Comment ne plus avoir de maux de tête selon la science

Les maux de tête peuvent prendre de nombreuses formes. Les migraines sont par exemple très pénibles. Que faut-il faire dans ces situations selon la science ? Nous en parlons dans cet article.
Comment ne plus avoir de maux de tête selon la science

Dernière mise à jour : 13 mai, 2021

Des douleurs dans les tempes, des vertiges, une gêne lancinante comme si on nous frappait avec un marteau… Comment se débarrasser des maux de tête ? Existe-t-il un remède autre que d’avoir recours aux médicaments ?

Peu de pathologies sont aussi gênantes et invalidantes que les maux de tête. De plus, précisons que les maux de tête représentent un des motifs les plus fréquents de consultations chez les médecins généralistes et chez les neurologues.

Les maux de tête ont de nombreux facteurs déclenchant. On peut citer une mauvaise alimentation, le stress quotidien, l’épuisement ou une maladie sous-jacente.

Par conséquent, avant de recourir au médicaments classiques tels que le paracétamol ou l’ibuprofène, il convient toujours de consulter son médecin traitant afin d’identifier la cause à l’origine de la douleur. Voyons ce que les neuroscientifiques ont à dire sur la façon de traiter les maux de tête

Une femme les mains sur les tempes.

3 éléments pour se débarrasser des maux de tête

Tout le monde peut avoir mal à la tête. En fait, on estime que 2 enfants sur 3 ont mal à la tête au moins une fois avant l’âge de 15 ans. Nous savons également que près de 90 % des gens souffriront d’un mal de tête au moins une fois dans leur vie.

Nous sommes, comme on peut le constater, face à l’une des affections les plus courantes. Mais – et c’est là que le bât blesse – elle continue de véhiculer une certaine stigmatisation et de l’ignorance.

Le type de mal de tête le plus courant dans la population est le mal de tête primaire. C’est-à-dire une douleur qui ne provient d’aucune maladie spécifique. La migraine et les maux de tête sont ainsi les plus communs.

Cependant, une étude publiée dans The Lancet souligne que de nombreuses personnes se sentent encore incomprises lorsqu’elles souffrent de maux de tête. En effet, de nombreuses personnes se sentent souvent dans l’incapacité de travailler.

Elles se sentent parfois découragées, épuisées et ont envie de se retrouver seules dans un endroit calme. Cela peut être une source de critique de la part des autres.

Cependant, la science fait de plus en plus de progrès dans la compréhension de ce trouble. De plus, des stratégies appropriées sont dorénavant disponibles. Découvrons donc ce que les neurosciences ont à dire sur la façon de se débarrasser des maux de tête.

1. Regardez au-delà de vos maux de tête. Qu’est-ce qui ne va vraiment pas chez vous ?

Lorsque nous souffrons de maux de tête ou de migraines, au lieu de recourir instantanément aux médicaments, réfléchissons un instant. Regardons au-delà de la douleur elle-même et observons-nous.

Un mal de tête combine de multiples processus. Des vaisseaux sanguins et des nerfs envoient des signaux de douleur au cerveau. Des neurotransmetteurs génèrent des changements dans l’activité des cellules nerveuses… Qu’est-ce qui déclenche tout cela ?

  • Pour se débarrasser des maux de tête, il est nécessaire d’en connaître la cause. Sinon, il se peut que cette douleur devienne plus fréquente. Surtout si on se contente de consommer des analgésiques pour la camoufler.
  • Demandez-vous comment vous vous sentez. Examinez en profondeur ce qui s’est passé dans votre vie ces derniers jours. Etes-vous surmené ? Faites-vous trop de choses à la fois ? Etes-vous préoccupé par quelque chose ? Les maux de tête dus au stress sont les plus fréquents.
  • Demandez-vous ensuite comment vous vous alimentez. Certains produits chimiques inflammatoires présents dans des aliments tels que le fromage, le vin, les saucisses ou le café activent aussi directement le nerf trijumeau. Cela provoque également des migraines.
  • Vérifiez votre santé. Des carences en minéraux ou en nutriment peuvent entraîner dans de nombreux cas des états d’épuisement et des maux de tête. Un bilan de santé ne fait jamais de mal.

Gardez à l’esprit que toutes les formes de douleur sont le symptôme d’un problème sous-jacent dont il faut être conscient. Cela vaut pour les maux de tête.

2. Vous disposez d’analgésiques naturels dans votre cerveau

Nous savons que nombre de ces pathologies nécessitent un traitement pharmacologique. Cependant, une autre façon de se débarrasser de la douleur des maux de tête, ou du moins d’en réduire l’impact, est d’activer nos analgésiques naturels.

Des neurotransmetteurs tels que l’ocytocine, la dopamine et la sérotonine sont à notre portée. Parfois, une façon sensationnelle de désactiver ce malaise, cette souffrance, est de favoriser leur libération. Comment ? Il n’y a pas une, mais plusieurs manières de libérer ces neurotransmetteurs :

  • Allez vous promener. Prenez un grand bol d’air frais, détendez-vous et relaxez vous.
  • Passez du temps avec de bons amis qui vous font rire.
  • Reposez-vous, donnez-vous du temps pour faire ce que vous aimez tant. Prenez la vie à un rythme différent.
Arbre en forme de tête.

3. Se débarrasser des maux de tête en veillant à 5 détails

Le Dr Seymour Diamond, ancien président et directeur général de la National Headache Foundation, est l’un des plus grands spécialistes des maux de tête. Son héritage qui comprend des livres comme Hope for Your Headache Problem. More Than Two Aspirin, est une référence dans le domaine. Il est donc toujours pertinent de se souvenir de ses conseils à ce sujet :

  • Essayez de vous lever et de vous coucher toujours à la même heure. Soyez régulier dans votre emploi du temps.
  • Dormez en moyenne entre 7 et 8 heures par nuit.
  • Apprenez à gérer le stress quotidien.
  • Mangez des aliments non inflammatoires. Par exemple, ceux riches en acides gras oméga-3.
  • Faites attention aux odeurs et aux lumières fortes.
  • Faites de l’exercice au moins une demi-heure par jour.
  • Réduisez les heures d’exposition aux écrans, notamment avant le coucher.

Pour conclure, il convient de rappeler un élément fondamental. La prochaine fois que vous aurez des maux de tête, faites un “scan” de vous-même. Demandez-vous quelles pourraient en être les causes. N’hésitez pas non plus à consulter votre médecin et pensez toujours à rester bien hydraté.

Cela pourrait vous intéresser ...
Vivre avec la douleur chronique : quels sont ses effets ?
Nos PenséesLisez-le dans Nos Pensées
Vivre avec la douleur chronique : quels sont ses effets ?

Comment vivre au quotidien avec la douleur chronique, et quel peut être son impact sur le sommeil ? Nous vous en parlons ici.



  • Diamond, Seymour (1988) Hope for Your Headache Problem. More Than Two Aspirin. Intl Universities
  • Goadsby PJ. Headache research in 2020: disrupting and improving practice. Lancet Neurol. 2021 Jan;20(1):7-8. doi: 10.1016/S1474-4422(20)30457-9. PMID: 33340486.