Abus émotionnel et anxiété : comment sont-ils liés ?

12 septembre 2018 dans Conflits 0 Partagés
abus émotionnel

L’anxiété est une conséquence habituelle qui apparaît chez les personnes ayant souffert de relations abusives. Il faut savoir que les abus dans les relations ne sont pas toujours physiques. Un autre type d’abus est aussi très commun: l’abus émotionnel.

Ce type d’abus a des conséquences graves et significatives pour la personne qui en souffre. Nous allons voir, à travers cet article, comment abus émotionnel et anxiété sont liés. Nous étudierons en outre leurs effets, qui ne peuvent pas toujours être remarqués.

« La violence, quelle que soit la forme sous laquelle elle se manifeste, est un échec. »

-Jean-Paul Sartre-

Qu’est-ce que l’abus émotionnel ?

L’abus émotionnel est un terme pour les comportements qu’une personne utilise pour blesser, contrôler, manipuler ou effrayer son conjoint. L’abus émotionnel est un abus contre les émotions de quelqu’un et non pas contre son corps physique. Cependant, il existe des formes plus subtiles d’abus émotionnel qui peuvent avoir lieu dans les relations : il peut donc être difficile de voir quand a lieu ce dernier.

abus émotionnel et anxiété au sein d'un couple

Les formes les plus claires d’abus émotionnel sont, par exemple, les suivantes :

  • Menace de suicide de votre conjoint si vous le quittez ou faites quelque chose qu’il ne veut pas que vous fassiez.
  • Insultes fréquentes, humiliations et déclarations blessantes.
  • Contrôle de votre comportement, de votre apparence, des personnes que vous pouvez voir ou non et de ce que vous pouvez faire.
  • Menaces ou comportements intimidants.
  • Manipulation de comportements.

D’autres façons beaucoup plus subtiles d’abus d’autres personnes sur le plan émotionnel sont les suivantes :

  • Les « traitements silencieux » : la personne refuse de parler avec quelqu’un.
  • Refus d’avoir des relations sexuelles pour obtenir quelque chose.
  • Des plaisanteries négatives sans aucun but ou aucune volonté de motiver une personne.
  • Menace de mettre un terme à la relation (ou de s’en aller) après une petite dispute.
  • Non permission à l’autre de parler à des personnes du sexe opposé.
  • Surveillance du téléphone de l’autre pour vérifier les appels, les messages, etc.
  • Jalousie fréquente, même sans raison.
  • Rejet de la faute de choses qui vont mal sur le conjoint.

Il faut bien avoir en tête que peu de personnes peuvent dire qu’elles n’ont jamais abusé émotionnellement de leur compagnon/compagne, de leurs enfants, de leurs parents ou d’autres personnes. Mais si ces comportements se reproduisent fréquemment et affectent la façon dont vous ou votre conjoint-e pensez, vous sentez ou agissez, il est possible que vous vous soyez en train de vivre une relation émotionnellement abusive.

Abus émotionnel et anxiété : des effets de l’abus que vous ne pouvez pas voir

L’abus émotionnel peut ne causer aucun hématome physique ou vous faire risquer de souffrir d’une lésion physique importante. Cependant, les effets des relations émotionnellement abusives sont importants. En fait, ils peuvent déboucher sur des conséquences émotionnelles durables.

Les personnes qui vivent une relation abusive sur le plan émotionnel peuvent finir par penser qu’elles ne valent rien car celle-ci peut dévorer leur estime de soi et leur confiance. Elles peuvent aussi se sentir tristes ou déprimées ou ressentir des douleurs sans raison apparente. Par ailleurs, il est habituel de les voir se sentir seules et de penser qu’elles finiront seules si leur conjoint-e les quitte.

Cependant, tout le monde ne ressent pas ces symptômes. Chaque personne est différente. Par exemple, étant donné que l’abus émotionnel peut être bilatéral (les deux membres du couple peuvent abuser émotionnellement de l’autre), il est probable que les personnes fassent preuve des mêmes comportements: colère, traitements silencieux, cris, entre autres, comme résultat de l’abus.

abus émotionnel et anxiété

L’anxiété

Il existe aussi un symptôme qui a tendance à sortir du champ de la relation et qui peut durer toute la vie lorsqu’il n’est pas traité. Il s’agit bien sûr de l’anxiété. En fait, il s’agit probablement de l’un des symptômes les plus habituels de l’abus émotionnel. L’anxiété se limite parfois à la relation. Cependant, d’autres fois, elle peut s’étendre à d’autres situations, comme le lieu de travail. Elle peut même durer quand vous mettez un terme à votre relation.

L’abus émotionnel provoque souvent de l’anxiété car il représente souvent une tempête parfaite d’événements:

  • Il cause un stress chronique, qui est l’une des causes les plus communes d’anxiété.
  • Il débouche sur des pensées excessives.
  • L’abus mène à une faible estime de soi et à un manque de confiance.
  • Les personnes se sentent nerveuses et préoccupées et ont peur que d’autres leur refassent du mal.

Cette combinaison de différents problèmes nous indique la chose suivante: l’abus émotionnel peut facilement déclencher des symptômes d’anxiété chez ceux qui le vivent à court et à long terme. Dans des cas sévères, il peut déboucher sur une combinaison d’anxiété et de dépression, ou même à des crises de panique.

A découvrir aussi