Communication assertive en milieu familial

La communication assertive est l'un des piliers du bien-être familial. Le fait qu'il prévale sur les autres types de communications veille à la santé du lien qui unit tous les membres du groupe.
Communication assertive en milieu familial

Dernière mise à jour : 19 septembre, 2022

La communication assertive en milieu familial facilite l’expression libre, sincère et respectueuse des sentiments personnels. Nous le mettons en pratique lorsque nous disons aux autres membres de la famille ce que nous ressentons et pensons sans violer leurs droits ni porter atteinte à leur dignité. De plus, l’affection peut être présente dans la communication assertive.

En revanche, on peut dire qu’une communication assertive favorise des échanges de qualité. En ce sens, s’affirmer implique de soigner le contenu et la forme de ce que l’on veut exprimer, en cherchant à ce que le message parvienne au destinataire de la meilleure façon possible. L’intention est toujours la compréhension des parties.

Nous nommerons ci-après brièvement les différents types de communication qui peuvent se produire dans la famille et quelques raisons pour lesquelles la forme assertive est la plus saine.

“La façon dont nous communiquons avec les autres et avec nous-mêmes détermine la qualité de nos vies.”

-Anthony Robbins-

communication assertive

Formes de communication dans le noyau familial

Le Rhode Island Department of Health établit plusieurs types de communication :

  • Dans la communication assertive, la personne exprime ses préoccupations, ses besoins et ses opinions en tenant compte de ce que les autres ressentent et pensent.
  • Dans la communication passive, la personne n’exprime pas ses préoccupations ou ses opinions. Elle est d’accord ou ne s’oppose pas à l’opinion majoritaire, même si elle va à l’encontre de ses propres convictions. L’objectif principal est de plaire aux autres. Elle accepte ce qu’on lui dit sans chercher à en comprendre les raisons, se plaçant sur une échelle d’inégalité devant le reste de la famille.
  • La communication agressive consiste à exprimer des besoins et des opinions en essayant d’imposer ce que nous voulons et pensons aux autres, en ignorant ce que les autres peuvent ressentir ou penser. C’est un type de communication hostile où ce que nous voulons est au-dessus du reste des membres du système familial.
  • Dans la communication passive-agressive, la personne “camoufle la colère” par de bons mots et de bons gestes, en utilisant un langage plein d’indices et de phrases qui causent de la douleur et de l’inconfort au destinataire. C’est une combinaison des deux styles précédemment identifiés comme un trouble de la personnalité DSM. Elle est actuellement considérée comme un type de personnalité non pathologique.

La communication assertive dans l’environnement familial est la clé de la résolution des conflits

Partant des différents types de communication, il nous apparaît clairement que la communication assertive favorise une bonne relation entre ses membres. C’est la plus saine et la plus bénéfique.

Réfléchissons. Si je punis mon enfant, sans lui expliquer ce qui s’est passé, je n’indique en quelque sorte que ce que je n’aime pas, sans lui donner d’autres options ou une base pour rejeter ce comportement au-delà de mes goûts. Alors pourquoi ne pas le faire quand je ne suis pas là ?

Ne serait-il pas plus juste de lui expliquer les raisons pour lesquelles son comportement n’est pas le plus approprié ? De cette façon, grâce à une communication assertive, nous favorisons la compréhension mutuelle, où tous les membres de la famille s’expriment, évitant ou atténuant l’intensité des conflits.

“Une communication efficace commence par l’écoute.”

-Robert Gately-

communication assertive

Assertivité et empathie

A travers le dialogue qui favorise la communication assertive, il est plus probable que nous puissions comprendre comment l’autre se sent, ce qu’il pense, pourquoi il adopte ce comportement. D’une certaine manière, la communication assertive et l’empathie sont liées, elles s’influencent mutuellement.

Réfléchissons. J’ai plus de chance de m’entendre avec quelqu’un si je me mets à sa place… en essayant de percevoir sous quel prisme il agit comme ça et en dialoguant. Au contraire, si j’essaie d’imposer ce que je pense, sans tenir compte de l’autre (communication agressive), cela va probablement générer ou intensifier un conflit déjà latent.

De même, la communication assertive génère un environnement de négociation qui favorise un accord entre les deux parties. En ce sens, la négociation est cruciale pour éviter les différends qui peuvent survenir lors de conflits. Selon la définition de Tulio Monsalve, du Centre latino-américain d’administration du développement, “la négociation est un processus et une technique par lesquels deux ou plusieurs parties concluent un accord“.

La communication assertive est peut-être un indicateur du degré d’harmonie et de bien-être entre les membres de la famille. Rappelons-nous que la communication et l’écoute active (affirmation de soi) sont à la base de la relation aux autres et à soi-même.

Cela pourrait vous intéresser …

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment travailler la communication assertive dans le couple ?
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Comment travailler la communication assertive dans le couple ?

La communication est la base de toute relation et l'assertivité en est un élément fondamental. Mais comment peut-on la travailler ?