Les bienfaits de la méditation

· 10 octobre 2015

Saviez-tous que nous avons tous en nous le pouvoir de changer notre esprit, et que l’une des meilleures choses à faire pour y arriver, c’est de pratiquer la méditation?

C’est ce qu’affirme un article intéressant publié dans la revue Scientific American et rédigé par Matthieu Ricard, moine bouddhiste et biologiste cellulaire, Antoine Lutz, leader dans le domaine de l’étude de la neurobiologie de la méditation, et Richard J. Davidson, pionnier dans l’étude de la science de la méditation.

Pendant presque 15 ans, l’Université du Wisconsin a mené une étude en collaboration avec 19 autres universités dans plus de 100 monastères bouddhistes.

On a comparé des scanners de cerveaux de moines bouddhistes qui avaient pratiqué des milliers d’heures de méditation, et les résultats sont impressionnants :

Les niveaux d’anxiété et de dépression baissent

– Les zones du cerveau associées aux sentiments d’empathie, de compassion et d’amour altruiste s’activent

Le volume de l’amygdale, région du cerveau impliquée dans le processus de la peur, réduit

– La méditation a des effets positifs sur la télomérase, molécule chargée d’élargir les segments de l’ADN aux extrêmes des chromosomes. C’est l’enzyme qui est à l’origine de l’immortalité des cellules dans la plupart des processus cancérigènes.

Incroyable, non ? Pourquoi donc ne pas faire de la méditation une habitude dans notre vie de tous les jours, pour profiter d’une meilleure qualité de vie ?

Ainsi, on pourra prendre conscience du fait qu’il est important de suivre un régime alimentaire sain, de faire un peu d’exercice chaque jour, et d’abandonner certaines habitudes de vie nocives telles que la consommation de tabac ou d’alcool.

L’anxiété, le stress, la dépression et le cancer sont les grands maux de notre siècle.

Grâce aux bienfaits de la méditation précédemment évoqués, on a envie de devenir plus altruiste et empathique dans une société où règne la compétition.

Comment se mettre à méditer quand on ne l’a jamais fait ?

Voici quelques conseils qui peuvent vous aider :

La première étape importante est de lire un livre sur la méditation écrit par un expert en la matière. Nous vous conseillons La Méditation Bouddhiste de Ramiro Calle. Maître yogi et écrivain, c’est le premier a avoir instauré cette discipline en Espagne, pays où aujourd’hui, le yoga et la médiation sont des pratiques répandues.

Ramiro Calle a écrit plus de 100 ouvrages relatifs à ces disciplines, et fait des centaines de voyages en Inde, ayant pour mission d’étudier et de comprendre le mode de vie des habitants de ce pays.

Son livre intitulé 100 voyages au coeur de l’Inde rend hommage à toute une vie consacrée à la découverte des indiens, à leurs habitudes et leur philosophie.

Assistez à un cours de méditation. Il existe de nombreux cours gratuits, où vous pouvez même être nourri et logé. Si vous considérez que le cours était intéressant, vous pouvez faire un don, à la hauteur de vos moyens.

Apprenez à méditer par vous-même :

– Optez pour un lieu calme où vous pouvez être tranquille, sans que personne puisse vous interrompre.

– Installez-vous confortablement : asseyez-vous en veillant à garder la colonne vertébrale bien droite.

– Respirez profondément, en expirant lentement. Vous pouvez vous concentrer sur votre respiration, ou sur votre ventre. Vous pouvez choisir le type de méditation qui vous correspond le mieux : la méditation Zen, la méditation Vipassana, etc. Explorez donc tous ces différents domaines !

Soyez constant, essayez, tentez de méditer un peu chaque jour. Vous pouvez commencer par 15 ou 20 minutes, puis, peu à peu, méditer deviendra une habitude, et vous verrez rapidement les résultats.

Après avoir médité, on se sent plus relaxé, on s’accepte mieux soi-même, et on éloigne les pensées négatives et/ou répétitives !