9 raisons de faire preuve d'empathie

L'empathie est une capacité qui nous permet de nous rapprocher des gens et de les comprendre de l'intérieur. Nous passons ici en revue neuf bonnes raisons de faire preuve d'empathie !
9 raisons de faire preuve d'empathie

Dernière mise à jour : 24 janvier, 2021

Vous considérez-vous comme une personne qui fait preuve d’empathie ? Vous êtes-vous déjà demandé quels sont les bénéfices de l’empathie ? Dans cet article, nous allons énumérer 9 de ces avantages. Bien qu’il y en ait d’autres, ce sont les plus souvent cités par les experts.

Pensez-vous que nous faisons preuve d’empathie pour nous sentir mieux ou pour faire en sorte que les autres se sentent mieux ? Le débat est ouvert…

Tout d’abord, les avantages que nous allons évoquer concernent les relations interpersonnelles, l’estime de soi et la capacité à aider et à comprendre les autres. La lecture de certaines de ces raisons vont certainement vous encourager à pratiquer et à améliorer votre empathie… Qui sait !

“L’empathie est le talent le plus précieux de l’être humain.”

-Meryl Streep, actrice-

Qu’est-ce que l’empathie ?

Tout d’abord, le mot empathie vient du mot grec empatheia qui signifie “passion”. Ce mot est entré dans notre dictionnaire au début du XXe siècle par le biais de la psychologie. De ce fait, son sens s’est élargi. De nos jours, nous savons que l’empathie est l’une des qualité les plus importantes de  l’intelligence émotionnelle.

C’est la capacité à comprendre la vie émotionnelle d’une autre personne. Cela inclut ses pensées, ses émotions et ses sentiments. L’empathie est la capacité d’une personne à se mettre à la place d’une autre. Faire preuve d’empathie nous permet donc de comprendre une personne en profondeur. Et ce, en ressentant les mêmes émotions qu’elle.

Deux personnes qui se serrent la main.

9 raisons de faire preuve d’empathie

L’empathie est liée à l’écoute active, au soutien émotionnel et à la compréhension. En psychologie, elle est également considérée comme l’une des compétences de base du psychologue. Elle est nécessaire pour comprendre et aider à soulager la souffrance humaine. Mais quels sont les autres avantages de l’empathie ?

Elle nous permet de travailler sur l’acceptation

Fernando Catalán, psychologue et président de la Commission de déontologie du Collège officiel de psychologie de la Communauté de Valence en Espagne (COPCV), affirme qu’être empathique est de nous permettre de travailler sur l’acceptation. Cela nous aide à mieux comprendre les gens. L’empathie facilite ainsi le développement d’une relation sociale cordiale.

“Si je ne suis pas empathique, je vais me bagarrer avec tout le monde”.

-Fernando Catalán-

Faire preuve d’empathie nous aide à persuader les autres

Bien que cela puisse paraître quelque peu “égoïste”, Fernando Catalán y voit aussi un autre avantage. Selon le psychologue, “si vous comprenez l’autre personne, vous pouvez essayer de la convaincre de quelque chose plus facilement et peut-être même y arriver”.

Comme il l’admet, bien que cet aspect soit évidemment la partie la plus intéressée de l’empathie, il n’en reste pas moins essentiel. À noter donc !

L’empathie renforce l’empathie

La psychologue Carmen Soliveres considère que l’empathie nous permet de renforcer notre estime de nous même. Soliveres l’explique en ces termes : “les personnes qui font preuve d’empathie sont engagées dans la collaboration et elles connaissent un plus grand succès auprès de leur cercle d’amis. Cela augmente donc l’estime de soi.”

L’empathie facilite les relations avec les personnes

La psychologue et psychothérapeute Laura Cano considère qu’il s’agit là de l’un des principaux atouts de faire preuve d’empathie. En effet, lorsque les gens se sentent compris par nous, il est alors plus facile d’établir des relations de confiance avec eux. Nous retournons tous là où nous nous sentons bien.

