5 symptômes de l’anxiété qui passent inaperçus

· 10 juillet 2018

Souvent, les symptômes initiaux de l’anxiété passent inaperçus parce qu’ils sont subtils et même, pour le profane, peuvent sembler n’avoir rien à voir avec cette condition. Les neurosciences ont détecté que ces signaux apparaissent tôt et constituent une voix d’alerte pour comprendre ce qui se passe.

Une fois que l’anxiété s’est installée, les sentiments qui peuvent prédominer sont l’incertitude, la peur diffuse et une sorte d’abîme intérieur. Les symptômes physiques, psychologiques, cognitifs et émotionnels convergent en anxiété. Il s’agit donc d’une condition complexe, qui ne disparaît pas facilement.

Comme pour tous ces problèmes, plus vite ils sont détectés, plus vite ils peuvent être traités et meilleures sont les chances de les surmonter. C’est pourquoi il est important de faire attention aux premiers symptômes d’anxiété. En voici cinq d’entre eux.

« Les menaces à notre estime de soi ou à notre image de soi causent souvent beaucoup plus d’anxiété que les menaces à notre intégrité physique. »

Sigmund Freud

1. Les pieds froids, l’un des premiers symptômes de l’anxiété

La température des pieds peut être un indice de notre état émotionnel. Un des premiers symptômes de l’anxiété peut être les pieds froids, récurrents et sans raison physiologique, pour le dire de manière superficielle. Mais cette condition bénigne est-elle en corrélation avec un état psychologique d’anxiété ?

Il arrive que lorsqu’un être humain se sent menacé, son flux sanguin augmente vers les organes du torse. Fondamentalement, pour protéger le cœur et le système digestif. C’est une façon de réagir au danger. Lorsque cela se produit, les extrémités, surtout les pieds, deviennent moins irrigués. C’est pourquoi la température baisse.

les pieds froids font partie des symptômes de l'anxiété

2. Des bâillements répétés

Un autre symptôme initial de l’anxiété est le bâillement plus fréquent que d’habitude. Une étude de l’Université de Bournemouth (Angleterre) le confirme. Selon cette recherche, les personnes en état d’anxiété, de peur ou de panique ont tendance à bâiller plus souvent.

L’étude a révélé qu’il existe une relation directe entre le nombre de bâillements et la production de cortisol, l’hormone du stress. Plus nous bâillons, plus notre corps contient de cortisol. C’est parce que la cortisol augmente la température corporelle. Le bâillement, par contre, contribue à abaisser la température.

3. Un brouillard mental

Le brouillard mental est une condition qui rend la concentration difficile. Elle est vécue comme un certain sentiment d’irréalité. La personne qui en souffre se sent incapable de se connecter avec le moment présent et la pensée ne peut se former facilement.

Ce brouillard mental peut être l’un des premiers symptômes de l’anxiété. Il y a tellement d’idées dans votre esprit qu’une sorte de voile se forme dans votre pensée. C’est pourquoi il est si difficile de focaliser votre attention.

le brouillard mental fait partie des symptômes de l'anxiété

4. Des cauchemars récurrents

Nous avons tous fait un cauchemar une fois dans notre vie. Ce phénomène, associé au sommeil, peut être lié à des situations que nous avons vécues, qui nous ont profondément impressionnées et que nous n’avons pas encore complètement digérées. Cependant, lorsque cela devient récurrent, il peut s’agir d’une manifestation d’anxiété latente.

Les rêves, et surtout les cauchemars, peuvent être une manifestation de notre inconscient. Peut-être parlent-ils de situations que nous n’avons pas dans notre conscience, mais qui gravitent autour de notre vie. Ainsi, les cauchemars peuvent être un signe sans équivoque d’anxiété naissante.

5. Un goût métallique dans la bouche

Une étude sur l’anxiété a été menée à l’Université de Bristol (Royaume-Uni). On a constaté que les personnes anxieuses ont tendance à avoir une perception accrue des saveurs salées et amères. Il a également été établi que l’un des premiers symptômes de l’anxiété est un goût métallique inconfortable dans la bouche.

le goût métallique fait partie des symptômes de l'anxiété

C’est parce que l’anxiété est une émotion potentiellement forte qui stimule la croissance des bactéries orales chez certaines personnes. Ceci, à son tour, conduit à des saignements de gencives. Cependant, elle peut être très légère et n’est donc souvent pas visible à l’œil nu. Ce que vous ressentez, c’est le goût métallique du sang dans votre bouche.

L’anxiété, comme d’autres conditions psychologiques, se traduit par des schémas de comportement. Sans s’en rendre compte, nous apprenons ces modèles et commençons à les répéter. En d’autres termes, nous apprenons ces comportements anxieux et nous les adoptons. Lorsque cela se produit, sortir du cercle est un défi qui se complique.

C’est pourquoi il est très important de maintenir une attitude d’auto-observation. Détecter les changements, les nouveaux symptômes, les malaises ou les petits problèmes, aussi insignifiants soient-ils. Si nous parvenons à identifier l’anxiété dans les premières phases de sa manifestation, nous serons dans une position plus confortable pour l’affronter.