Comment peut nous aider la psychologie lors d’une agression

3 novembre 2015 dans Curiosités 1 Partagés

Il n’est jamais facile de savoir quoi faire lors d’une agression. En général, il s’agit d’une situation qui vous prend par surprise et vous ne savez pas comment réagir.

L’un des outils utilisés par les délinquants pour commettre leur crime est précisément le facteur surprise. Ils agissent à pleine vitesse et ne vous laissent pas le temps d’analyser la situation.

En outre, ils se montrent souvent très agressifs dès le début. Non seulement ils vous attaquent, mais ils vous agressent également avec des mots violents, en menaçant votre intégrité physique. Ils savent que c’est le moyen de détruire vos ressources émotionnelles pour résister à l’attaque.

Quelle est la meilleure manière de réagir? Sauf si vous avez une formation dans les arts martiaux ou dans une technique d’autodéfense, il est conseillé de comprendre que lors d’une telle attaque, vous n’êtes pas en mesure de faire grand chose, encore moins s’il s’agit d’une attaque armée, comme cela arrive souvent dans les cas d’agression de rue.

Nous allons vous présenter trois principes, qui pourront vous aider à rendre cette expérience moins traumatisante.

1. Restez calme.

Quelles que soient les circonstances, vous aurez plus de chances de passer cette épreuve si vous gardez le calme. Rappelez-vous que votre agresseur a mis en jeu une bonne dose d’adrénaline et votre tranquillité l’aidera à sentir qu’il a la situation sous contrôle.

Ainsi, il ne sera pas désespéré au point de commettre une plus grande stupidité. Votre principal objectif doit être de survivre et d’empêcher qu’il vous cause un dommage physique.

Même si l’auteur est offensant ou injurieux, vous ne devez pas réagir. Si vous le faites, vous pouvez vous exposer à une situation dont vous ne serez peut-être pas capable de gérer.

2. Suivez les instructions.

S’il vous a déjà mis sous le contrôle d’une arme, il n’y a rien à faire. Obéissez aux instructions du délinquant, une par une. Donnez-lui vos biens sans montrer de résistance. Ne parlez pas avec lui.

Adoptez l’attitude de « l’homme gris »: sans réactions, sans paroles et presque sans présence. Ne faites rien que le délinquant ne vous ait demandé et faites lui comprendre avec votre attitude que vous êtes prêt à coopérer durant cette agression. Cela permettra de réduire l’agressivité du bandit.

3. Aiguisez votre attention.

Essayez de capter autant d’informations que possible. Si vous regardez le délinquant droit dans les yeux, vous l’irriterez probablement, alors essayez de capter les traits de son visage et de ses mains.

Restez attentif au ton de sa voix, surtout si elle a quelque chose de spécial, comme une certaine origine ou des particularités de ce style.

Observez les vêtements qu’il porte et formez-vous une idée générale de l’individu: la taille, l’âge, l’appartenance ethnique. Toutes ces données seront des atouts précieux lors de la dénonciation de l’agression à la police.

Une fois que l’agression est terminée, demandez immédiatement de l’aide. Contactez quelqu’un en qui vous avez confiance et demandez-lui de vous accompagner à un poste de police pour signaler le fait.

Il est important que vous le fassiez tout de suite, parce que le souvenir de la situation est frais et cela vous permettra de fournir des informations précieuses.

En fonction de votre manière d’être et des conditions de l’agression, il est probable que vous ayez également besoin d’une aide psychologique.

De telles situations provoquent un traumatisme qui peut vous amener à avoir peur de marcher dans la rue, ou à activer des peurs inconscientes qui peuvent prendre la forme d’anxiété, de troubles du sommeil et d’irritabilité, entre autres.

Prenez le temps après cette expérience désagréable et n’allez pas tomber dans la tentation de vous culpabiliser ou de vous lamenter sur ce qui est arrivé.

Les objets que vous avez perdus sont récupérables, peu importe leur prix. Si vous êtes resté en vie et que vous avez évité de plus grands dommages, vous pouvez être sûr que vous avez agi de manière intelligente et que vous avez réussi à surmonter une situation difficile.

Photo: reproduite avec l’aimable autorisation de Luis Pérez

A découvrir aussi