Comment savoir si vous êtes un travailleur brûlé

Le harcèlement au travail, les désaccords personnels et les objectifs pour lesquels le travailleur ne peut pas montrer de préférence sont quelques-unes des conditions de risque du syndrome d'épuisement professionnel. Si vous voulez savoir si vous êtes un travailleur souffrant du syndrome de burn-out, nous vous invitons à poursuivre votre lecture.
Comment savoir si vous êtes un travailleur brûlé

Dernière mise à jour : 29 avril, 2022

Les exigences du travail, même celles du télétravail, sans équilibre mental et physique peuvent nous épuiser sans nous en rendre compte. Elles peuvent aussi provoquer une fatigue chronique, même si nous sommes en bonne santé, car les gouttes qui ne cessent de tomber finissent par éroder la pierre.

Pour savoir si vous êtes un travailleur brûlé, gardez à l’esprit les symptômes du syndrome du burn-out, qui sont plus fréquents que vous ne pouvez l’imaginer.

Syndrome de burn-out ou syndrome du travailleur brûlé

Depuis des décennies, le syndrome de burn-out fait des ravages au travail. Il génère en effet des humeurs maladives, altérées par le stress au travail ou la fatigue chronique. En d’autres termes, c’est la réponse extrême au stress chronique qui trouve son origine dans le contexte de travail, avec des conséquences au niveau individuel qui affectent directement les intérêts organisationnels et sociaux.

Le terme burn-out commença à s’utiliser en 1977, année où Christina Maslach, psychologue, experte et chercheuse américaine sur le syndrome de burn-out, le présenta lors d’une convention devant l’American Association of Psychologists.

Maslach et sa collègue Susan Jackson définissent ce syndrome comme la réaction comportementale au stress au travail, caractérisée par un épuisement émotionnel, une insouciance ou un désintérêt à traiter avec les clients et les utilisateurs et une difficulté d’épanouissement personnel.

travailleur brûlé

Comment savoir si vous êtes un travailleur brûlé

Aujourd’hui, on retrouve dans de nombreuses professions ou métiers le syndrome dit d’épuisement professionnel. Il ne résulte toutefois pas toujours d’une surcharge de travail, puisque l’excès de travail ne provoque pas de burn-out, mais en fait un travail démotivant au niveau cognitif et émotionnel.

Autrement dit, le stress résulte de nombreux facteurs de la vie quotidienne, et le burn-out est une des formes de progression du stress chronique au travail. Pour identifier le syndrome, il est nécessaire de connaître les symptômes suivants :

Épuisement physique

  • Migraine.
  • Fatigue chronique
  • Gain de poids.
  • Perte d’appétit.
  • Douleurs musculaires.
  • Problèmes gastro-intestinaux.
  • Dérèglement du cycle menstruel.

Épuisement mental

  • Stress
  • Tristesse.
  • Insomnie.
  • Anxiété.
  • Dépression.
  • Irritabilité.
  • Manque d’énergie.
  • Épuisement émotionnel.
  • Sentiments d’incompétence.
  • Attitudes de rejet vis-à-vis du travail.
  • Détérioration de l’image de soi professionnelle.
  • Distance et cynisme envers les clients.

Causes du syndrome du travailleur brûlé

Pour savoir si vous êtes un travailleur brûlé, demandez-vous comment votre interprétation de votre réalité de travail influence lorsqu’il s’agit d’atteindre des objectifs, et comment ces facteurs influencent votre état d’esprit.

Ne perdez pas de vue que les causes dépendent également du type de structure organisationnelle et institutionnelle dans laquelle vous travaillez. En effet, si vous ne vous sentez pas soutenu dans vos tâches professionnelles et qu’il y a une mauvaise communication de la part de vos pairs ou de vos supérieurs, vous pouvez être exposé aux épuisement émotionnel et conflits interpersonnels.

Si vous considérez que le travail vous rend irritable, agressif, qu’il alimente votre frustration et votre hostilité car vous sentez que vous avez une grande pression sur vous, vous devriez vous arrêter et penser à apporter des changements qui évitent que la situation ne devienne chronique. Vous régulerez et préviendrez ainsi les maux physiques et émotionnels, produits du syndrome d’épuisement professionnel.

Conséquences du syndrome du travailleur brûlé

Si vous souffrez du syndrome d’épuisement professionnel, selon la psychologue Anabella Martínez Pérez, les conséquences comportementales se manifestent par une perte de proactivité, des habitudes nocives pour la santé, telles que la recherche de solutions à l’augmentation des stimulants et de la toxicomanie. Concernant les troubles physiologiques, les conséquences suivantes surviennent :

  • Ulcères.
  • Maux de tête
  • Maladie.
  • Hypertension.
  • Maux de dents.
  • Douleurs musculaires.
  • Dysfonctionnements sexuels.
  • Perte transitoire de la voix.

Les conséquences ne sont pas seulement pour le travailleur, mais aussi pour l’organisation. En effet, cela génère un faible rendement au travail, de l’absentéisme, un risque accru d’accidents et des pertes économiques considérables.

travailleur brûlé

Intervention chez le travailleur brûlé

Si vous recevez un diagnostic de syndrome d’épuisement professionnel, il est important que vous mettiez en œuvre des stratégies d’adaptation, telles que vous évader avec les bonnes personnes, faire de nouvelles activités pendant votre temps libre, être clair sur la situation stressante et rester à l’écart jusqu’à ce que vous soyez capable de gérer c’est une façon saine.

La connaissance de soi est essentielle pour faire face au stress au travail et réguler ses émotions. En cas de souffrance, n’échappez pas au problème, abordez-le calmement. C’est la ligne directrice pour retirer le pouvoir et le traiter en douceur.

Au niveau organisationnel, il est essentiel d’identifier le burn-out pour prévenir ses effets, par l’information et l’enseignement de stratégies de coping. Identifier les causes professionnelles qui mènent au syndrome, telles que le harcèlement au travail, la mauvaise gestion du climat organisationnel, l’environnement de travail toxique, etc.

Vous pouvez également demander une aide psychologique pour diagnostiquer, prévenir ou traiter le syndrome, si vous en êtes atteint. La santé émotionnelle est essentielle pour que nos vies soient régulées et libres de toutes charges émotionnelles.

Cela pourrait vous intéresser …

Cela pourrait vous intéresser ...
Les types de harcèlement les plus courants au travail (et dont vous souffrez peut-être)
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Les types de harcèlement les plus courants au travail (et dont vous souffrez peut-être)

Savez-vous quels sont les différents types de harcèlement au travail ? Dans cet article, nous vous les présentons. Bonne lecture !



  • Martínez, A. (2010). el síndrome de burnout. evolución conceptual y estado actual de la cuestión. Vivat Academia, (112), 42-80. https://acortar.link/9jFx0v
  • Monte, P. & Peiró, J. (1997). Desgaste psíquico en el trabajo: el síndrome de quemarse. Editorial Síntesis.
  • Peiro, J. & Rodríguez, I. (2008). Estrés laboral, liderazgo y salud organizacional. Papeles del Psicólogo, 29(1), 68-82. https://acortar.link/sIeY5L