupture définitive sont : les critiques destructives (aussi bien les faire que les recevoir), l’attitude défensive, la dévalorisation de l’autre, l’attitude évasive. 

Ainsi, lorsque l’on observe dans la crise de couple la présence de l’une de ces attitudes ou schémas de communication ; cela nous informe sur la difficulté de la période que nous traversons. C’est un moment délicat qui peut finir par une rupture.