Carl Jung et l’astrologie dans la psychanalyse

· 19 décembre 2017

Carl Jung est celui qui a introduit l’astrologie dans la psychanalyseCe psychanalyste suisse, disciple de Freud, aborda des concepts qui, pour beaucoup, étaient plus proches de la magie que de la science. Ses postulats sont malgré tout profonds et intéressants, allant même jusqu’à donner naissance à un courant qui reste en vigueur aujourd’hui.

Pour Jung, toute la connaissance de la psychologie ancienne se trouve condensée dans l’astrologie. Les douze signes du zodiaque sont intuitivement devenus un recueil de réalités psychiques. Ils définissent ce que Jung appela « archétypes« . Il s’agit des modèles ou des schémas psychologiques qui habitent l’inconscient collectif.

Carl Jung était convaincu qu’il existait une disposition innée dans chaque être humain du fait d’être ce qu’il est. Il ne s’agit pas de quelque chose qui s’acquière mais d’inné pour chacun de nous. Nous pouvons constater ici l’influence de l’astrologie sur la psychanalyse jungienne. Les astrologues sont convaincus qu’il existe une tendance à vivre d’une certaine manière, dès le moment où nous naissons.

« L’astrologie correspond à des configurations symboliques de l’inconscient collectif, qui est le sujet principal de la psychologie : les « planètes » sont les dieux, symboles des pouvoirs de l’inconscient. »

-Carl G. Jung-

La synchronicité, ou l’astrologie dans la psychanalyse de Jung

Jung a développé le concept de « synchronicité » dans sa théorie. Il s’agit d’un postulat qui intègre l’astrologie dans la psychanalyse. La synchronicité fait référence aux événements qui génèrent une coïncidence. Ils se rencontrent, ils se produisent en même temps, mais sont apparemment déconnectés les uns des autres. Comme lorsque nous pensons à quelque chose d’inhabituel, comme une chauve-souris, et qu’une heure plus tard, nous en apercevions une par la fenêtre.

astrologie dans la psychanalyse

Pour Jung, ces coïncidences obéissent à des fils invisibles qui relient tout. Ceci est en accord avec les principes astrologiques. Selon cette connaissance, il existe des forces invisibles qui émanent de l’univers. Ces forces se combinent en permanence et laissent place à l’apparition d’événements dans la vie d’une personne.

Dès lors, l’influence de l’astrologie dans la psychanalyse jungienne est très claire. Un ordre universel inconnu se manifeste dans une situation spécifique. Les mouvements de l’univers donnent lieu à des événements définis dans la vie d’une personne. Ce point de vue semble peu scientifique, mais la physique quantique a également abordé des postulats similaires.

Jung appelle l’astrologie « méthode intuitive« . Il déclara à plusieurs reprises qu’il avait pu vérifier que certains états psychologiques ou certains événements étaient corrélés avec le parcours des planètes. « Notamment, les afflictions de Saturne et d’Uranus«  , a-t-il déclaré en 1954, lors d’une interview.

Les astrologues et Jung

Les astrologues, quant à eux, coïncident avec Jung sur de nombreux points. Ils insistent sur l’existence de forces invisibles qui imposent une certaine signification à tout ce qui arrive. « La force qui déplace le soleil et les étoiles est la même que celle qui déplace l’âme humaine« , déclara le célèbre astrologue espagnol Lluís Gisbert.

astrologie dans la psychanalyse

De même que l’astrologie a une influence sur la psychanalyse, l’inverse se produit également. De nombreux d’astrologues se tournent vers les concepts de Jung pour élaborer leurs interprétations. Richard Tarnas est un cas très particulier. Cet universitaire possède une formation très particulière : il est philosophe à l’université de Harvard, mais aussi psychologue et astrologue.

Il raconte s’être tourné vers l’astrologie après avoir abordé les enseignements de Jung. Son approche initiale était avant tout empirique. Il fut surpris de constater que les cartes astrales de Galilée, Einstein et Darwin étaient très similaires, mais aussi que la même configuration planétaire fut répétée lors d’un concert de Beethoven et celui où Jimy Hendrix atteignit l’apothéose. Une phrase résume sa position : « Votre psyché est le souffle du cosmos « .

Une relation inconfortable

L’influence de l’astrologie sur la psychanalyse est remise en question par presque tous les psychanalystes. Ils n’y voient qu’une ramassis de mythes et de légendes imaginaires qui manquent de fondement. En effet, la psychanalyse classique est basée sur l’idée que l’être humain est maître de son destin et que les coïncidences n’existent pas.

carl jung

D’autres remettent en question l’extrême rationalisme cartésien qui a été imposé à la connaissance. Ils indiquent qu’il n’existe pas une, mais plusieurs façons d’atteindre les vérités. Et la vérité rationnelle, la vérité scientifique, n’est que l’une d’entre elles.

Malgré tout, l’astrologie est toujours présente dans la psychanalyse. Au moins dans le courant jungien. Tant les adeptes de ce courant que les astrologues se sentent de plus en plus proches de la physique quantique. Ils assurent que peu à peu émergera une nouvelle connaissance défiant les lois rationnelles. Nous verrons si cela se produit…