Comment se faire de bons amis selon la science

Nous pouvons tous nous faire des amis, mais ce dont nous avons besoin dans nos vies, ce sont de "bons amis", des alliés de vie en qui nous avons confiance, qui nous soutiennent dans les mauvais moments et profitent des bons moments.
Comment se faire de bons amis selon la science

Dernière mise à jour : 27 juillet, 2022

Nous nous sommes tous posé cette question à un moment donné. S’il y a une chose que la plupart d’entre nous savons, c’est que rencontrer de nouvelles personnes est relativement facile. Cependant, construire des liens sociaux enrichissants qui nous accompagnent tout au long des aléas de la vie est déjà quelque chose de plus compliqué.

En regardant en arrière et en se souvenant des premiers jours d’école, on peut se rendre compte à quel point les relations humaines sont complexes. Les individus apportent avec eux leur propre type de caractère et des circonstances qui rendent difficile ou facile la réalisation d’alliances relationnelles satisfaisantes et durables. De même, des facteurs tels que le contexte social peuvent également nous affecter.

Il y a quelques décennies, il fallait sortir de la maison pour socialiser et se faire des amis. Aujourd’hui, les nouvelles technologies rendent nos vies plus confortables. A tel point qu’il est très facile de trouver des personnes qui partagent nos valeurs. Et soyons clairs, le faire est bon pour nous.

Avoir des amis améliore la santé physique et mentale, contribue à la longévité et pourquoi ne pas le dire : on se sent plus heureux. Construire des alliances enrichissantes et avoir la proximité de personnes en qui faire confiance, rire, pleurer et découvrir est quelque chose que nous méritons tous. Voyons comment l’obtenir.

« Soyez lent à vous faire des amis ; mais quand c’est fait, continuez ferme et constant ».

-Socrate-

de bons amis
Essayez de faire en sorte que les autres se sentent heureux et à l’aise lorsqu’ils sont à vos côtés. Le faire de manière naturelle, humble et toujours être soi-même vous permettra de consolider des amitiés plus enrichissantes.

Comment se faire de bons amis ?

On dit souvent qu’il est beaucoup plus facile de se faire des amis lorsque l’on est jeune. Pourtant, il y a un fait indéniable : quand on est jeune on ne met pas de filtres, on fait de la place dans nos vies à tout ce qui veut passer. C’est en vieillissant que l’on comprend l’importance d’être sélectif dans le monde des relations sociales. Tout le monde n’est pas bon pour nous.

L’écrivain CS Lewis a dit que ce qui nous attire les uns vers les autres pour être amis, c’est de partager la même vérité. C’est l’une des clés les plus décisives, trouver des personnes avec qui s’accorder aux mêmes valeurs. De même, un autre aspect essentiel est l’exercice quotidien de la confiance, de la complicité et de la réciprocité émotionnelle qui valide et enrichit tous les liens.

Il n’y a pas de secret pour savoir comment se faire de bons amis. En fait, il existe plusieurs stratégies à connaître. La science psychologique passa des décennies à essayer de comprendre quelles compétences ou approches nous permettent de construire des liens solides et heureux.

1. Recherchez des groupes sociaux avec lesquels vous partagez des goûts et des passe-temps communs

Les scientifiques définissent “l’affection d’attraction de similarité” comme la proximité que nous ressentons pour les personnes avec qui nous partageons des goûts similaires. Dans une étude de 1966, ce facteur avait déjà été mis en évidence. En d’autres termes, s’il y a une dimension primordiale lorsqu’on se connecte avec quelqu’un, c’est d’avoir des valeurs et des passions communes. Les similitudes sont le ciment qui nous unit. Plus tard, nous évaluerons d’autres dimensions.

L’avantage est que nous vivons dans un monde où les nouvelles technologies nous permettent de “segmenter” les personnes et de nous connecter avec celles qui nous intéressent. Nous pouvons utiliser des applications pour nous faire des amis, rejoindre des groupes Instagram ou Facebook ou nous inscrire à des espaces, des cours ou des sports que nous aimons pour rencontrer des gens.

2. Écoutez, comprenez, découvrez l’autre à travers une attitude positive

Écouter pour comprendre. Demander pour savoir comment va quelqu’un. Dans ces premières phases qui construisent une bonne amitié, il est essentiel de découvrir cette personne petit à petit. Quelque chose comme cela doit être fait avec ouverture, proximité, sensibilité et une attitude positive.

