7 phrases géniales de Pablo Picasso

9 mars 2019
Vous aimez les oeuvres de Picasso ? Découvrez donc ses plus belles citations !

Les phrases de Pablo Picasso représentent un véritable cadeau pour l’esprit. Le talent de ce merveilleux peintre ne se reflète pas uniquement dans son œuvre pittoresque. Il est également perceptible dans les impressionnants aphorismes qu’il nous a légués et qui nous surprennent encore aujourd’hui.

L’un des aspects les plus intéressants dans les phrases de Pablo Picasso, c’est le rapprochement qu’il fait entre deux concepts. De nombreuses phrases nous rappellent que l’art et la vie sont deux expressions d’une seule et même chose. Il a été un grand artiste qui nous a appris à observer ce qui se trouve au-delà de notre vision.

Picasso a été aimé et détesté. Admiré et calomnié. En revanche, personne n’a pu remettre en question son talent. Personne n’a non plus pu remettre en question son engagement pour les choses démocratiques et la créativité par l’expression de l’humain.

Dans cet article, vous découvrirez 7 phrases de Pablo Picasso qui reflètent son esprit exceptionnel.

« L’art est un mensonge qui nous fait comprendre la vérité ».

-Pablo Picasso-

1. Le chemin de l’apprentissage

Souvent, les phrases de Pablo Picasso renferment un certain paradoxe. L’affirmation suivante en est un bon exemple : « Je fais toujours ce que je ne sais pas faire, pour pouvoir apprendre à le faire ». C’est un moyen intelligent de s’intéresser à l’essence de l’apprentissage.

Il est certain que l’on progresse en faisant toujours mieux et en allant au-delà de ce que nous savons déjà faire. En revanche, la véritable évolution réside dans le fait de nous confronter à ce qui nous échappe. A toutes ces choses que nous ne pouvons pas contrôler mais qui, une fois dominées, promettent de nous transformer.

phrases de Pablo Picasso

2. La création et la destruction

La créativité et la création jouent un rôle fondamental dans les phrases de Pablo Picasso. En fin de compte, il était un artiste et son outil basique de travail était son imagination. Il devait se fier à sa capacité à faire sortir une nouvelle réalité du néant.

Picasso nous donne la clé pour comprendre ce processus : « Tout acte de création est avant tout un acte de destruction ». Cela signifie que pour donner vie à la nouveauté, il faut faire disparaître l’ancien. Ce simple fait donne naissance à une nouvelle réalité.

3. Les règles

Contrairement à ce que beaucoup pourraient penser, Picasso n’était pas un ennemi des normes et des règles. Et ce, même en peinture. En fait, ce grand peintre cherchait à aller au-delà de ces paramètres, non pas à les ignorer.

L’une des phrases de Pablo Picasso dit d’ailleurs : « Apprends les règles comme un professionnel afin de pouvoir les briser comme un artiste ». C’est une affirmation magnifique qui synthétise le processus de la véritable créativité.

4. Le sens commun est-il un obstacle ?

Picasso disait que « Le bon goût est le principal ennemi de la créativité ». Il fait référence au fait que le sens commun fasse référence à une logique évidente. Cette logique évidente pourrait être considérée comme une norme de la raison qui semblerait indiscutable.

Cependant, la créativité naît précisément de la rupture avec la logique basique afin d’atteindre une logique plus complexe. Si nous restons au niveau élémentaire de la logique, c’est-à-dire le sens commun, nous pourrons difficilement inventer un chemin nouveau.

5. L’inspiration

C’est l’une des phrases de Pablo Picasso qui est la plus citée : « L’inspiration existe, mais elle doit te trouver au travail ». Avec cette affirmation, Picasso met fin à un débat au sujet de l’existence ou non de l’inspiration. Le travail artistique est-il basé sur l’inspiration ?

Finalement, Picasso affirme qu’il existe une sorte d’épiphanie. C’est une révélation qui sert de base à la créativité. L’unique moyen de laisser cette force imaginative s’exprimer est d’avoir recours à un travail ardu et constant.

6. La copie et le vol

Il est clair que la créativité totale n’existe pas. Personne ne peut créer quelque chose qui soit complètement indépendant des inventions précédentes ou simultanées d’autres créateurs. L’originalité absolue est quelque chose d’impossible. 

Picasso a donc dit : « Les mauvais artistes copient, les bons artistes volent ». Cela semble contradictoire et pourtant ne l’est pas. Copier en revient tout simplement à imiter. En revanche, ce que Picasso appelle « voler » correspond à une appropriation. C’est comme mettre son empreinte personnelle sur l’œuvre d’un autre afin qu’elle n’appartienne plus à celui qui l’a initialement créée mais à soi.

phrases de Pablo Picasso

7. L’enfant et l’adulte

Nous avons laissé pour la fin l’un des phrases de Pablo Picasso qui semble la plus profonde et la plus émouvante. Elle dit : « La première moitié de la vie revient à apprendre à être un adulte, la seconde moitié à apprendre à être un enfant ».

L’artiste se réfère à la conquête de la maturité qui peut prendre la moitié d’une vie. Une fois atteinte, elle est employée pour atteindre un nouvel objectif : redevenir un enfant. Car l’enfance est certainement le meilleur paradigme de la créativité inconsciente. D’autre part, l’adulte redevient un enfant s’il prend conscience de ce qu’il peut créer.

Pablo Picasso est l’un des maîtres de ce que l’on ne finira jamais d’apprendre. Son œuvre se résume à ses peintures et à ses pensées. Elle a ouvert des horizons, elle inspire et motive. Elle nous pousse à voir le monde au-delà de ces simples apparences sur lesquelles nous nous arrêtons quotidiennement et qui manquent généralement de sens.

 

López, S. S., Sebastián, S., & Picasso, P. (1984). El” Guernica” y otras obras de Picasso: contextos iconográficos. Editum.