Autisme chez l'adulte : les défis psychologiques et sociaux pour atteindre le bien-être

24 septembre, 2020
Les personnes atteintes d'un trouble du spectre de l'autisme représentent environ 1 % de la population. Les adultes autistes, en plus d'une plus plus grande conscience sociale, ont besoin d'un certain soutien psychologique pour une meilleure qualité de vie.

Lorsque nous parlons de troubles du spectre de l’autisme (TSA), il est assez courant de penser aux défis et aux besoins des petits. Nous savons que la détection précoce améliore le développement et la qualité de vie de ce groupe de la population. Mais à quoi ressemble l’autisme chez l’adulte ? De quel type de soutien et de quelles stratégies a besoin un homme ou une femme avec cette condition neurobiologique ?

Depuis que les critères diagnostiques se sont améliorés dans les années 1990, il n’est pas seulement possible d’identifier les enfants atteints de TSA dans les écoles. De cette décennie à aujourd’hui, de nombreux adultes ont pu trouver une explication à leur comportement, une réponse à leurs particularités et à l’origine de leurs limites personnelles.

Nous ne pouvons pas oublier ce détail : nous sommes confrontés à un trouble du développement qui couvre un large éventail de caractéristiques et de besoins. Il y a des personnes atteintes du syndrome de Rett et du syndrome d’Asperger. Il y a des adultes autistes hautement fonctionnels et d’autres plus dépendants, avec de graves limitations de communication, des problèmes d’interaction sociale et des comportements répétitifs plus prononcés.

Dans tous les cas, l’attention psychologique, l’assistance sociale et le droit à l’inclusion sont des axes qui ne doivent jamais être négligés. L’autisme chez l’adulte est une réalité qui doit être rendue visible pour leur apporter les réponses dont ils ont besoin. Ce n’est qu’alors qu’ils atteindront cette plénitude et ce bien-être que chaque personne mérite.

Les données statistiques nous indiquent qu’il est très possible qu’environ 1 % de la population souffre du trouble du spectre de l’autisme. Une détection précoce et un soutien psychologique adéquat peuvent améliorer l’avenir de ce vaste groupe de notre société.

Les défis de l'autisme chez l'adulte.

L’autisme chez l’adulte : quels sont ses besoins ?

Il est important de savoir que l’âge adulte est un domaine de recherche sans surveillance lorsqu’il s’agit de mieux comprendre les troubles du spectre de l’autisme (TSA). Heureusement, au cours des dernières années, un intérêt remarquable s’est manifesté et nous avons maintenant plus de données, plus de ressources et plus de connaissances.

Tout cela est lié à ce grand objectif : offrir une réponse individualisée et experte à chaque personne selon ses besoins. Cependant, dans la pratique clinique, nous trouvons un problème. Il existe des adultes autistes hautement fonctionnels qui ne savent toujours pas qu’ils souffrent de cette condition.

Ce sont des personnes indépendantes, avec leurs responsabilités professionnelles et leurs projets vitaux qui perçoivent souvent que quelque chose ne va pas chez elles. Généralement, les problèmes d’interaction sociale, l’hypersensibilité aux stimuli et l’anxiété limitent sérieusement leur qualité de vie. Ainsi, nous devons savoir que deux personnes atteintes d’un TSA n’ont pas les mêmes caractéristiques.

Cependant, et au-delà des singularités de chacun, l’autisme chez l’adulte interfère avec la réalité quotidienne de ce large groupe. La détection, une thérapie précoce et personnalisée garantie changements, améliorations et bien-être.

Voyons donc quels sont les défis auxquels ils doivent faire face et de quel type d’assistance ils ont besoin.

Consulter des psychologues experts en TSA

Si vous avez un parent adulte autiste ou si vous soupçonnez que vous-même pouvez être dans ce spectre, il est préférable de consulter un professionnel expert dans ce domaine. Que peut nous donner un psychologue qualifié ?

  • Il procédera à une évaluation complète pour identifier les points forts et, surtout, les besoins cognitifs, comportementaux et émotionnels des adultes autistes.
  • Des entretiens seront menés avec l’environnement social du patient.
  • De plus, des tests médicaux seront évalués pour exclure d’autres conditions.
Les défis de l'autisme chez l'adulte.

L’autisme chez l’adulte et les types de thérapie

L’intervention psychologique chez les adultes autistes dépendra toujours de leurs besoins particuliers. Ainsi, et en moyenne, les aspects suivants sont généralement travaillés :

  • Formation en communication et compétences sociales.
  • Intégration des habitudes dans la vie quotidienne.
  • Modification de certains comportements pour favoriser leur intégration, leur bien-être et leur comportement social.
  • Pratique des routines fonctionnelles afin que l’adulte autiste ait un sentiment adéquat de sécurité et d’autonomie.
  • Promouvoir l’intégration au travail.
  • Il est également essentiel d’aborder des dimensions telles que l’anxiété ou les troubles de l’humeur, comme la dépression. Nous ne pouvons pas oublier que ce type de réalités implique de faire face à de multiples défis émotionnels. Par conséquent, la thérapie cognitivo-comportementale est très appropriée dans ces cas.
  • D’un autre côté, la psychothérapie individuelle est également essentielle. Un homme ou une femme atteint de TSA doit améliorer bon nombre de ses relations, que ce soit au niveau émotionnel, familial ou professionnel.
  • Nous ne pouvons pas oublier qu’il y a des personnes autistes qui ont des déficits cognitifs plus graves. Des problèmes de comportement peuvent apparaître, où un soutien psychologique est essentiel.

Le soutien à la famille et à l’environnement

Enfin et surtout, parler d’autisme chez l’adulte implique à son tour de prendre en compte l’environnement familial. Pères, mères, couples, enfants… Savoir agir ou simplement comprendre ce qu’est le trouble du spectre de l’autisme est, à son tour, une étape décisive pour faciliter la vie du patient.

Dans cet aspect, les psychologues constituent cette aide et ce soutien quotidien auxquels demander et aussi avec qui exprimer ses peurs, ses doutes, son anxiété, son stress… En substance, la réalité personnelle de ce grand groupe de notre société est complexe et unique. Mais il y a des ressources, il y a des stratégies et du personnel expert qui peuvent nous aider et favoriser, peu à peu, une meilleure qualité de vie.