7 phrases de Suzanne Powell sur la sagesse et l’amour qui vous inspireront

15 avril 2018 dans Phrases 0 Partagés

Les phrases de Suzanne Powell sont un souffle pour notre développement personnel et notre spiritualité, où on nous réclame une plus grande responsabilité ainsi qu’une plus grande prise de conscience. Cette experte dans le domaine de l’auto-aide et de la philosophie zen nous transmet, avec ses mots, une merveilleuse pulsion de vie nous permettant de « nous renouveler ».

Nous savons tous qu’aujourd’hui, s’il y a quelque chose qui abonde dans ce champ -celui de l’éveil spirituel et de l’auto-aide- ce sont les gourous. Or, nous pourrions dire, sans avoir peur de nous tromper, que Suzanne Powell apporte de nouveaux vents et les bonnes racines depuis lesquelles apprendre, grandir, assumer certaines stratégies pouvant nous aider à gérer bien mieux notre réalité et nous étendre de l’intérieur à l’extérieur.

Cette irlandaise installée à Madrid formée en thérapies alternatives consacre sa vie à la formation et donne des cours solidaires par le biais desquels elle promeut un changement réel de l’être humain, un éveil. Ainsi, au travers de livres tels que El reset colectivo (en français, « le reset collectif »), elle donne forme à ce qu’elle appelle une nouvelle culture éthique, dans le cadre de laquelle chaque individu est capable de recevoir et à son tour de propager cet amour inconditionnel avec lequel favoriser le respect et un monde plus connecté à l’émotionnel, au spirituel.

Le message qui est contenu dans chacune des phrases de Suzanne Powell nous invite à cela, et ces petites touches que nous vous laissons découvrir dans la suite de cet article.

femme avec un papillon sur le visage

1. Phrases de Suzanne Powell sur l’amour

« Aimons-nous les uns les autres, car le temps presse. »

-Suzanne Powell-

Il s’agit là d’une des phrases de Suzanne Powell que nous trouvons dans un de ses livres plus récents, Despertad, humanos, ha llegado la hora (en français, « Réveillez-vous, humains, il est temps »). Dans les pages de ce livre reste imprégné le message qui agit presque comme un appel à l’action, à l’urgence : Suzanne Powell nous invite à changer le lieu où nous nous positionnons par rapport au temps.

Nous attend un futur d’harmonie et d’équilibre, une nouvelle étape dans le cours de l’humanité dans laquelle nous pouvons nous noyer si nous agissons avec responsabilité dans le moment présent, comprenant que l’amour est la clé, qu’il est ce tendon psychique et spirituel depuis lequel trouver la force suffisante pour surmonter les défis qu’il nous reste à relever.

2. Apprendre à pardonner

« Pour vivre en paix, il faut pardonner, accepter et oublier. »

-Suzanne Powell-

La plupart des religions, de même que les philosophies orientales, ont dans leur corpus théorique la figure du pardon, toujours plus importante. Savoir pardonner n’est pas seulement un acte qui améliore la vie en communauté, c’est aussi une forme de libération, de développement et d’expansion.

Ainsi, Suzanne Powell nous apprend au travers de son prisme personnel l’importance de cet acte, de cette pratique où pardonner, c’est aussi savoir accepter ce qui est arrivé, tirer des leçons de cet événement ou de cette circonstance pour avancer, en nous sentant plus épanouis, mais aussi plus légers.

3. Se connecter pour découvrir : la connaissance de soi

« Il est de la plus haute importance de nous connecter avec nous-mêmes pour savoir qui nous sommes, pour découvrir la relation que nous entretenons avec ce qui nous entoure, et pour avoir conscience de là où nous allons. Il ne suffit pas d’accumuler des diplômes ; avant toute chose, vous devez découvrir qui vous êtes en votre for intérieur. »

-Suzanne Powell-

Il s’agit là d’une phrase de Suzanne Powell dont, sans aucun doute, il vaut la peine de se souvenir chaque jour. Souvent, nous passons une grande partie de notre vie à nous former professionnellement. Nous accumulons les diplômes, les compétences techniques, voire même psychologiques qui nous permettent d’être plus productifs dans nos environnements professionnels.