Personne ne gagne en agissant de manière suspecte ou en remettant en question ce qu’on nous dit. Peu importe si nous portons une histoire de trahison et de déception derrière nous. L’un des secrets pour savoir comment se faire de bons amis est de faciliter la contagion émotionnelle positive. Transmettre de la positivité, de la bonne humeur et de l’enthousiasme nous permettra de tirer le meilleur de l’autre, de laisser une trace…

Une enquête menée par les scientifiques Elaine Hatfield, John T. Cacioppo et Richard L. Rapson met en évidence la pertinence de cette dimension : transmettre des émotions de valence positive nous unit.

3. Partagez des informations personnelles et qu’ils les partagent avec vous

Il existe une technique efficace pour se faire des amis. Elle est par ailleurs utile pour évaluer comment va quelqu’un. Le partage de petites confidences et d’aspects privés facilite l’établissement de complicités et la mise à l’épreuve de la confiance. Et soyons clairs, si on ne peut pas faire confiance à quelqu’un, cette relation peut nous apporter peu au niveau de l’amitié.

De plus, il est non seulement conseillé de partager des informations personnelles avec l’autre, mais il est également essentiel que cette personne s’ouvre à nous. Chaque amitié doit être configurée comme un refuge interpersonnel sûr, chaleureux et fiable.

4. Maintenez des contacts fréquents et souciez-vous des autres

Donnons à nos amis la même chose que nous attendons d’eux. Quelque chose dont nous avons tous besoin et que nous méritons est de l’attention, des soins, que l’on s’inquiète de ce qui nous arrive. Parce que tout ce qui est apprécié suscite notre intérêt et notre préoccupation. Ainsi, toute personne qui réside dans nos cœurs mérite cette attention quotidienne qui n’envahit pas, mais sait être présente.

Par conséquent, si nous nous demandons comment nous faire de bons amis, souvenons-nous de cet aspect. Maintenons des contacts fréquents, préoccupons-nous de leur état et faisons-le avec respect.

5. Soutenez lorsque ça va mal, réjouissez-vous lorsque ça bien

Les bons amis ne sont pas seulement là pour passer du bon temps, sortir dîner et partager des moments amusants. L’amitié authentique est présente dans les mauvais moments et est heureuse quand l’autre réussit dans la vie. Ce sont deux piliers qui soutiennent des liens stables, heureux et fiables.

Par conséquent, si nous voulons construire des liens significatifs, faisons-le. Soyons capables de soutenir lorsque cela est nécessaire et réjouissons-nous du bonheur et des réalisations de cette personne. Evidemment, et dans le respect de la loi de réciprocité, ils doivent aussi faire de même avec nous.

de bons amis
Les bons amis se réjouissent de notre bonheur et des succès obtenus. Ils le font sans montrer d’envie car leurs sentiments sont authentiques.

6. Créez des souvenirs

Il existe une autre stratégie sensationnelle pour savoir se faire de bons amis. Quelque chose d’aussi magique que de vivre de nouvelles choses avec ces personnes nous permet de chérir des trésors émotionnels, des souvenirs qui durent. Relever de petits défis, des aventures et vivre ensemble des anecdotes communes crée des liens spéciaux qui durent dans le temps.

Pour cette raison, il est toujours enrichissant de faire des voyages avec ces nouveaux amis. Aussi, osez faire de nouvelles choses avec eux.

Pour conclure, au-delà de ce qu’on veut nous faire croire, les bonnes amitiés ne se trouvent pas : elles se travaillent. Cette tâche est réciproque, et cet exercice quotidien est toujours passionnant.

Cela pourrait vous intéresser…

Cela pourrait vous intéresser ...
Amitiés passives et actives : en quoi diffèrent-elles ?
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Amitiés passives et actives : en quoi diffèrent-elles ?

Les amitiés passives et actives diffèrent, mais nous avons besoin de ces deux formes de liens dans notre existence. Nous en parlons ici.



  • Feather NT. The Prediction of Interpersonal Attraction: Effects of Sign and Strength of Relations in Different Structures. Human Relations. 1966;19(2):213-237. doi:10.1177/001872676601900207
    Hatfield, E., Cacioppo, J. T., & Rapson, R. L. (1993). Emotional Contagion. Current Directions in Psychological Science, 2(3), 96–99. http://www.jstor.org/stable/20182211
  • Newall, N. E., Chipperfield, J. G., Clifton, R. A., Perry, R. P., Swift, A. U., & Ruthig, J. C. (2009). Causal beliefs, social participation, and loneliness among older adults: A longitudinal study. Journal of Personal and Social Relationships, 26, 273-290
  • Eronen, S., & Nurmi, J. (1999). Social reaction styles, interpersonal behaviors and person perception: A multi-informant approach. Journal of Personal and Social Relationships, 16, 315-333.