Combien de choses perdons-nous par peur de perdre ?

· 9 août 2015

Parfois, la peur nous envahit et nous plonge dans son atmosphère pesante. Une fois sous son emprise, tout ce qui nous entoure est plongé dans une brume épaisse. Comme si nous avions des lunettes déformantes, et que notre vision des choses était totalement perturbée, exagérée.

La peur et les suppositions sont les deux sentiments qui provoquent cet état de fait. Nous nous interrogeons sur les choses que nous devrions faire, sur celles que nous aurions du faire, et tout ces « et si.. » deviennent des obstacles sur notre chemin.

Combien de fois avons-nous été paralysé dans notre vie à cause de ce problème ? Combien de choses avons-nous perdu par peur d’échouer ?

Et il est possible que les choses que nous mettons en place pour retrouver une vision lucide de notre vie aggrave le problème au lieu de le solutionner. La solution, les stratégies ou les alternatives que nous choisissons peuvent parfois enflammer notre peur au lieu de l’éteindre.

Lorsque vous dites à quelqu’un qui est furieux de se calmer, il est possible que sa colère ne fasse qu’augmenter. Lorsque vous vous dites qu’il ne faut pas penser aux choses traumatisantes que vous avez vécues, ou aux situations qui vous préoccupent, vous finissez parfois par avoir bien plus peur qu’au départ.

Cette vision déformée que nous avons de la réalité qui nous entoure nous plonge dans un brouillard épais, qui nous perd sur un chemin situé entre la confusion et l’incertitude.

peur-de-perdre

Parfois, nous essayons de repousser la peur de toutes nos forces. Nous luttons et nous luttons contre elle, de mille manières différentes, mais tout nous conduit vers la défaite et l’usure. Au lieu de se battre contre ses peurs, il est nécessaire de les comprendre et de les accepter, pour découvrir ce qui se passe réellement. 

La peur doit être regardée en face pour savoir ce qu’elle a à nous dire, mais sans tomber dans des situations extrêmes. 

D’autres fois, c’est la peur de la peur qui nous enserre, et qui nous plonge dans un océan d’expectatives et de suppositions. Nous nous imaginons un futur incertain qui nous paraît si réel, qu’il nous effraie. Et c’est à ce moment que nous perdons des personnes, des choses, des acquis par simple peur de les perdre.

Par peur de perdre quelque chose, vous avez certainement changé certains de vos choix.

Par peur de perdre, vous êtes peut-être resté figé et paralysé. Par peur de perdre, au lieu de vous arracher à votre situation, vous avez préféré choisir la sécurité. Par peur de perdre, vous avez opté pour le silence au lieu des paroles.

Par peur de perdre, vous avez fait tellement de choses pour ne pas perdre quelque chose ou quelqu’un, que vous avez fini par provoquer la perte en elle-même.

N’hésitez jamais

à faire quelque chose

par simple peur de perdre.

Peu importe la situation, peu importe la personne en jeu : faites ce qui vous semble juste, et ne vous laissez pas submerger par l’inaction.

Ne commettez pas l’erreur de ne pas faire les choses par simple peur de perdre.

peur-de-perdre2

Gardez à l’esprit que la peur surgit face à l’inconnu, face aux choses que l’on ne peut pas contrôler, face à quelqu’un ou face à nous-mêmes. 

La peur nous fait perdre,

et la défaite nous fait peur.

La peur est un signal qui nous indique que quelque chose d’inquiétant se passe devant nous. Mais il ne faut se laisser duper par elle.

La peur est une projection du futur, la manifestation de notre imagination, qui nous enserre dans des pensées catastrophistes, à cause de mauvaises expériences que nous avons connu.

La peur de perdre se situe dans un futur qui n’existe pas, et qui ne survit que dans notre esprit, ce qui rend impossible la poursuite de nos rêves. Nous sommes alors perdus dans un monde obscur d’infinies possibilités dramatiques.

La peur de perdre entraîne une vie faite de défaites. Nous perdons sur tout ce que nous tentons de faire, mais cela ne veut pas dire que notre futur sera le même.

Vivre dans la peur c’est s’empêcher de vivre, c’est éteindre toute possibilité de vivre ce qui se passe « ici et maintenant ».

Alors, lancez-vous dans la vie !

joie

Nous ne pouvons pas vous assurer que vous ne perdrez pas de temps à autre, c’est une promesse impossible à formuler. Mais luttez pour ce que vous désirez et pour ce qui vous paraît important, ne vous trahissez pas vous-même.