Les attitudes d’une personne qui se sous-estime

· 18 juillet 2015

 

Il n’y a aucun devoir qu’il est possible de sous-estimer autant que le devoir d’être heureux.

(Robert Louis Stevenson)

Vous vous sous-estimez ? Peut-être que vous connaissez cette notion comme quelque chose que vous attribuez aux autres ?

De nombreuses personnes se sous-estiment fréquemment. C’est quelque chose de négatif car cela les empêche d’avancer vers leurs buts et leurs projets.

La sous-estimation est due à une faible estime de soi, à un manque de confiance et de sécurité. 

Dans cet article, nous allons voir comment se comporte une personne qui se sous-estime. Si vous vous sentez concerné, trouvez une solution ! Ne vous permettez pas de vivre votre vie sous le règne permanent de la sous-estimation.

Vous rejetez les compliments

La modestie peut être un trait qui vous caractérise, mais cette modestie montre que vous vous sous-estimez. Un « ce n’est rien“, “ce n’est pas grave“, “ça ne me dérange pas” peut renfermer le vrai problème.

rejet

Ne vous sous-estimez pas ! Acceptez les compliments qui vous sont faits de bonne foi, car si on vous les fait c’est que vous les méritez. Croyez-y !

Vous vous référez à d’autres personnes

Si vous êtes une personne qui se sous-estime, votre manière de parler sa caractérise toujours par la référence aux autres.

Par exemple, “mon mari dit… », « mon professeur a dit que… ». Cela montre le manque de sécurité dans ce que l’on dit. De fait, si vous travaillez en public ou avec des clients, votre crédibilité brillera par son absence. 

Avec ce type de comportement, vous appuyez vos opinions sur les autres: “demande à telle personne si tu ne me crois pas », « ce n’est pas vrai ce qu’il a dit, Catherine ? ». Cette attitude vous rendra plus vulnérables et incertains.

Vous évitez de penser à vous en premier

Quand a été la dernière fois que vous vous êtes permis un caprice ? Les personnes qui se sous-estiment ont tendance à penser qu’elles ne peuvent se permettre certaines permissions, lorsqu’il s’agit de se faire un petit cadeau, ou de s’offrir quelque chose qui leur plait. Pourquoi ne pas s’autoriser ce petit caprice ?

Tout ne doit pas être pour les autres, vous aussi vous méritez de belles choses ! Donnez-vous la permission de vous octroyer une importance de premier ordre ! Cela ne signifie pas être égoïste, mais s’aimer soi-même.

Les autres vous voient d’une manière négative

Quand allez-vous arrêter de penser que ces personnes qui rient, sont en train de se moquer de vous?

Lorsque vous recevez un compliment sincère, vous avez l’impression de faire l’aumône, et que l’on vous dit ces choses pour ne pas que vous vous sentiez mal physiquement.

commerage-420x219

Soyez sûr de vous. Quand vous vous rendez compte qu’il y a de la sincérité  dans les mots des autres, et que vous n’êtes pas l’objet de moqueries, vous vous sentirez plus fort et vous gagnerez en sécurité.

Vous ne vous croyez pas unique

Une autre des pensées des personnes qui se sous-estiment est de croire qu’elles ne sont pas uniques.

Par exemple, si l’on prend l’exemple d’une personne qui invite une autre à sortir ou qui lui fait un cadeau, la personne qui se sous-estime pensera que cette personne fait cela avec tout le monde.

“Tout commence ainsi », « Je ne suis pas l’unique », « Les autres sont mieux », ces pensées sont très fréquentes. Ici, le sentiment d’insécurité est clair comme de l’eau de roche.

Vous devez croire en vous. Vous êtes unique ! Bien que vous n’y croyez pas, il n’existe pas deux personnes pareilles ! Alors, ne pensez jamais que les personnes vous traitent comme les autres, car si c’est réellement ainsi, éloignez-vous !

Les mots péjoratifs

Ces mots qui surgissent dans votre esprit, ces surnoms vous sont attribués parce que vous l’autorisez, parce que vous-même vous vous les donnez. Attention, car ils ne vous aident pas !

Beaucoup des comportements des personnes qui se sous-estiment sont similaires à ce que font les personnes qui ont besoin de se faire du mal.

Si une personne souffre de cette fragilité, au lieu de fuir, elle a tendance à se réjouir de l’intensité de sa souffrance.

Cela est très négatif, et il faut absolument le dépasser. Il est bon de connaître votre problème, mais ensuite, il faut trouver une solution et l’affronter !

Nous espérons que ces comportements vous serviront pour déterminer comment se comporte une personne qui se sous-estime.