Loading...
 

Alice Walker : la femme qui nous a émerveillés avec sa couleur pourpre

Alice Walker devint une figure importante de la renaissance des écrivaines afro-américaines dans les années 1970. Une personnalité reconnue dans le monde des lettres aux États-Unis.

Dernière mise à jour : 06 octobre, 2021

Alice Walker est poétesse, romancière, enseignante, éditrice, féministe et militante . Elle naquit le 9 février 1944, dans la campagne de Géorgie, aux États-Unis, peu après la fin de la Grande Dépression. Elle grandit avec l’affection de sa famille qui, bien que pauvre, stimulait l’amour et les perspectives d’avenir de ses enfants.

A travers ses romans, Alice Walker devint une figure importante de la renaissance des écrivaines afro-américaines dans les années 1970. Une personnalité reconnue dans le monde des lettres aux États-Unis.

En 1982, Alice Walker fut la première femme afro-américaine à recevoir le prix Pullitzer pour son roman la couleur pourpreSon ouvrage fut traduits dans plus de vingt-cinq langues et vendu à plus de dix millions d’exemplaires.

La vie d’Alice Walker : la perte d’un œil lors de l’enfance la marqua

Elle naquit le 9 février 1944. Elle était la huitième et la plus jeune fille de Willie Lee Walker et Minnie Tallulah Grant, un couple de métayers afro-américains. Sa mère travaillait également comme domestique pour aider et soutenir financièrement son mari et ainsi remplir les bouches de leurs huit enfants.

Alice Walker reçut un tir de plomb dans l’œil droit alors qu’elle jouait avec deux de ses frères, à l’âge de 8 ans. Un tissu cicatriciel blanc se développa dans son œil endommagé, ce qui la complexa pendant des années.

Walker se déconnecta pendant longtemps du monde qui l’entourait. Elle se considérait comme grotesque, laide et défigurée. Il trouva du réconfort dans la lecture et l’écriture lors de cette étape de sa vie.

Éducation et carrière

Elle se révéla être une élève brillante dès son entrée à l’école.Elle put, grâce à une bourse, fréquenter le Spelman College d’Atlanta et passa ensuite au Sarah Lawrence College de New York. Alice Walker eut également l’opportunité de visiter l’Afrique dans le cadre d’un programme d’études à l’étranger. Elle écrit sa première nouvelle en 1965, après avoir l’obtention de son diplôme.

Walker fut également travailleuse social, enseignante et conférencière après l’université. Elle s’impliqua par ailleurs dans le mouvement des droits civiques où elle se battit pour l’égalité de tous les Afro-Américains et des femmes.

Son premier recueil de poèmes, Once, et son premier roman, The Third Life of Grange Copeland, furent publiés en 1968. Son deuxième volume de poésie Revolutionary Petunias and Other Poems le fut en 1973. Toujours la même année, elle publia son recueil d’histoires courtes In Love and Trouble: Stories of Black Women. Ces histoires témoignent du sexisme et des violences dont souffrent les femmes de la communauté afro-américaine.

Alice Walker termina le roman Meridian (1976) après son déménagement à New York. Ce livre suit l’évolution de divers militants des droits civiques dans les années 1960. L’écrivaine déménagea ensuite en Californie, où elle écrivit, en 1982, son ouvrage le plus célèbre : La couleur pourpre.

Alice Walker et sa couleur pourpre

Alice Walker est connue et célèbre pour ce chef-d’œuvre. Elle le publia en 1982 et reçut le prix Pulitzer dans la catégorie fiction, en 1983. Le livre remporta également le National Fiction Book Award en 1983.

Le roman se déroule au début du XXe siècle. Il retrace l’histoire de Celie Harris et examine les expériences d’une femme afro-américaine. La protagoniste subit de terribles abus de la part de son père et, plus tard, de son mari. Walker raconte son combat de manière crue, en utilisant l’anglais afro-américain et incorporant des personnages féminins forts.

Le film “La couleur pourpre”

La couleur pourpre parvint au cinéma grâce à Steven Spielberg. Il s’agit du rôle décisif ade la carrière de pour Whoopi Goldberg au cinéma. Le film se tourna dans les comtés d’Anson et d’Union en Caroline du Nord.

Il raconte l’histoire d’une jeune afro-américaine, Celie Harris. Il montre les problèmes auxquels les femmes afro-américaines étaient confrontées au début du XXe siècle, notamment la violence domestique, l’inceste, la pédophilie, la pauvreté, le racisme et le sexisme.

La couleur pourpre fut un succès au box-office, rapportant 142 millions de dollars pour un budget de 15 millions de dollars. Le film fut acclamé par la critique. Il rendit célèbre Whoopi Goldberg, qui interpréta le rôle de Celie, et compta également avec la présence des désormais célèbres Oprah Winfrey et Danny Glover.

Il fut, comme le roman, un énorme succès et remporta même 11 nominations aux Oscars, bien qu’il n’en remporta aucune. Le film reçut tout de même quelques critiques. Certains lui reprochèrent en effet d’être « trop sentimental » et de stéréotyper le comportement des Noirs à l’écran.

Alice Walker explora ses propres sentiments à propos du film dans son travail de 1996, The Same River Twice: Respecting the ChallengingLa couleur pourpre devint en outre une comédie musicale de Broadway en 2005.

Alice Walker : une travailleuse infatigable

Après l’étonnant succès de La Couleur pourpre, Alice Walker écrivit son premier roman, À la lumière du sourire de mon père en 1988. Ce fut également un succès. Elle publia ensuite un autre recueil d’histoires courtes, La voie à suivre est avec un cœur brisé, en 2000.

À maintes reprises, Elle prouva à maintes reprises au monde entier qu’elle était une écrivaine, une poétesse et une romancière polyvalente, ainsi qu’une femme afro-américaine fière et ambitieuse.

Alice Walker poursuivit son travail avec le livre 2004, Il est maintenant temps d’ouvrir votre cœur . Plus tard, elle publia sa collection d’essais, We Are We Who Have Been Waiting for the Light in Times of Darkness en 2006 avec son livre d’images, Il y a une fleur sur le bout de mon nez qui me sent, la même année.

Walker ne montre aucun signe de ralentissement ou d’arrêt de travail, même après plus de quatre décennies dans l’industrie littéraire. L‘excellence littéraire qu’elle atteignit fait d’elle un exemple pour des millions de filles et de femmes à travers le monde, en surmontant ses complexes physiques et en faisant de l’activisme une valeur qui guida sa vie et son œuvre.

Même si nous nous souviendrons toujours d’elle pour La couleur pourpre, son œuvre est bien plus importante. Il s’agit en effet d’un trésor que nous vous encourageons à découvrir.

Image principale : « Creative Commons » de Virginia DeBolt sous licence CC BY-SA 2.0

Cet article pourrait vous intéresser …

Cela pourrait vous intéresser ...
Lisez-le dans Nos Pensées
6 films sur le handicap

Connaissez-vous ces films qui parlent de handicap ? Découvrez-les sans attendre, et profitez de leurs messages importants.