9 signaux qui indiquent que nous avons besoin de repos

28 octobre 2017 dans Psychologie 0 Partagés

Submergé-e-s dans l’avalanche qui s’écoule dans notre quotidien, nous nous laissons porter par l’inertie, une inertie dépourvue d’une activité pourtant importante : celle d’écouter les messages que nous envoie notre corps. De plus, si on classe ces signaux en fonction de leur degré d’importance, alors le niveau le plus haut de la hiérarchie est occupé par ces signaux qui nous indiquent que nous avons besoin de nous reposer.

« Je peux encore tenir », nous disons-nous. Nous nous sentons dans l’obligation d’aller de l’avant, par amour envers les nôtres, par sens de la responsabilité. Car ainsi, on se sent mieux (ou c’est en tout cas ce que l’on croit), puisque cela suppose que c’est ce que nous devons tou-te-s faire.

Or, si on n’arrête pas « notre machine » à temps, il est probable que, tôt ou tard, la machine s’arrête toute seule. S’arrêter à temps n’est pas un signe de faiblesse ni de lâcheté, mais une preuve de lucidité et d’amour propre, envers celleux qui dépendent de vous et celleux qui comptent pour vous.

Alors, comment savoir quel est le bon moment pour s’arrêter ? Quels signaux nous envoie notre corps pour nous indiquer que nous avons besoin de nous reposer ?

Quels sont les signaux qui indiquent que nous avons besoin de nous reposer ?

Quand nous avons besoin de nous reposer, notre corps nous le fait généralement savoir de différentes manières. Non seulement le fait d’ignorer ces signaux ne réglera pas le problème, mais il l’aggravera au contraire encore davantage. Ces signaux sont des signaux de stress, de fatigue, de découragement, de désillusion…auxquels on doit prêter attention.

Si vous vous amusez à pousser votre corps à bout et que vous ne vous arrêtez pas à temps, alors vous perdrez la partie, d’une manière ou d’une autre.
Partager

Si plusieurs de ces signaux vous semblent familiers, il est alors temps pour vous de commencer à penser à prendre du repos, mais aussi à revoir vos habitudes, vos priorités et vos besoins réels. Plus vous vous identifiez en vous les signaux que nous allons vous présenter dans la suite de cet article, plus il sera nécessaire pour vous de faire une pause.

femme ayant besoin de repos

1 – Vous vous sentez fatigué-e, plus fatigué-e que d’habitude

Etre fatigué-e en raison d’un effort physique ou mental prolongé et/ou intense est normal. Ce qui n’est pas normal, en revanche, c’est de traîner cette fatigue jour après jour, pendant toute la journée, du début à la fin de la semaine, du moment du lever au moment du coucher.

2 – Vous ne pouvez pas tenir toute la journée sans stimulants

Que ce soit la caféine, l’alcool, le tabac, le sucre ou tout autre type de drogue, tromper le corps avec des stimulants n’offre qu’une solution temporaire à la fatigue. De fait, à la longue, il y a de grandes chances pour que les choses empirent. C’est précisément pour cela que l’on a besoin d’une dose de plus en plus importante de ces stimulants pour atteindre le même effet.

3 – Il est très difficile pour vous de rester concentré-e

Que ce soit à cause de la fatigue ou pour n’importe quelle autre raison, un des premiers signaux montrant qu’il est nécessaire de freiner un peu se traduit par l’impossibilité de se concentrer sur les tâches que l’on est en train d’effectuer. La somnolence, le multi-tâche ou la tendance à procrastiner peuvent être un signal nous alertant que nous travaillons avec de très faibles réserves d’énergie.

femme stressée ayant besoin de repos

4 – Vous travaillez de plus en plus longtemps

Travailler plus longtemps ne veut pas dire faire plus de choses. Or, lorsque l’on commence à perdre en productivité en raison de la fatigue et de la difficulté à se concentrer, d’une certaine manière, on a l’impression que l’on doit travailler plus longtemps pour compenser la baisse de rendement. Ce qu’il y a de négatif là-dedans, c’est que souvent, cette tendance à faire plus devient une tendance à être ou à faire pour faire, sans que cela ne mène à autre chose qu’à une fatigue encore plus grande.

5 – Vous pensez toujours au travail

Il est curieux que, lorsque l’on a besoin d’une pause, malgré la fatigue et les efforts, en réalité on ne puisse pas penser à autre chose qu’au travail. Même lorsque vous pouvez vous reposer, vous vous sentez coupable, et même si vous n’avez pas à aller au travail, d’une certaine manière vous travaillez quand même, car vous y pensez.

6 – Vous êtes constamment de mauvaise humeur

La fatigue nous met généralement de mauvaise humeur. Mais lorsque la fatigue est extrême et que le corps a vraiment besoin d’une pause, cette mauvaise humeur devient constante. Si en plus d’être de mauvaise humeur toute la journée, vous avez tendance à être cynique, désagréable, mal élevé-e ou grossier-ère, c’est le signal que vous devez vous arrêter et vous reposer.

7 – Vous avez du mal à retenir les informations

La fatigue et le stress peuvent générer en vous des difficultés à retenir les informations les plus simples. Si vous voyez que souvent, vous oubliez des choses toutes simples, que vous ne savez plus où vous avez mis vos clés, que vous ne vous rappelez pas avoir ajouté un ingrédient basique quand vous cuisiniez, que vous confondez les choses courantes ou que vous changez les objets de place, probablement avez-vous besoin de vous reposer ; de ré-initier votre esprit.

femme tête en l'air ayant besoin de repos

8 – Votre santé se détériore

La fatigue permanente et le stress affectent le système immunitaire, c’est pourquoi la santé en pâtit, c’est pourquoi vous devenez plus sensible au rhume et à la grippe. Vous pouvez aussi expérimenter une prise ou une perte de poids préoccupante ou avoir des maux de tête ou des migraines fréquentes, voire même connaître une augmentation de votre rythme cardiaque au repos, ce qui implique une augmentation du risque de souffrir de maladies cardiaques.

9 – Vous commettez de plus en plus d’erreurs

Tout le monde commet des erreurs, et il n’y a rien de mal à cela. Mais lorsque ces erreurs sont commises trop souvent, et plus encore s’il s’agit d’erreurs bêtes, c’est le moment de commencer à s’inquiéter. Car ce qui maintenant est une erreur bête sans trop d’importance peut rapidement devenir quelque chose de très sérieux.

S’arrêter pour se reposer, mais aussi pour penser

Quand nous parlons de prendre une pause, généralement, cela s’explique par le fait que nous avons besoin de nous reposer physiquement et mentalement. Il est nécessaire de lâcher prise et de s’aérer l’esprit, de se libérer du stress et de permettre au corps de se remettre. Mais nous vous parlons aussi de vous arrêter pour penser, pour ré-envisager la situation et analyser ce que vous êtes en train de faire, ce qui vous arrive.

femme prenant le temps de se reposer

Cette inertie dans laquelle nous nous trouvons nous empêche parfois d’avoir les idées claires. Il est plus facile de se laisser porter, de rester submergé-e dans cette brume de l’inertie que nous avons déjà créée. Cependant, à la longue, cela a un prix, qui implique généralement au bout d’un moment une pause encore plus longue et forcée à cause d’une maladie. Cela en vaut-il la peine ?

Arrêtez-vous, reposez-vous et pensez à ce que vous voulez faire, demandez-vous pourquoi vous faites ce que vous êtes en train de faire et si cela vous mène vers les buts que vous voulez atteindre.
Partager

A découvrir aussi