Comment l’attachement se développe-t-il chez les enfants adoptés ?

5 décembre 2017 dans Psychologie 88 Partagés
enfants adoptés

Pourquoi est-il important de parler de l’attachement chez les enfants adoptés ? La réalité est qu’il existe une série de circonstances, dans leurs premières années de vie, qui peuvent entraîner un certains nombre de complications associées à leur développement. Des difficultés caractéristiques des enfants adoptés, auxquelles les autres enfants sont rarement confrontés.

Cela peut amener les enfants à se comporter de manière préoccupante pour leurs parents adoptifs. Cette situation peut parfois générer des comportements de dépendance excessive envers les parents adoptifs. A l’inverse, cela peut amener l’enfant à tenter de se distancer émotionnellement de ces derniers… Pourquoi ? Continuez à lire pour le découvrir !

enfants adoptés

Quelles sont les variables influençant l’attachement chez les enfants adoptés ?

Les enfants adoptés traversent souvent de nombreuses situations, pas toujours faciles ou adaptées à leur âge, avant de vivre avec la famille qui sera la leur. Certaines jouent un rôle fondamental dans le développement de l’attachement. Tout d”abord, il est plus difficile pour ces enfants d’avoir un lien d’attachement sûr avec leurs parents adoptifs s’ils ont vécu des expériences de maltraitance et/ou de négligence dans leur famille d’origine ou dans des institutions/familles d’accueil.

Lors de nos premières années de vie, nous avons besoin que les adultes qui nous entourent répondent efficacement à nos demandes de soutien et de proximi. Dans le cas contraire, s’ils nous négligent ou réagissent de manière agressive, ils génèrent le manque de confiance en nous-même ainsi que la peur envers cette même figure qui devrait nous transmettre la sécurité, influençant par la même nos relations futures.

Quelque chose de semblable se produit lorsque les enfants ont passé beaucoup de temps au sein d’institutions. Il est difficile aujourd’hui que les mineurs soient maltraités dans les centres d’accueil, mais cela ne signifie pas que les nombreux besoins affectifs et psychologiques dont les enfants ont besoin à ces âges soient couverts. Par conséquent, il s’agit d’une variable qui influence le développement de l’attachement chez les enfants adoptés.

En effet, malgré le fait qu’ils soient bien traités physiquement, il n’y a habituellement qu’un seul éducateur pour de nombreux enfants, d’où la difficulté pour leur apporter le soutien émotionnel dont ils ont besoinC’est pourquoi nous pouvons observer des différences dans le développement de l’attachement chez les enfants adoptés dans les premiers mois de vie par rapport à ceux faisant l’objet d’une adoption plus tardive.

“Ce qui est fait aux enfants, les enfants le feront à la société.”

-Karl Menninger-

enfants adoptés

Quelles caractéristiques des parents favorisent un attachement adéquat ?

Ces expériences précoces échappent au contrôle des parents adoptifs. Par conséquent, cela vaut la peine de se demander si ces derniers peuvent faire quelque chose pour aider leurs enfants à se développer correctement sur le plan affectif et social. Bien évidemment. Le développement de l’attachement est largement influencé par les comportements et la personnalité des pères et des mères.

Parmi les variables des parents qui favoriseront un bon attachement chez les enfants adoptés, nous trouvons la stabilité émotionnelle, la tolérance au stress, la flexibilité et l’expression des affects de manière appropriée. Autrement dit, que les parents soient des personnes mûres présentant un attachement sûr et qu’ils soient également capables de l’enseigner, tant par le biais d’indications que par l’exemple donné.

Les parents doivent disposer de ressources suffisantes pour affronter les adversités et réguler les émotions négatives de façon adaptative, en étant capable de demander de l’aide s’ils en ressentent le besoin. Ils ne doivent par ailleurs jamais avoir l’impression que demander de l’aide en font de mauvais parents ou affecte leur estime de soi. Grâce à cela, ils seront capables de transmettre à leurs enfants l’importance de la gestion émotionnelle et les résultats que nous sommes susceptibles d’obtenir lorsque nous le faisons de manière adéquate.

Cette empathie les placera dans une position privilégiée : grâce à cela, ils pourront connecter leurs enfants à leur origine. Ils favorisent par la même une vision plus réaliste des raisons de leur adoption. Quelque chose de très important, car beaucoup d’enfants vivant cette situation se sentent coupables et sous-estimés parce qu’ils ont été abandonnés. Tout cela est essentiel pour qu’ils développent un attachement sûr… Travaillons pour cela !


A découvrir aussi