Or, en réalité, aucune de ces stratégies ne provoquera notre bonheur ni même notre développement personnel si d’abord on ne franchit pas cette porte : celle de la connaissance de soi. Savoir se connecter à soi-même, c’est cette passerelle qui nous mènera vraiment vers ce que l’on désire, vers ce que l’on veut réellement atteindre dans notre vie en sachant où sont nos limites et nos besoins véritables.

femme qui se libère de ses chaines

4. Qu’est-ce réellement que le Zen ?

« Etre zen, c’est savoir ce que l’on pense, savoir ce que l’on dit et savoir comment on agit tout au long des 24 heures de la journée. »

-Suzanne Powell-

Lorsque l’on pense au zen, il est commun que nous vienne à l’esprit tout ce qui est lié à son aspect culturel, comme peuvent l’être les arts martiaux, la décoration d’intérieur et des jardins, etc. Or, Suzanne Powell  est une grande référence dans ce champ. En plus d’être la présidente de la Fondation Zen en Espagne et de collaborer avec différentes causes solidaires, elle nous transmet l’authentique essence de cette approche bouddhiste pouvant nous aider à améliorer notre vie.

Le zen, c’est le bien-être, l’équilibre pour l’esprit et le corps. Etre zen, c’est adopter une approche correcte ainsi qu’un sens des responsabilités pour générer les bons changements. Suzanne Powell nous propose par exemple d’apprendre à respirer, et à activer ces « points zen » avec lesquels équilibrer nos chakras.

5. Soyez patient, soyez optimiste

« Si vous ne comprenez pas quelque chose, acceptez votre situation avec joie en demandant à savoir pourquoi les choses se sont produites de cette façon. »

-Suzanne Powell-

Dans un monde de hâte où l’immédiateté dévore tout et où, souvent, nous nous caractérisons par le fait d’avoir la même tolérance à la frustration qu’un enfant de 5 ans, apprendre à être patient est aussi important que le fait de respirer.

C’est sans doute une des phrases de Suzanne Powell les plus intéressantes, où elle nous invite non seulement à savoir accepter certaines situations, celles qui nous prennent parfois de cours, dans une anti-chambre d’incertitude, mais aussi à savoir tolérer ces instants avec optimisme et confiance.

homme face au ciel étoilé

6. Soyez le meilleur exemple

« Ne jugez personne pour ne pas être jugé, ne blessez personne pour ne pas être blessé. Soyez l’exemple à suivre pour les autres. »

-Suzanne Powell-

Comment le nier ? Nous le faisons presque sans nous en rendre compte ; notre esprit juge très vite les comportements, les mots, les actes, les personnes que l’on connaît et surtout, celles que l’on ne connaît pas. Nous jugeons car nous avons besoin d’établir une carte mentale pouvant nous permettre d’évoluer dans notre entourage et notre environnement, une carte classée par catégories et avec ses étiquettes correspondantes.

A quoi sert cela ? Suzanne Powell le sait bien, avec ce type de comportements, où certains se blessent et d’autres rendent les coups, où les mauvais actes se donnent et se reçoivent, la seule chose que l’on parvient à faire, c’est consolider un monde d’égoïsme. Rien ne grandit dans cet environnement, l’humanité n’avance pas en mettant sur le front des autres des étiquettes simples que l’on pourrait réécrire, profiler ou encore humaniser. Si nous sommes destinés à atteindre un futur avec une plus grande harmonie, nous devons commencer par nous-même : en étant le meilleur exemple.

7. Profitez du moment présent

« Profitez du présent, soyez vous-même à chaque instant et en toutes circonstances. »

-Suzanne Powell-

Profiter du moment présent, c’est sans doute une des phrases les plus récurrentes et les plus utilisées de nos jours. Or, appliquons-nous vraiment ce principe, ce pilier du développement personnel ?

La vérité, c’est que non, pas toujours. Nous le faisons car nous traînons un excès de passé et un excès d’angoisse sur le futur. Avec cette approche, le présent ne s’estompe pas. Par conséquent, nous faisons cas d’une des phrases de Suzanne Powell les plus précieuses : apprécions le présent, en étant nous-mêmes avec responsabilité.

nénuphar sur l'eau

Pour conclure, il est important de retenir qu’il ne suffit pas seulement de réfléchir et de faire preuve d’empathie avec cette série d’idées ; il faut agir, essayer d’appliquer tous ces conseils de manière réelle, ressentie et vécue chacun de ces aspects pour créer une réalité bien plus proche, plus amoureuse et plus généreuse.

A découvrir aussi