7 compétences professionnelles souhaitables

· 23 mars 2019
Les compétences professionnelles sont indispensables pour trouver un emploi et développer ses capacités au travail.

Chaque personne accomplit son travail à sa façon. Il existe cependant certaines compétences qui enrichissent l’environnement de travail. Mais quelles sont les compétences professionnelles souhaitables ?

Les compétences professionnelles sont l’ensemble des compétences, attitudes et aptitudes qui définissent une entreprise. Elles contribuent au bien-être de ses membres et sont en phase avec sa mission et ses valeurs. Toutes les entreprises ne recherchent pas les mêmes profils.

Toutefois, il existe un ensemble de compétences qui sont habituellement recherchées chez la majorité des travailleurs. Dans cet article, vous pourrez voir quelles sont les 7 compétences professionnelles souhaitables.

1. Esprit d’équipe : l’une des compétences professionnelles les plus recherchées

L’esprit d’équipe est une compétence essentielle. Ce qui définit cette compétence, c’est la capacité de collaborer et de coopérer avec les autres. La faculté d’établir une bonne atmosphère et de travailler de manière coordonnée.

Pour démontrer cette compétence, nous devons penser à notre équipe ou à notre groupe de travail. Essayer de maintenir nos actions en accord avec les valeurs de l’entreprise. Nous devons donc faire preuve d’ouverture d’esprit pour travailler avec les autres membres de l’organisation.

Bien que cette capacité puisse sembler facile à développer, elle est en réalité complexe étant donné l’hétérogénéité des opinions et des méthodes de travail. Certaines personnes estiment que la délégation ou le partage des fonctions est à l’origine du manque d’efficacité. Ce sont des individualistes qui ont du mal à faire confiance aux autres.

Cependant, vous pouvez développer cette compétence, dont la première étape consiste à être conscient que nous ne sommes pas les seuls. Et que le travail d’une entreprise dépend largement de la collaboration et de la bonne ambiance entre les employés.

compétences professionnelles

2. Responsabilité

Il s’agit de l’engagement que nous avons vis-à-vis du travail. Cette compétence nous est indispensable pour entrer dans le monde du travail. De plus, sans cette compétence, les employeurs ne voudront pas nous embaucher. C’est une aptitude liée à la conformité et au sens du devoir.

Si nous n’avons pas cette compétence, nous dirons clairement que nous ne sommes pas intéressés par notre travail. Il faut souligner que sans elle, nous ne faisons pas preuve de notre sens du devoir. De plus, si nous ne respectons pas nos obligations, nous ne travaillons pas de façon adéquate.

Pour autant, il ne faut pas non plus aller à l’extrême. Parfois, nous pouvons rencontrer des obstacles qui ne nous permettent pas d’accomplir notre devoir.

3. Communication assertive : l’une des compétences professionnelles les plus importantes

La communication est indispensable dans l’environnement de travail. Sans elle, nous ne pourrions pas transmettre ce que nous voulons dire. Cependant, lorsque nous parlons de communication assertive, nous faisons référence à la capacité de passer le message que nous voulons de la meilleure façon possible.

C’est la façon adéquate d’interagir avec les gens. Il s’agit d’exprimer au mieux ce que nous voulons. Et du coup, éviter les dénigrements et être aussi clair que possible. En mettant cette compétence au service de l’environnement de travail, il nous sera plus facile d’être efficace. De cette façon, nous évitons les malentendus et, par conséquent, nous améliorons les performances.

Cette compétence est indissociable de l’empathie. En nous mettant à la place de l’autre, il est plus facile de communiquer nos pensées et nos émotions, sans exprimer d’opinions ou d’évaluations qui provoquent des malentendus. Les entreprises recherchent des personnes capables d’écouter, de comprendre et de transmettre l’information de manière appropriée, afin de créer un bon environnement de travail pour une meilleure progression.

 4. Sentiment d’appartenance

Le sentiment d’appartenance consiste en la capacité que nous avons de défendre et de promouvoir les intérêts de l’entreprise. Pour ce faire, nous devons être à l’écoute de ses valeurs. Si nous faisons preuve de cette compétence, les employeurs s’intéresseront davantage à nous, parce que le fait d’avoir un travailleur loyal implique plus de fluidité dans l’entreprise.

