Combattre les commentaires en apparence « inoffensifs »

· 21 juin 2017

Il y a des personnes qui ont besoin de faire du mal aux autres pour se sentir mieux avec elles-mêmes. Derrière certains commentaires en apparence inoffensifs, se cache souvent un risque de venin qui cherche à immobiliser et à détruire la victime. Une destruction silencieuse. Tout en cultivant et en étant fier de cette discrétion qui semble ‘admirable’. 

Ce sont des personnes qui s’alimentent de voir les autres les assister, comme des personnes inférieures à elles. Elles cherchent à créer ce type de situations dans leurs interactions avec les autres. Elles les cherchent consciemment et inconsciemment. Et toutes les armes sont bonnes pour y arriver. Depuis les plus évidentes jusqu’à celles qui passent le plus inaperçu.

Pensez à ces commentaires « gratuits » que vous avez sûrement déjà entendus. Peut-être que vous allez mieux comprendre si l’on vous parle de l’apparence physique. Une cible si facile pour ces personnes. « Oh, c’est bizarre ce que tu portes là. » « Tu as des goûts un peu étranges, non ? » « Pourquoi tu te mets ça ? »

Derrière certains commentaires gratuits, il y a une intention d’abîmer l’autre

« OK, que ce soit bizarre ou non, et alors ? », « C’est ton avis », « Je me mets ça parce que ça me plaît, sinon je ne le mettrais pas, tout comme toi tu fais tes choix quand tu t’habilles ». Voici les réponses que le sens commun et le respect de soi devraient nous faire dire. Mais il y a des personnes qui ont peur et qui laissent cette « gratuité » les manger de l’intérieur, ce qui mine davantage leur estime d’elles-mêmes.

Mais, pensez-y : qu’y-a-t-il derrière ces commentaires inoffensifs ? Quelle intention se cache derrière eux ? POURQUOI ? C’est la question la plus honnête que l’on peut se poser. Pourquoi faire ces commentaires ? Chaque personne est différente, a ses propres goûts et manières de vivre, de gérer son apparence.

Si vous n’aimez pas, ou que vous ne feriez pas cela… c’est très bien. Vous avez les capacités à distinguer ce qui vous plaît et ce qui ne vous plaît pas. Mais la barrière que l’on franchit quand on dit « Je n’aime pas » à l’autre personne via un commentaire gratuit est très élevée. Trop élevée. Quel besoin a-t-on de montrer son rejet envers l’apparence de l’autre ?

Les différences devraient nous apprendre à être plus tolérant-e-s

Derrière ce type de commentaires, se cache le besoin d’être satisfait-e, et au prix de la souffrance de l’autre. Nous vivons dans un monde où nous sommes tou-te-s différent-e-s. Chacun-e d’entre nous avons différentes couleurs et nuances. Des nuances qui forment la personne que nous sommes.

Ce sont les différences qui donnent de la richesse aux interactions avec les autres, et qui donnent de la richesse au monde dans lequel nous vivons. Grâce à elle, nous apprenons à être tolérant-e-s et à accepter que notre manière de vivre n’est ni la meilleure ni la seule. Et qu’il y en a autant que de personnes qui vivent dans le monde. C’est pour cela qu’il est important de se demander pourquoi nous faisons ces commentaires en apparence inoffensifs ou que nous faisons tout le temps des blagues de mauvais goût. Qu’y gagnons-nous ?

Mais comment réagir ? Dans ces situations, la personne se sent généralement offensée (quand elle se sent plus en insécurité ou sensible, ou tout simplement parce que la gratuité des commentaires lui fait mal) ou elle ne se sent pas affectée (car elle comprend que c’est l’opinion de l’autre, mais pas la sienne).

Les personnes narcissiques prennent le pouvoir en minimisant les autres

Nous faisons ici référence aux personnes qui font ce type de commentaires fréquemment. Des commentaires qui, loin d’être inoffensifs ou innocents, sont proférés avec une finalité claire. Celle de se sentir mieux, d’alimenter ce monstre affamé qui grandit grâce à la douleur des autres.

Ce comportement est typique des personnes narcissiques. C’est classique chez les personnes qui ont une blessure si profonde qu’elles gonflent leur ego au détriment des autres. Une blessure qui a pour fondement la faible estime de soi et l’insécurité. Si je réussis à ce que l’autre se sente inférieur-e à moi, je deviendrai, en toute logique, plus grand-e et le mépris que je ressens pour moi-même et qui m’asphyxie restera très loin de moi.

Mais, c’est un mensonge… car plus on fait mal à l’autre, plus on se sent méprisable. Les blessures s’accumulent. Et c’est une situation qu’il faut renverser… Aimez-vous, prenez soin de cette blessure. Mais jamais au détriment des autres, jamais en les réduisant à néant pour vous grandir. Devenez grand-e en vous aimant, en prenant soin de vous, en vous acceptant, pour pouvoir aimer et accepter les autres en conséquence.

Alors… quand vous recevez de nombreux commentaires gratuits et en apparence inoffensifs… ou quand vous-même en donnez… demandez-vous pourquoi. Pourquoi faites-vous cela ? Que recherchez-vous ? C’est bien sûr une manière bien plus saine de commencer à se soigner plutôt que de continuer à faire du mal aux autres.

Lisez aussi : 5 traits qui identifient une personne qui maltraite psychologiquement les autres