Le besoin de rompre avec la solitude vous rend vulnérable

30 novembre 2016 dans Psychologie 11 Partagés

La solitude a deux visages. Elle peut être un ennemi mortel, mais elle peut aussi être votre meilleure amie, celle qui vous permet de vous focaliser sur ce que vous aimez vraiment et sur ce dont vous avez besoin à chaque instant.

La solitude vous mène à réfléchir d’une façon bien plus profonde à ce que vous aimez, à ce que vous êtes et à la personne que vous êtes vraiment.

Nous avons tous besoin de ces moments de solitude. Nous avons besoin de notre espace pour nous retrouver seul avec nous-même. Pour penser.

Mais il y a des personnes dont la zone de confort ne permet pas de profiter de ces moments ; elles se sentent vulnérables, et pour cela, elles ont besoin d’avoir d’autres personnes à leurs côtés en permanence. Simplement pour avoir quelqu’un avec qui partager des choses. Simplement par crainte de la solitude.

Vous avez annulé votre sortie au cinéma “parce que vous n’avez personne avec qui commenter le film” ? En réalité, c’est l’excuse que vous donnez pour ne pas y aller seul.

Le besoin de compagnie peut vous mener à confondre amitié et amour

N’avoir personne avec qui partager ses expériences, ses sentiments, ses sensations, ses doutes et ses petits moments, etc. N’avoir personne qui vous prenne la main et qui vous dise que tout ira bien.

Personne qui vous console dans les moments de faiblesse et de détresse. Personne qui vous soutienne quand vous prenez une décision. Ou personne qui vous écoute quand vous fixez les prochaines étapes à franchir, et qui plonge ses yeux dans les vôtres d’une profondeur pareille à celle de l’amour.

Quand vous avez connu cela par le passé mais qu’aujourd’hui, il ne s’agit plus que d’un bon souvenir, forcément, cette situation vous manque…de même que si vous n’avez jamais connu cela, d’ailleurs.

Ce qui vous manque, ce sont toutes ces sensations qui parcourent votre corps, toutes ces émotions que vous ressentez, seul, en pensant à ce à quoi votre vie ressemblerait si vous vous trouviez dans cette situation et si vous aviez quelqu’un dans votre vie.


Quel que soit votre âge, votre degré de rationalité ou encore les expériences par lesquelles vous avez pu passer, vous ressentez toujours les mêmes émotions.


pareja-mirandose-cara-a-cara-disfrutando-de-su-oresente

Sentir votre coeur vibrer, avoir des papillons dans ventre avant de retrouver cette personne… Vous avez besoin de ressentir de nouveau ces émotions qui vous rappellent que vous n’êtes pas seul.

Ce besoin peut être si fort qu’il peut en arriver à prendre la place de vos véritables sentiments, et vous mener à les embellir afin d’avoir l’impression qu’il s’agit bel et bien d’amour.

Il peut même vous arriver d’aller acheter un vêtement très cher que vous pourrez porter lors de votre prochain rendez-vous, afin d’être extraordinairement attirant.e.

Car c’est ce que vous feriez avec vos sentiments réels et originaux. Car c’est ce qui vous manque, et que vous avez envie de ressentir de nouveau tout cela afin de vous sentir vivant.e, de sentir que vous êtes toujours là, que tout peut arriver de nouveau.

Or, tôt ou tard, vous esprit finira par atteindre la lucidité. Car, que vous le veuillez ou non, vous mettrez vous-même des obstacles sur votre chemin : “je dois faire ceci…”, “je ne peux pas…”, etc ; tout autant d’excuses que vous donnez afin de faire taire votre conscience et de laisser à l’autre personne toute la responsabilité si la relation ne fonctionne pas.

Pour cela, avoir des substituts émotionnels n’est pas une option. Les sentiments que vous avez envers cette personne sont inventés et maquillés afin de sembler réels. Au premier changement venu, la tour de papier que vous avez construite tombera, et tout s’effondrera.

Avoir la sécurité complète et absolue du fait qu’une relation fonctionnera, ce n’est pas possible. En revanche, avoir la complète et absolue sécurité du fait que vous mettez tout ce qui est en votre possible pour que ça marche, ça, c’est possible.

Vous devez être conscient de si oui ou non vous êtes réellement responsable de votre vie, de si oui ou non vous agissez de façon cohérente quand vous entamez une relation uniquement par nécessité.

Le besoin génère la dépendance

Le fait d’avoir besoin de la compagnie d’une autre personne génère de la dépendance. Une dépendance affective qui vous mine et vous détruit en tant que personne.

Il est possible qu’arrive un moment dans votre vie où vous soyez disposé à payer le prix pour partager votre vie avec quelqu’un et ne plus ressentir cette solitude. Ce prix fait partie du besoin que vous ressentez.


Jusqu’à quel point avoir une relation par nécessité suit les mêmes règles qu’une relation que l’on a par amour ?


Vous devez bien avoir conscience du fait que vos réponses aux comportements dans certains aspects de la vie de l’autre personne ne peuvent pas suivre les mêmes règles.

Il est possible d’écarter la dépendance émotionnelle si les deux parties sont pleinement conscientes de la relation qu’elles entretiennent.

On pourrait dire qu’il s’agirait d’une relation mature depuis le départ. Une relation où 1+1=2, pour de bon.

Deux personnes conscientes, sincères, regardant dans la même direction et avec un même objectif. En réalité, ne pourrait-on pas dire que c’est ça, l’amour ? L’amour mature, celui qui se construit avec le temps.

Dans une relation de ce type, les phases de l’amour ne se présentent pas, même si apparaît une facette d’illusion pour la nouveauté que cela suppose dans votre vie.

C’est une phase au cours de laquelle, apparemment, vous vous comportez comme vous le feriez dans une relation réelle, mais en étant conscient de comment est l’autre personne en réalité.

Une relation de ce type, sans les papillons dans le ventre, sans les doutes sur ce qu’apportera le futur, peut-être génère-t-elle en nous les mêmes émotions que celles que ressentent deux personnes amoureuses. Dans une telle relation, l’amour n’a rien à voir.

Il faut de la maturité des deux côtés. La conscience du besoin de l’un pour l’autre. Il s’agit d’une sorte de contrat d’affinité.

Si vous voulez une relation de ce type, alors allez de l’avant, mais n’essayez pas de la déguiser en autre chose. Profitez de la relation telle qu’elle est.

A découvrir aussi