7 erreurs fréquentes dans les relations de couple

· 19 octobre 2017

Les relations de couple sont belles mais parfois compliquées. Apprendre à construire un lien sain, qui nous rende heureux-ses et surtout qui grandisse sur les bases de la sécurité et de la confiance, n’est pas facile. Une des raisons qui empêche cela est l’apparition de certaines erreurs fréquentes dans les relations de couple.

Traiter les difficultés et les complications de la vie quotidienne exige de la patience, de la compréhension, ainsi que la prédisposition à vouloir les résoudre conjointement. A cet effet, il est important d’apprendre à identifier quelles sont les erreurs que nous commettons afin de leur trouver une solution.

Il est normal que les relations traversent des moments difficiles, mais les surmonter (lorsque nous le souhaitons et que cela est possible) contribue à la croissance. Voici quelques-unes des erreurs fréquentes dans les relations de couple pour apprendre à les repérer.

« Faire face, toujours faire face, est la façon de résoudre le problème. Faites-y face!« 

-Joseph Conrad-

1. Perdre l’individualité

Le grand paradoxe de l’amour est que les deux personnes impliquées dans une relation tendent à ne faire qu’un, alors même qu’elles doivent continuer à être deux.

Il est normal dans une relation de couple que surgisse la nécessité de trouver une identité partagée pour renforcer le lien et sortir des conflits et des contradictions. En effet, il s’agit d’une chose positive dans la mesure où les intérêts, les goûts et les visions en commun contribuent à unir.

relations de couple

Cependant, pour atteindre cet objectif nous choisissons parfois des chemins erronés. L’un d’eux est celui de sacrifier l’identité individuelle pour plaire à l’autre. Que ce soit en raison de la peur de perdre le conjoint ou afin de trouver l’harmonie. Il s’agit en toute hypothèse d’un comportement qui n’est pas sain dans la mesure où les deux membres du couple se trahissent elleux-mêmes.

La relation de couple la plus forte est celle dans laquelle chacun-e reste lui/elle-même. Sinon, ce qui est constitué est une symbiose, laquelle incube de profonds malaises.

2. Cachez les faiblesses

Il n’existe aucune possibilité que les relations de couple se développent si elles ne reposent pas sur la sincérité. Nous pensons parfois à tort que l’autre ne pourra nous aimer que s’iel nous perçoit comme quelqu’un de parfait. Ceci est faux.

L’amour authentique naît lorsque nous nous dévoilons tel-le-s que nous sommes. Comment les autres pourront-iels nous connaître ? Se cacher sous une autre identité ou d’autres traits apportera des complications et des frustrations à long terme.

Par ailleurs, cette attitude cache un profond manque d’amour propre. Quelqu’un qui essaie de se falsifier manifeste par la même qu’il se sent indigne d’être aimé parce qu’il croit que le seul moyen de susciter l’affection est d’être quelqu’un d’autre et non lui-même.

3. Se laisser prendre par la routine

Une autre erreur fréquente dans les relations de couple est de permettre à la routine de s’installer là où il existait de grandes émotions. Cela arrive facilement sans que les membres du couple ne s’en aperçoivent. Les choses commencent à fonctionner par inertie, transformant ce qui était plaisant à réaliser et ce qui était désirable de faire en ce qui nous correspond à réaliser et ce à quoi nous nous sommes habitué-e-s.

relations de couple

Pour éviter la routine, rien de mieux que d’essayer de mener une vie individuelle complète pour ensuite apporter notre grain de sable à la relation de couple. Pour cela, il est important de chercher des moyens d’introduire de la nouveauté, de quitter la zone de confort dans laquelle nous nous trouvons chaque fois que cela est possible. Ce n’est pas si difficile. Nous avons seulement besoin d’un peu de bonne volonté.

4. Se déconnecter spirituellement

Le spirituel est lié à l’objectif transcendantal que nous donnons à la vie ainsi qu’ à toutes ses composantes. Lorsque le couple se trouve dans la phase initiale de la relation, l’amour lui-même semble tout peindre de quelque chose qui va « au-delà » de l’ordinaire, une connexion qui n’est pas seulement affective mais aussi spirituelle.

Lorsque les projets communs apparaissent chaque conjoint en a une vision propre. Dans ce cas, le conjoint n’est pas seulement lié par l’attraction mutuelle, le désir et l’amour, mais également un ou plusieurs buts de la transcendance commune. Cela se perd toutefois au fil du temps. Il s’agit précisément de l’une des erreurs fréquentes dans les relations de couple qui conduit à la déception et l’ennui. Pour le combattre, il n’existe rien de tel que de renouveler de temps à autres les objectifs communs de niveau plus élevé.

5. Vouloir changer l’autre

Il s’agit de l’une des attitudes qui surviennent dans les phases les plus avancées des relations de couple. Un problème qui tient beaucoup plus à la non-conformité avec soi-même qu’avec un réel rejet de l’autre. Celui/celle qui est satisfait-e de sa vie et qui est émotionnellement responsable de ce qui s’y passe ne cherche pas à changer les autres. En effet, trouver une gratification à notre existence ne dépend pas des autres.

relations de couple

Une autre chose se produit s’il existe des liens de dépendance et d’insécurité personnelle. Dans de tels cas, le conjoint peut devenir une sorte de bouc émissaire. Les problèmes et leurs solutions se concentrent sur lui. Il se nourrit de l’idée que si l’autre change, la vie s’améliorera. Mais il n’en est rien car chacun est maître de son bonheur et est responsable de ses décisions.

6. Développer des comportements de contrôle de l’autre

Bien que d’une manière ou d’une autre, en amour, le conjoint « possède » l’autre, nous perdons parfois de vue que ceci a des limites très précises. Alors même que l’exclusivité est un pacte implicite et explicite dans la plupart des couples, cela ne signifie pas que l’un-e des deux a le droit de diriger le comportement de l’autre .

Beaucoup d’erreurs sont commises du fait de traverser la ligne qui sépare un sentiment sain d’exclusivité avec un sentiment de possession égoïste. C’est alors que les comportements de contrôle apparaissent, erreur très fréquente dans les relations de couple.

L’un veut que l’autre agisse comme il le souhaite. Dans le cas contraire il se sent menacé ou initie un conflit. Dans cette hypothèse, c’est principalement l’individu qui échoue et non le couple. Chacun se doit de faire face à ses insécurités et ne pas les déplacer ou les projeter sur l’autre.

7. Cacher des secrets importants

Chaque membre du couple possède des sujets privées, quel que soit la confiance et l’intimité qui existe entre les deux. Ceci est sain. Cela montre que l’individualité a été préservée. Cependant, il existe des sujets qui concernent les deux membres du couple à la fois, d’où l’importance de ne pas les cacher. Si cela se produit, il est probable que quelque chose de plus grave se trouve en arrière-plan, car il s’agit d’une tentative de manipulation et d’une fissuration de la confiance ou la marque d’un sérieux problème de communication.

relations de couple

Nous ne devons pas perdre de vue que, tout comme nous avons tou-te-s des problèmes, tous les couples en rencontrent. Il est normal de devoir affronter une difficulté ou une autre. Ceci n’est pas toujours révélateur du fait que quelque chose ne va pas. Dans la plupart des cas, il s’agit de légères erreurs que nous pouvons corriger.

La chose importante est que lorsque ces erreurs fréquentes s’installent dans les relations de couple, les deux membres soient capables de les identifier et soient suffisamment prédisposé-e-s pour réfléchir à la manière de les résoudre.