Un couple évolue quand il mise sur une croissance consciente

· 15 avril 2017

Nous sommes à une époque où les relations de couples subissent une révolution importante, tout du moins dans leur concept. Il est vrai que le paradigme actuel ne marche pas. Beaucoup de gens ne sont pas heureux en amour, beaucoup de gens ne savent pas quoi faire pour qu’une relation fonctionne parce qu’une grande partie du fil traditionnel qui ordonnait les expériences et les sentiments dans ce contexte est périmé.

Mais vers où focaliser ce changement nécessaire pour être heureux dans son couple ? De la même manière que pour plein d’autres choses, quand les normes traditionnelles se décomposent, quelque chose de nouveau prend sa place. En ce qui concerne les relations, la nouvelle tendance émergente est la relation consciente.

“Aime comme tu aimerais être aimé, librement et sans conditions.”
-Paul Ferrini-

Le problème des relations traditionnelles

Vous êtes amoureux-se ou seulement en couple ? Trop souvent, la seconde partie de la dichotomie est ce qui se produit dans les relations traditionnelles. La plupart d’entre nous, à force de le voir chez les couples qui nous entourent, dans les films ou dans les émissions de télé-réalité, avons appris que l’amour est quelque chose de conçu pour la satisfaction personnelle et qu’il faut travailler pour que la relation dure.

Généralement, ce travail d’entretien de la relation se construit en essayant d’apaiser l’autre. De ce fait, avec le temps, on perd le sens de ce que l’on est à cause de ce que l’on a dû faire pour faire durer la relation. Dans ce processus, de nombreuses personnes deviennent quelqu’un d’autre, et trop souvent quelqu’un qu’elles ne veulent pas être.

D’autre part, dans les relations traditionnelles, l’un-e des deux se préoccupe tellement de plaire à l’autre qu’iel finit par réprimer ses instincts, en plus de ses sentiments, ses désirs et ses aspirations, et même de ses peurs et de ses appréhensions. Dans la même mesure, nous espérons que l’autre fasse la même chose, c’est-à-dire qu’iel vive pour nous faire plaisir.