7 sujets de conversation qui vous aideront qu’importe la situation

12 septembre 2017 dans Curiosités 462 Partagés

La conversation est le principal chemin permettant de connaître les autres et de se faire connaître. Beaucoup disent que c’est un art, et iels ont raison, car tout le monde n’a pas en réserve des sujets de conversation intéressants. Surtout de nos jours, lorsque les tête-à-tête se font de plus en plus rares, et les mots tendent à être extrêmement synthétiques.

Une bonne conversation doit aborder des thèmes suscitant l’intérêt des deux interlocuteur-trice-s. Il n’y a rien de plus ennuyant que de « converser » avec quelqu’un qui prétend argumenter comme un-e expert-e sur un sujet en particulier, ou qui est seulement intéressé-e par le fait de convaincre l’autre de ses propres points de vue. Pour qu’une conversation soit réellement intéressante, il faut que chaque interlocuteur-trice ait l’opportunité d’écouter et de parler.

Il y a des sujets de conversation qui sont infaillibles pour démarrer une bonne discussion. Ils tournent autour de thèmes qui intéressent la majeure partie des individus. Ils sont également accessibles par quasiment n’importe qui, ce qui permet à chacun-e de pouvoir intervenir. Il existe des petits dispositifs facilitant l’interaction et créant une atmosphère propice à ce que deux ou davantage de personnes entrent en confiance. Voici 7 sujets parmi ces sujets de conversation.


« Une bonne conversation doit épuiser le thème, pas les interlocuteurs. »

-Winston Churchill-


1) Une conversation qui ne rate pas : les thèmes de l’enfance

Une conversation autour des thèmes de l’enfance n’est pas seulement divertissante, elle permet en plus d’en apprendre énormément sur la vie de l’autre. L’enfance est une étape qui laisse de grandes empreintes dans la vie des individus. Qu’elle ait été difficile ou dure, elle implique chez chacun-e des épisodes fantastiques et attachants qui, pour tou-te-s, sont plaisants à évoquer.

conversation sur l'enfance

L’idéal est que la conversation soit centrée sur les anecdotes infantiles. Nous avons sans doute tou-te-s quelque chose à raconter sur nos premières années d’école, nos premier-ère-s ami-e-s, les jeux qui nous amusaient, les personnages que nous admirions, les réprimandes que nous ont données nos parents ou celles auxquelles nous avons échappé… En fait, il y a beaucoup de tissu à couper.

2) Les anecdotes de voyage

A moins que quelqu’un soit du genre à rarement sortir de chez lui, il est difficile de ne pas avoir ne serait-ce qu’un souvenir de voyage à raconter. Les voyages sont toujours une excursion vers l’inconnu et pour cela, ils sont la source de nombreuses découvertes, surprises et connaissances. Parler de voyages est toujours divertissant.

Ce sujet a un « + » additionnel : généralement il est très utile pour celleux qui participent à la conversation. Il ne s’agit pas seulement de partager des expériences, mais de pouvoir réutiliser l’information transmise lors d’un prochain voyage. Cette conversation permet également d’en apprendre beaucoup sur les personnes en donnant des pistes sur l’attitude qu’elles adoptent face à la nouveauté et au changement.

3) Films et livres

Les films font partie d’un des sujets qui n’est étranger pour personne. Pour parler de films, il n’y a pas besoin d’être cinéphile. Nous avons tou-te-s vu, à un moment, un enregistrement nous ayant retourné l’estomac, nous ayant fait pleurer de rire, ou nous ayant révélé une vérité qui illumina notre chemin. Le cinéma est le point de rencontre et aussi le point de départ de nombreuses amitiés.

conversation sur les films

Egalement, bien entendu, il est possible de parler de la télévision. Il y a les séries de tous les temps qui ont réuni des millions de spectateur-trice-s. Il y a également des feuilletons, chaînes ou productions spéciales ayant été très remarquées. Toute bonne production suscite des commentaires positifs ou négatifs, permettant ainsi de rendre les conversations intéressantes.

