Quels bénéfices quotidiens pouvons-nous tirer de la psychologie du sport ?

2 février 2018 dans Psychologie 0 Partagés
psychologie du sport

La psychologie du sport est une discipline qui s’applique surtout aux sportifs de haut nivea u; son but ultime est d’améliorer le rendement du sportif en s’appuyant sur plusieurs outils. Par ailleurs, en analysant les sportifs, on observe que leurs différences sont de plus en plus minces: des facteurs auxquels on n’accordait pas d’importance dans le passé parce qu’on pensait qu’ils amélioraient peu le rendement sont maintenant étudiés minutieusement… et cette petite différence peut être celle qui distinguera le premier du dernier.

En outre, toute personne peut utiliser au quotidien les techniques et les instruments dont se sert la psychologie du sport. En fin de compte, nous avons tous des défis à surmonter, jour après jour. Nous sommes aussi en compétition avec nous-mêmes pour devenir meilleurs.

Les sportifs savent qu’une bonne partie de leurs triomphes dépend du plan mental. Ils ont besoin de concentration, de confiance, d’une grande tolérance à la frustration et d’une orientation vers le succès. Nous avons également besoin de tout ceci pour faire face à nos tâches quotidiennes. Il n’y a donc rien de mal à en apprendre un peu plus sur les tactiques utilisées par la psychologie du sport et à songer à les incorporer à notre vie.

« Tout ce que je sais de plus sûr à propos de la moralité et des obligations des hommes, c’est au football que je le dois. »

-Albert Camus-

figures pratiquant un sport

Trois techniques à succès associés à la psychologie du sport

Il existe une infinité de techniques de psychologie du sport. Elles sont toutes valables. Cependant, parmi toutes celles que l’on recense, trois sont particulièrement utilisées. Cela est dû au fait qu’elles sont très efficaces au moment de participer à une compétition. Les trois techniques sont les suivantes:

  • La visualisation. Il s’agit d’imaginer des scénarios et de penser à la façon dont nous allons agir s’ils ont réellement lieu. Ceci doit se faire de la façon la plus détaillée possible. La personne doit se visualiser dans une position de vainqueur dans chacune de ces trois circonstances. C’est une technique particulièrement utilisée par ces sportifs qui doivent réaliser un type d’exécution isolée, comme tirer un coup franc.
  • Le dialogue intérieur positif. Il comprend ce qu’une personne se dit à elle-même et ce qu’elle se répond. Quand ce dialogue est positif et motivant, les habiletés sont renforcées. Cette technique est très employée par ceux qui pratiquent des sports individuels comme le golf ou le tennis.
  • La technique « Si… alors ». Elle consiste à imaginer les possibles problèmes qui peuvent se présenter dans une compétition et, en même temps, les stratégies ou réponses qui seront utilisées pour les surmonter. Il s’agit d’une technique qui augmente la confiance en soi.

Chaque personne parvient à mieux développer une technique. Cependant, les trois peuvent être utilisées de manière simultanée. Pour les sportifs de haut niveau, c’est presque un mantra. Ils les pratiquent inlassablement, comme composant de leur entraînement.

corps humain

Une expérience suggestive

Pour essayer de mesurer l’efficacité de certaines des techniques qui s’utilisent le plus dans la psychologie du sport, une expérience a été réalisée. Elle a été organisée par la BBC et s’est déroulée de manière virtuelle en 2012. Plus de 44000 personnes ont participé à cette étude.

Il a été demandé aux participants de passer par une série d’épreuves définies par une caractéristique commune: une situation au cours de laquelle la pression était très haute. Les résultats ont été mesurés numériquement. Ensuite, on leur a enseigné les trois techniques de base de la psychologie du sport et l’épreuve a été réalisée une nouvelle fois. Les résultats ont été surprenants.

Pratiquement tous les volontaires ont amélioré leur rendement. Les résultats ont été si marquants qu’ils ont éveillé l’attention d’autres chercheurs. Actuellement, ces résultats sont encore examinés pour améliorer et affiner les techniques utilisées.

Application quotidiennes des techniques

Les techniques de base de la psychologie du sport ont été pratiquées dans plusieurs domaines. Il y a peu de cas où elles n’ont pas eu d’incidence favorable sur un meilleur rendement. On sait aujourd’hui que certaines techniques sont plus applicables à certaines situations qu’à d’autres.

femme qui a peur de parler en public

Étudions quelques exemples :

  • Parler en public. Il a été prouvé que la technique du « Si… alors » fonctionne très bien pour vaincre la peur de parler en public. Cette tactique augmente la confiance en soi. En imaginant les possibles difficultés et les stratégies pour y faire face, la peur de s’exprimer en public disparaît.
  • Des activités qui supposent un haut risque. Les activités à risque génèrent plus d’anxiété. Il a été démontré que la technique de visualisation est particulièrement efficace pour ce type de défi. Par exemple, les chirurgiens en tirent un grand nombre de bénéfices. Ils peuvent construire un plan mental de l’intervention chirurgicale et cela les aide à améliorer leur rendement.
  • Des situations sociales stressantes. Cela comprend les situations qui génèrent une tension à cause, par exemple, de la présence d’une figure d’autorité. Ou à cause de l’excessive rigidité de l’atmosphère sociale. Selon les observations, dans ces cas, le plus adéquat est d’avoir recours à la technique du dialogue interne positif. Cela renforce la sécurité et permet de mieux affronter la situation.

Ces techniques associées à la psychologie du sport ont été efficaces pour de nombreux athlètes. Alors, pourquoi ne le seraient-elles pas pour n’importe quelle personne? L’essentiel est de maintenir une discipline dans leur pratique. En fait, elles commencent à nous aider quand nous les intégrons en tant qu’habitude dans notre quotidien.

A découvrir aussi