À quoi cela sert-il d’exaucer les vœux des enfants hospitalisés ?

27 mars 2018 dans Psychologie clinique 49 Partagés
enfants hospitalisés

Les enfants hospitalisés voient comment leur vie change totalement, souvent de façon soudaine. Ils perdent leur routine (tellement nécessaire) d’aller à l’école, de jouer avec leurs amis, de réaliser leurs activités parascolaires, etc. En définitive, il semble presque qu’ils cessent d’être des enfants.

Pouvons-nous faire quelque chose pour leur redonner l’illusion ? L’une des propositions les plus utilisées à cet effet sont les programmes d’octroi de vœux pour les enfants hospitalisés. Lesdits programmes permettent-ils simplement de leur redonner l’illusion ou offrent-ils davantage de bénéfices pour les enfants ?

« C’est le fait de surmonter les difficultés qui fait les héros. »

-Louis Kossuth-

femmes tristes

Exaucer les vœux des enfants hospitalisés aide également la famille

La réalité des enfants hospitalisés est non seulement qu’ils souffrent, mais également que leurs familles vivent un mauvais moment et qu’elles entrent dans une dynamique régie par l’anxiété et la tristesse en raison des préoccupations concernant l’enfant. Il est néanmoins très important que les parents, même s’ils se sentent mal, soient en mesure d’offrir un soutien émotionnel à leurs enfants .

Ces programmes d’octroi de vœux peuvent aider les membres de la famille à atteindre cet objectif. Premièrement, cela facilite la communication entre les parents et leur enfant lorsque ce dernier leur dit quel est son désir. Le planifier ensemble les aidera à parler de la maladie et de la vie de l’enfant. Nous serons ainsi en mesure de renforcer les liens familiaux.

En outre, cela servira d’outil pour que les uns communiquent aux autres ce qu’ils pensent et ce qu’ils ressentent face à la situation qu’ils ont à affronter. De sorte que le processus d’acceptation de la maladie s’en trouvera favorisé. Mais non seulement cela, ces programmes offrent également un répit de tout ce que représente l’hospitalisation. En d’autres termes, ils contribuent à ce que les familles sentent qu’elles profitent de nouveau de passer du temps ensemble.

« Les fractures bien guéries nous rendent plus forts. »

-Ralph Waldo Emerson-

Exaucer les vœux : un outil de plus pour que les enfants hospitalisés retrouvent l’illusion

Lorsque nous, les adultes, sommes hospitalisés, nous sentons que notre vie est perturbée. Les enfants ressentent la même chose. Ils sont à un stade de leur vie où il est essentiel qu’ils se sentent aimés et intégrés dans l’environnement qui les entoure, et l’hospitalisation altère tout cela.

Il est par conséquent normal que les enfants hospitalisés se sentent différents des autres eu égard à leur maladie. Le fait de passer autant de temps dans un environnement médical peut les amener à cesser de se sentir comme des enfants, puisqu’ils ont laissé de côté les activités typiques de ce stade du développement.

Il est en effet fondamental que les enfants aient de l’espoir. Et c’est précisément ici que les programmes d’octroi de vœux à la population pédiatrique dans les hôpitaux ont un rôle à jouer. Le désir leur apporte l’espoir que ce qu’ils souhaitent peut devenir réalité. Ces programmes vont leur inspirer l’illusion et le désir de vivre, si fondamentaux pour continuer à aller de l’avant.

petite fille tenant une peluche

Les enfants hospitalisés et l’importance de parvenir à augmenter les émotions positives

La réalité émotionnelle des enfants hospitalisés est souvent inondée d’émotions négatives. L’anxiété, la colère ou la tristesse peuvent être très présentes dans la vie quotidienne des enfants, qu’ils ne savent souvent pas comment gérer.

Il est normal que des problèmes d’estime de soi et d’insécurité apparaissent également dans la mesure où les enfants sont conscients que ce processus auquel ils doivent faire face les différencie des autres, qu’ils ne suivent plus leur routine quotidienne et qu’ils ne peuvent plus jouer avec leurs amis comme avant.

Il est par conséquent important de prendre en compte les émotions positives qui sont générées lors de l’accomplissement des désirs, lesquels équilibrent la balance émotionnelle de ces enfants. Ces derniers parviennent ainsi à améliorer leur bien-être émotionnel et à se sentir de nouveau comme les enfants qu’ils sont. Et, plus important encore, cela les aide à réduire leurs souffrances et à faire face à la maladie avec plus d’enthousiasme et d’optimisme.


A découvrir aussi