Après certains enfers, tous les démons ne brûlent pas

· 8 février 2017

Aucun enfer n’est agréable, mais il y a des enfers qui vous brûlent sans compassion si vous osez vous approchez d’eux. Il est compliqué de sortir de là et de retrouver sa peau après avoir effleuré ses braises, mais nous savons que c’est possible. À plusieurs reprises, nous avons réussi à récupérer des profondes blessures qu’ils nous avaient causées.

C’est pour cette raison qu’aujourd’hui, nous savons pertinemment que nous ne laisserons pas des démons nous conduire en enfer et nous brûler. C’est-à-dire que nous avons beaucoup souffert et que lutter contre cette souffrance nous a rendu-e-s plus forts. C’est pourquoi nous affichons désormais le sourire des braves et nous ne permettons pas qu’on nous fasse du mal aussi facilement.

Afin de bien comprendre cet article, il est nécessaire d’avoir à l’esprit que les enfers dont nous parlons sont métaphoriques : nous faisons ici référence aux moments difficiles de nos vies ou à des périodes de temps durant lesquelles nous nous sommes senti-e-s bloqué-e-s face aux circonstances.

Les enfers ont des points faibles

Chaque labyrinthe, aussi complexe et confus soit-il, a une sortieIl est vrai qu’il n’est pas simple de la trouver à première vue mais, tôt ou tard, on peut la trouver.

65596c969462379f4bd1e5b619d29052

Un enfer n’est pas si différent que cela : il a des points faibles à travers lesquels on peut s’échapper et respirer. Cependant, profiter de ces points faibles requiert plusieurs choses de notre part : un effort considérable pour rester debout jusqu’à atteindre notre but et une découverte profonde de nous-mêmes.


« La douleur est une maison où les chaises ont oublié comment nous porter, les miroirs, comment nous refléter et les murs, comment nous retenir. »

-Jandy Nelson-


Quand tout ce qui nous entoure et nous reconnaissait semble ne plus nous reconnaître, il est nécessaire de lutter pour ne pas perdre pied. Au moment où nous nous submergeons dans un enfer, il est primordial de ne pas perdre de vue les motivations, les rêves, les expériences, etc. Ainsi, nous trouverons toujours la force pour continuer à chercher la sortie.

La fermeté nous rend plus forts

Le mot fermeté est synonyme de force de caractère, de constance et de force morale. Celleux qui avancent avec cette qualité sont celleux qui, à un moment de leur vie, ne se sont pas laissé-e-s dominer ni abattre par quelque chose qui voulait les affaiblir. De cette façon, traiter et diriger le pouvoir de nos émotions nous rend plus fort-e-s.


« Si tu n’avais pas souffert comme tu as souffert, tu n’aurais pas de profondeur en tant qu’être humain, ni d’humilité ou de compassion. Tu ne serais pas en train de lire ceci. La souffrance ouvre la carapace de l’ego, mais il arrive un moment où sa tâche est terminée. »

–Eckhart Tolle-


Le titre dit que « après certains enfers, tous les démons ne brûlent pas » parce que les enfers cherchent à faire vaciller l’équilibre de notre âmeEtant donné qu’on acquiert de la fermeté et de la force après les avoir traversés, il devient difficile pour eux de nous brûler ou de nous faire nous effondrer.

Quiconque arrive dans notre vie avec cette intention devra faire beaucoup plus d’efforts que cela. Nous avons appris et, par conséquent, réaliser son objectif ne sera pas si simple pour cette personne.

Il faut poursuivre la lutte

On apprend avec le chemin de la découverte de soi et la pratique de la fermeté dans les moments durs car la difficulté nous donne toujours des leçons. Mais, lesquelles exactement ? On apprend surtout à comprendre que tant que notre cœur bat, il faut se battre pour cette opportunité qui nous unit encore d’un fil à la vie.

bf86eb5816b14a52de30b99f8a77b0ca

On apprend à continuer à avancer en souriant, en pensant à toutes les bonnes choses qui se trouvent derrière cette difficulté et on comprend que ce sourire est plus fort que tous les maux. En outre, les enfers nous font découvrir des recoins que nous n’aurions jamais pensé connaître et des outils de dépassement de soi que nous ne pensions pas avoir.


« La meilleure façon de vaincre les difficultés est de les attaquer avec un magnifique sourire. »

-R. B. Powell-


Ils nous apprennent à nous surpasser, à prendre le côté positif de la douleur et à ne pas fuir sans avoir fait face au problème. En somme, les enfers nous font découvrir la face la plus cachée de notre personnalité : la survie et la résistance.