Quel impact la musique a-t-elle sur votre cerveau ?

· 4 juin 2017

La musique nous entoure et nous inonde, elle nous émeut, nos fait voyager dans le temps, nous donne des forces ou nous remplit de moments de paix. La musique se trouve partout, dans chaque son, dans chaque rythme et dans chaque voix. Mais, que se passe-t-il réellement dans notre cerveau lorsque nous écoutons une mélodie ? Par exemple, la musique parvient à activer les deux hémisphères de notre cerveau cerveau et à créer plus de connexions entre eux.

Le cerveau humain comporte, comme nous l’avons exposé précédemment, deux hémisphères. L’hémisphère droit se charge de la part plus logique, du raisonnement, des nombres, du langage, etc. D’un autre côté, l’hémisphère gauche gère les fonctions plus intuitives, imaginatives et créatives.

Dès notre naissance existent déjà des sons qui aident au développement de notre cerveau. Le bébé peut même reconnaître la voix de sa mère avant tout autre son. On pense que l’ouïe est un des premiers sens que développent les nouveaux-nés.

Que se passe-t-il quand on écoute de la musique ? La partie droite de notre cerveau nous fera imaginer et laisser voler nos émotions et la partie gauche s’activera en analysant les oeuvres et en soulignant la part la plus rationnelle, comme par exemple le sens des paroles, les figures musicales, les rythmes…

Les bénéfices que l’on peut trouver en apprenant à jouer de la musique

La plasticité du cerveau dans l’enfance est énorme, et la musique peut activer les deux parties du cerveau et mener les hémisphères à créer davantage de connexions. Et il s’agit de quelque chose que les adultes aussi peuvent travailler. En ce sens, même si les changements arrivent de manière moins prononcée et plus lente (notre plasticité neuronale est moins grande), on réussira aussi à enrichir l’architecture de notre cerveau.

Voici certains des bénéfices que l’on peut tirer de l’apprentissage musical qui sont liés à l’hémisphère droit de notre cerveau :

  • Développement de la mémoire
  • Développement plus ou moins grand de la motricité en fonction du type d’instrument que l’on joue
  • Développement du sens du rythme
  • Développement de la coordination corporelle

Si au contraire on se concentre sur la partie gauche, certaines des améliorations observées seraient les suivantes :

  • Développement de l’imagination
  • Développement de la créativité
  • Développement de l’harmonie

Si on se concentre sur le plan des émotions, on pourra aussi les changer selon quelle partie du cerveau s’active. Et comment la musique peut-elle nous aider sur le plan social ? Si on arrive à activer les émotions qui unissent ou promeuvent l’empathie pour nous rapprocher des autres, on fera en sorte que notre cerveau crée de nouvelles connexions et de nouvelles routes, activant de nouvelles émotions grâce aux mélodies.


« La musique peut changer les taux métaboliques, ou diminuer la pression artérielle, les niveaux d’énergie et la digestion de manière positive ou négative selon le type de musique que l’on écoute. La musique peut augmenter la sécrétion d’endorphines pour le cerveau et ainsi produire du plaisir ainsi que la relaxation. »

– Julius Portnoy –


Musique et émotions

On peut écouter une musique et se relaxer, de même que l’on peut entendre une mélodie qui peut nous activer ou nous mettre de bonne humeur et recharger nos batteries. Comment peut-on profiter au maximum des possibilités que nous offre la musique ?


« La musique instrumentale, quand elle est utilisée correctement, est très directe et extrêmement exacte pour décrire même les émotions humaines les plus subtiles. »

– Yanni –


Chaque musique a la capacité d’activer une émotion. La musicothérapie est un exemple de tout ce que nous avons exposé dans cet article. Il s’agit d’utiliser la musique et tous ses éléments en bénéfice propre ; en tenant compte du fait que chacun-e d’entre nous devrait choisir la sienne.

La musicothérapie nous permet d’accéder un contexte nouveau, de nous connaître au travers de la musique et d’explorer des émotions qui parfois nous accompagnent comme une mélodie de fond, sans capter l’attention de notre conscience.

Dites-vous que l’on peut communiquer d’une manière différente (avec ou sans langage), améliorer les relations, le mouvement, l’organisation, se laisser porter et se libérer pour explorer un monde nouveau avec les yeux fermés. Tout cela pour améliorer l’intégration hémisphérique et le bien-être personnel. Osez vous découvrir et vous envoler avec la musique.