Faire preuve d’empathie nous permet d’aider les autres

Grâce à l’empathie, ainsi qu’à d’autres outils ou compétences de l’intelligence émotionnelle, nous pouvons aider les autres avec leurs problèmes ou leurs souffrances. En faisant preuve d’empathie, nous déclenchons une écoute active et nous nous connectons aux autres, ce qui permet à ces derniers de se sentir moins seuls et mieux.

“Essayez de comprendre avant d’être compris.”

-Stephen Covey-

Des relations de meilleure qualité

Lorsque nous nous mettons à la place de quelqu’un, nous créons évidemment de meilleures relations avec cette personne. L’empathie favorise la création de relations plus chaleureuses et plus étroites.

Autrement dit, on ne se contente pas seulement d’être avec cette personne, mais on essaye alors de la comprendre en profondeur. Cela favorise des relations non superficielles.

“La plupart des gens préfèrent donner de l’affection plutôt qu’en recevoir.”

-Aristote-

L’empathie permet de faire passer les mauvaises nouvelles plus facilement

Annoncer une mauvaise nouvelle n’est du goût de personne. Il s’agit même d’un phénomène que l’on appelle l’effet MUM. L’effet MUM se produit en effet lorsque nous devons annoncer une mauvaise nouvelle mais qu’on cherche à y résister au point de déformer la nouvelle, par exemple.

Et ce, de peur d’y être inconsciemment associé et, donc par conséquent, d’être considéré comme “celui qui apporte les mauvaises nouvelles”. Cependant, faire preuve d’empathie permet aussi d’apprendre à transmettre de mauvaises nouvelles avec plus de tact.

L’empathie nous permet d’avoir plus d’empathie

C’est un autre avantage de l’empathie. Lorsque nous faisons preuve d’empathie, on l’est à chaque fois un peu plus. Autrement dit, bien qu’il s’agisse d’une qualité intrinsèque de chacun d’entre nous, l’empathie peut également se développer. Ainsi, une personne empathique développe sans cesse cette même aptitude.

Faire preuve d’empathie permet de mieux connaître les autres

Comme nous l’avons vu, l’empathie nous aide à établir des liens avec les gens. Cela nous permet ainsi de mieux connaître les autres, car ils s’ouvrent plus à nous et ils nous laissent plus facilement entrevoir leur monde intérieur. Apprendre à connaître les gens et à établir des liens avec eux nous enrichit en tant que personnes.

Un couple qui se fait un câlin.

Que disent les neurosciences de l’empathie ?

Avez-vous déjà entendu parler du concept de neurones miroirs ? Eh bien, il s’agit précisément des neurones qui favorisent la capacité d’empathie. Ils ont été découverts en 1996 chez des singes macaques par Giacomo Rizzaloti, un neurobiologiste italien.

Rizzaloti a observé la manière dont ces neurones s’activaient lorsque les singes voyaient chez leurs semblables certains gestes et lorsqu’ils exprimaient leurs émotions. Peu de temps après, on a également identifié ces mêmes neurones chez l’homme, dans une zone spécifique du cerveau:  le cortex cérébral frontal inférieur, la zone responsable du langage.

“L’empathie consiste à trouver en vous l’écho d’une autre personne.”

-Mohsin Hamid-

Cela pourrait vous intéresser ...
Le syndrome d’excès d’empathie ou d’usure de compassion
Nos PenséesLisez-le dans Nos Pensées
Le syndrome d’excès d’empathie ou d’usure de compassion

Une personne présentant un excès d'empathie est comme une antenne à longue portée qui absorbe et engloutit chaque émotion vibrant dans son entourag...



  • Hogg, M.A. (2010). Psicología social. Vaughan Graham M. Panamericana. Editorial: Panamericana.
  • Tesser, A., & Rosen, S. (1975). The reluctance to transmit bad news. In L. Berkowitz (Ed.). Advances in experimental social psychology, Vol. 8, pp. 194-232. New York: Academic Press.