4) Musique

Qui n’aime pas la musique ? C’est un art qui existe quasiment depuis l’apparition de l’Homme. Elle est présente dans toutes les cultures et toutes les époques. Evidemment, il s’agit d’un langage universel, dans lequel il n’y a pas de niveau social, ni de race, ni de religion, ni d’idéologie. Deux personnes peuvent penser très différemment pour de nombreux sujets, et en même temps avoir des goûts apparentés en matière de musique.

Si ce qui est recherché est d’avoir une conversation agréable, il ne s’agit pas d’argumenter sur les sempiternels genres musicaux, interprètes ou détails techniques. La musique unit lorsque chacun-e peut exprimer librement ses goûts spontanés, lorsque chacun-e peut présenter ce que la musique réveille en lui/elle, ou lorsque chacun-e peut raconter les histoires de sa vie au cours desquelles la musique a été protagoniste.

5) Animaux et animaux de compagnie

Les êtres humains vivent auprès d’animaux domestiques depuis des millénaires. Si certain-e-s préfèrent les perruches, d’autres préfèrent les poissons, et nombreux-ses sont celleux qui aiment les chats et les chiens. Ces animaux ne sont pas seulement des habitants de plus dans chaque maison, ils se convertissent en une partie de la vie de chacun, de la famille, des sentiments. Mentionner les animaux domestiques donnera toujours lieu à une conversation joyeuse.

conversation sur les animaux de compagnie

Aussi, nous avons tou-te-s écouté ou lu des histoires au sujet d’animaux. Leur comportement et leur manière de vivre nous intéressent. Nous souhaitons mieux les connaître ; pour ainsi mieux connaître les humains, par le contraste ou par la ressemblance. Il est rare que le sujet des animaux ne mène pas à une bonne conversation. De plus, cela nous donne une idée de la manière qu’ont les autres de créer une relation avec des êtres différents et vulnérables.

6) Nourriture et boissons

Parler des plats qui nous plaisent ou non est un sujet menant à des conversations intéressantes. Par exemple, argumenter sur ce qui nous fait aimer les champignons au beurre ou donner les bonnes raisons pour ne pas manger d’épinards. Pour certain-e-s, ce sujet peut paraître futile, mais en réalité, c’est quelque chose qui est en relation avec l’aspect humain et l’aspect quotidien des individus.

Il est intéressant de partager les expériences de dégustation de plats exotiques que chacun a pu avoir. Mais également de se référer aux histoires relatives aux aliments, comme par exemple, les moments où l’on vous offre quelque chose d’étrange et que vous ne savez même pas par où le commencer. Ou encore lorsque vous dégustez quelque chose de délicieux et que vous vous rendez finalement compte qu’il s’agissait d’une vraie saleté. Sans doute, chacun-e peut trouver des choses à dire concernant la nourriture et les boissons.

7) Sports et passions

On peut affirmer qu’aucune personne au monde n’a aucune passion. Nous avons tou-te-s du temps libre. Nous utilisons ces laps de temps pour faire quelque chose qui nous tient à cœur. Certains l’effectuent consciemment, alors que d’autres ne s’en rendent pas vraiment compte. Ce qui est sûr, c’est que chacun ressent du plaisir à pratiquer certaines activités dites « gratuites », que cela soit de prendre soin des plantes, de regarder la télévision, ou de regarder par la fenêtre.

conversation sur le sport

Il est également habituel que chacun-e ait un sport favori, en le pratiquant ou en étant seulement un-e spectateur-trice. Comme le sport implique la connaissance, il est possible que certaines conversations deviennent controversées, ainsi il faut avoir du tact en traitant de ce sujet.

Finalement, tous les sujets de conversation qui permettent une discussion agréable sont des prétextes qui nous permettent de connaître l’autre en lui permettant de nous connaître. Cela vaut toujours la peine d’écouter les autres. Toutes les personnes peuvent vous apporter beaucoup par le simple fait de vous accorder du temps pour le partage. Cela vaut également toujours la peine de parler de soi avec les autres. Aucune conversation n’est banale car, d’une manière ou d’une autre, elle vous relie avec le monde.

A découvrir aussi