Aimer est notre super pouvoir

· 21 septembre 2016

L’amour est notre vitamine émotionnelle, celle qui nous emplit de vitalité et de force face à la vie.

C’est la raison pour laquelle nous vous disons qu’aimer est notre super pouvoir à tous, car cela favorise notre développement et notre capacité à avancer dans la vie avec la tête haute.

Qui ne s’est jamais senti amoureux et capable de tout ? Qui, après avoir reçu un câlin, n’a jamais eu la sensation de gérer sa vie avec plus d’aisance qu’habituellement ?

Qui n’a jamais eu besoin de dire « je t’aime et j’ai confiance en toi » ou de se l’entendre dire pour aller de l’avant et mener à bien ses projets?

Nous avons besoin d’aimer et d’être aimé ; c’est quelque chose de basique pour nous.

Nous ne vous parlons pas d’être en couple, mais bien d’aimer les gens qui nous entourent et qui comptent pour nous.

Car souvent, lorsqu’on est sur le point de chuter, c’est la tendresse qui nous permet de garder l’équilibre.

 


«Je t’aime pour pouvoir t’inviter à aller marcher sur des feuilles mortes un de ces soirs. Je t’aime pour pouvoir aller me balader et parler d’amour avec toi tout en donnant des coups de pied dans des petits cailloux. Je t’aime pour que l’on puisse rire, ivres de rien, et errer dans les rues.

Je t’aime pour pouvoir t’emmener dans les endroits que je fréquente le plus, et te dire que c’est ici que je m’assois pour penser à toi. Je t’aime pour pouvoir écouter ton rire toute la nuit. Je t’aime pour pouvoir ne jamais te laisser partir.

Je t’aime comme on aime certaines amours, à l’ancienne, avec l’âme et sans regarder derrière soi.»

Jaime Sabines


barcas-de-papel-1024x685

Amour et intimité, deux sources de force

L’admiration et l’affection sont deux sources de force. La tendresse, l’intimité et le profond intérêt accordé au bien-être de l’être aimé font partie de ce bagage émotionnel que l’on se forge et qui nous confère tant d’équilibre.

Selon Maslow, l’amour et les relations font partie de nos besoins basiques d’affiliation et de sécurité, c’est pourquoi nous avons besoin d’elles pour escalader notre pyramide toujours plus haut et pour arriver à atteindre l’auto-reconnaissance, la confiance, le respect, le succès, la spontanéité, etc.

Ainsi, pour pouvoir atteindre nos buts et gérer notre temps, probablement avons-nous besoin des bouffées d’oxygène qu’apportent les personnes que l’on aime à notre horloge interne.

Car finalement, ceux que l’on aime sont notre nord, et grâce à eux, on peut situer les autres points cardinaux.

mains-dune-femme

Ce que le fait « d’aimer » produit dans notre cerveau

Aimer est notre super pouvoir à tous les niveaux, même au niveau cérébral.

De fait, comme nous l’avons déjà précisé à d’autres occasions, il est essentiel d’analyser les changements neurochimiques qui se produisent dans notre cerveau au travers des sentiments et des émotions.

Autrement dit, même si habituellement, c’est le coeur qui est considéré comme étant le foyer de l’amour, il ne faut pas oublier que ce dernier se configure dans le cerveau au travers de sensations, d’émotions, de pensées et de comportements qui provoquent des changements neurochimiques et de nouvelles connexions neuronales.

Se créent alors des associations dans le striatum et dans l’île qui permettent à notre système limbique de traiter les sentiments et les émotions générées.

La sérotonine, l’ocytocine et la dopamine se recréent dans notre système nerveux et font de l’attention la reine de nos comportements.

coeurs-dessine-sur-une-fenetre


Lorsqu’on tisse des liens avec les autres, on se sent plus courageux, ce qui est principalement dû à la sécrétion de dopamine. De leur côté, l’ocytocine et la prolactine favorisent la loyauté et l’envie de rester aux côtés de celleux que l’on aime.


Quant à l’inconditionnalité propre du fait d’aimer, elle semble résider dans la substance grise, lieu où se trouve aussi le centre de contrôle de la douleur excessive.

C’est pourquoi, lorsque l’on aime très fort une personne, on n’a besoin de rien d’autre que l’affection qu’elle peut nous apporter.

Finalement, l’amour que l’on ressent envers les autres est en grande partie responsable de notre force à tous les niveaux.

C’est la raison pour laquelle nous pouvons affirmer que le soutien émotionnel ne vient pas simplement du fait d’être aimé, mais plutôt du fait d’être capable d’aimer avec tout notre cerveau.

Ainsi, mettre à la disposition de notre parcours ces bénéfices nous aidera à atteindre tout ce qu’on se fixera, car avancer aux côtés de l’amour est toujours gage de succès et de bien-être. Car aimer est notre plus grand super pouvoir.