De plus, le sentiment d’appartenance est lié à la capacité d’être fier de faire partie d’une organisation. Les employés qui ne s’identifient pas à l’entreprise se sentent souvent mal à l’aise à ce sujet et sont donc les moins performants.

Cependant, il est possible d’améliorer cette compétence au sein d’une entreprise en prêtant attention aux points suivants :

  • Les activités d’intégration : ce type d’activité nous permet de trouver une motivation pour l’entreprise.
  • La formation : ainsi, nous pouvons connaître et apprendre les objectifs de l’entreprise et nous pourrons, par ailleurs, nous identifier. De plus, cela nous permet d’améliorer notre bien-être en voyant nos progrès et en nous motivant avec de nouvelles occasions d’apprendre.
  • Le perfectionnement personnel et professionnel : être de meilleures personnes et de meilleurs professionnels peut générer un plus grand bien-être, ce qui contribuera à créer un meilleur climat de travail qui nous permettra de nous sentir davantage identifiés à notre environnement de travail.

5. Capacité d’apprentissage : indispensable dans la plupart des métiers

Bien que nous ayons de grandes expériences, dans chaque travail nous apprenons quelque chose de nouveau. Cette compétence consiste précisément en la capacité d’acquérir de nouvelles connaissances et techniques.

On cherche souvent à ce que les travailleurs aient la capacité de saisir et d’assimiler les concepts et l’information essentiels à la performance requise. De ce fait, nous serons en mesure de grandir dans notre travail et de le faire de la meilleure façon possible.

Mais la capacité d’apprendre permet aussi à nos employeurs de voir notre intérêt et notre engagement par rapport au travail. De plus, développer cette compétence peut nous aider non seulement à assimiler de nouveaux concepts, mais aussi à apprendre des erreurs que nous faisons et à les transformer en solutions.

6. Adaptation

Il s’agit d’être plus flexibles et polyvalents face aux gens et aux nouvelles situations, et d’accepter le changement de manière constructive. Cela causera moins de problèmes au sein de l’entreprise, c’est la raison pour laquelle il s’agit d’une compétence souhaitable pour l’emploi.

Toutefois, c’est une capacité importante face aux changements à venir, car vis-à-vis des nouvelles technologies et des nouvelles lois, les organisations sont obligées d’effectuer certaines transformations. Même si nous ne sommes pas préparés, il est important d’être en mesure de les affronter au mieux, afin de pouvoir démontrer une bonne performance dans notre travail.

De plus, si nous développons ou possédons cette capacité, il nous sera plus facile de relever de nouveaux défis. Ainsi, nous aurons une plus grande confiance en nous et il nous sera plus facile de faire face à de nouvelles situations et de prendre des décisions adéquates.

compétences professionnelles

7. Organisation

Nos employeurs ont intérêt à ce que nous exécutions les tâches qui nous sont confiées. C’est pourquoi il est essentiel d’être organisé. Il s’agit d’établir des priorités et de faire passer ce qui est urgent en premier.

De plus, en organisant notre temps de la façon la plus adéquate que possible pour mieux atteindre nos objectifs, nous pouvons accomplir plus de tâches plus efficacement.

De plus, pour être bien organisé, nous devons être conscients de nos limites. C’est-à-dire, savoir jusqu’où nous pouvons aller et être disciplinés pour que les programmes que nous élaborons fonctionnent. Il ne s’agit pas d’atteindre la perfection, mais d’établir une ligne directrice qui nous aide à gérer les choses que nous avons à faire.

Heureusement, on peut commencer à apprendre les compétences que nous avons soulignées dans cet article dès le plus jeune âge, ou également les acquérir par la pratique professionnelle. Ici, nous avons passé en revue ces 7 compétences car elles s’appliquent à différents types de travail et différents contextes, mais il y en a sans aucun doute beaucoup d’autres.

 

 

  • Gallart, M.A., & Jaciento, C. (1995). Competencias laborales: tema clave en la articulación educación-trabajo. Boletín Educación y trabajo, 6 (2), 1-6.
  • Pinilla, M.D (2006). Assessment Center Paso a Paso. Psicom Editores.