7 comportements qui éloignent les autres

· 13 octobre 2018

Nous pouvons développer des comportements qui éloignent les autres, tout comme nous pouvons en mettre certains en place qui les feraient se rapprocher. Dans le premier cas, nous pouvons influer négativement sur nos relations avec nos amis ou note famille.

Ainsi, dans le but de prendre soin de ceux que nous aimons et de ne pas nuire à notre cercle de soutien, il serait bon d’identifier et de changer ces comportements qui éloignent les autres.

Ces comportements sont parfois motivés par l’envie. Une émotion à caractère négatif qui, généralement, endommage nos relations et appauvrit notre communication. Pour approfondir ce point et en découvrir d’autres, nous allons analyser quelques comportements qui éloignent les autres.

1. Être envieux de la réussite des autres

Le premier comportement qui fait s’éloigner les autres s’appuie sur l’émotion que nous avons signalée juste avant, avec une sensation d’absence de succès personnels. Dans ce cas, si nous détectons cette dynamique, l’idéal est d’essayer de désactiver le « mode comparaison ».

Il est vrai que les comparaisons nous fournissent de précieuses informations sociales. Elles peuvent nous dire si nous sommes les meilleurs ou les moins bons d’une classe et nous permettent de tourner cette information en notre faveur. Cependant, lorsque nous devenons particulièrement sensibles à l’envie, celle-ci ne nous aidera pas (ou difficilement).

la jalousie fait partie des comportements qui éloignent les autres

2. Prendre les critiques personnellement

Les comportements qui éloignent les autres deviennent plus manifestes lorsque nous nous enfermons dans une attitude défensive, en attaquant les autres pour nous défendre. Face à une telle situation, respirons un instant et essayons de dévier le canal dirigé par les mots des autres vers le moi permanent, une destination qui fait que nous les évaluons comme des attaques. 

Cela ne veut pas dire que nous devons adopter une attitude passive pour ne pas nous démonter face à ce que les autres pensent de nous. La solution consiste à ajuster notre jugement pour tirer profit des informations qui nous parviennent.

3. Rester dans le rôle de la victime

Agir comme une victime est aussi un comportement qui nous éloigne des autres. Cette croisée des chemins a lieu quand nous avons l’impression que tous les problèmes de notre vie sont toujours centrés sur nous. Par ailleurs, ce problème nous poussera à nous sentir « annulés » et aura une influence négative sur notre développement personnel.

4. Ne pas laisser passer la douleur

Lorsque nous nous sentons mal ou souffrons, il est normal que les émotions négatives se diluent peu à peu jusqu’à laisser apparaître une solution au problème en question. Cependant, si nous accumulons de la douleur et du ressentiment chaque fois que nous traversons un moment compliqué, nous finirons par nous transformer en personnes amères et toxiques.

5. Ne pas contrôler les émotions

Une personne a toujours un défi à relever: mieux gérer ses émotions. Reconnaître que les crises de colère, de rage ou de larmes éloignent les autres est déjà un pas important.

En effet, nous projetterons une image d’immaturité chez les autres. Ils penseront probablement que nous avons peu d’auto-contrôle. Face à cela, nous vous proposons d’entretenir une relation intelligence avec vos émotions: écoutez ce qu’elles ont à vous dire et tirez le meilleur profit de leur énergie. Cela vous sera très bénéfique.

l'incapacité à contrôler ses émotions fait partie des comportements qui éloignent les autres

6. Manquer d’empathie

L’empathie est une qualité très positive, appréciée aussi bien dans la vie personnelle que dans les environnements professionnels. Savoir nous mettre à la place des autres nous permettra de mieux comprendre leurs problèmes. Et cela ajoutera des points à notre Q.I. émotionnel.

Faire preuve de sensibilité avec une autre personne -avec ses pensées et ses émotions-, loin d’être un comportement qui éloigne les autres, sert à créer une complicité qui fonctionne comme un ciment dans toutes les relations profondes que nous générons et maintenons.

7. Ne pas respecter les limites

Nous voulons que les autres respectent les limites que nous fixons, et c’est bien normal. Or, nous devons faire la même chose avec les autres et respecter les barrières qu’ils ont fixées. Au moment d’évaluer les limites physiques, pensons à la culture de la personne à laquelle nous parlons. Son environnement et ses proches peuvent nous aider à identifier la distance à laquelle l’autre se sent à l’aise.

Par exemple, les cultures japonaises ou chinoises, tout comme celles du nord de l’Europe, ont l’habitude de maintenir une plus grande distance. Les cultures méditerranéennes ou du Moyen-Orient, elles, n’hésitent pas à établir un contact physique ou à se rapprocher des autres pour parler. En prenant tous ces facteurs en compte, nous pouvons éviter de tomber dans des comportements qui éloignent les autres. Le résultat sera une vie plus saine, surtout dans le domaine personnel.