5 stratégies pour avoir une conversation intéressante

5 octobre 2017 dans Curiosités 5 Partagés
conversation intéressante groupe
Savoir converser est tout un art. Certaines personnes sont douées d’une éloquence naturelle, d’un don particulier pour la conversation. A la manière des poupées russes, ces personnes sautent de thème en thème avec un naturel tout à fait exceptionnel.
Partager
Pour d’autres, maintenir une discussion est quelque chose de bien plus complexe. Elles peuvent finir par penser qu’elles sont des personnes peu intéressantes ou qui n’ont rien à dire. Si cela vous est déjà arrivé, vous savez à quel point il est possible de paniquer dans ces moments-là. Le fait de rencontrer de nouvelles personnes peut nous mettre dans une insécurité terrifiante. Mais nous ne devons pas nous inquiéter, car rien n’est perdu. Savoir converser peut s’apprendre grâce à quelques techniques simples.
Nous devons nous dire que les personnes qui ont des difficultés à maintenir une conversation intéressante sont souvent celles qui sont les plus attentives aux opinions des autres. Ce n’est pas qu’elles sont moins intéressantes ou qu’elles ont moins de choses à raconter que les autres, mais qu’elles ont peur d’être jugées si elles disent quelque chose d’absurde ou de trivial.
En réalité, elles analysent bien trop ce qu’elles vont dire et leurs filtres de parole sont bien trop exigeants. Rien ne leur paraît suffisamment intéressant pour être raconté et elles préfèrent se taire. Très rapidement, elles vont se retrouver sans rien à dire et le silence dans lequel elles se retrouvent plongées va totalement les terroriser.

Des stratégies pour avoir de meilleures conversations

Avant de passer en revue les stratégies que vous allez pouvoir mettre en place pour avoir des conversations plus intéressantes, nous devons clarifier quelque chose : la peur du jugement, de la réprobation ou des critiques que vous ressentez peut-être doit être dépassée. La clé de ce processus se trouve dans l’interprétation que vous avez de l’opinion des autres. Vous devez la considérer comme telle, c’est-à-dire une opinion de plus, basée sur un système de valeurs et sur des expériences, qui ne vaut pas plus ou pas moins qu’une autre.

Il est nécessaire de prendre conscience que nous sommes tou-te-s sensibles à l’approbation des autres, mais souvent bien plus que ce dont nous avons réellement besoin. Sortir de cet état de fait va nous permettre d’être plus libre pour dire, pour faire ou pour penser comme nous le désirons réellement.
Partager

conversation intéressante entre copines

Cela ne veut pas dire que nous ne devons pas être prudent-e-s lorsque nous intervenons dans certaines conversations. Il ne s’agit pas de taire tout ce qui nous passe par la tête, mais d’exprimer notre opinion de manière adéquate et d’éliminer tous les éléments qui pourraient faire du mal aux autres, même si nous ne le voulons pas. La prudence n’est pas la preuve d’un manque d’assertivité, ni une démonstration de lâcheté. C’est au contraire une valeur fondamentale qui nous permet de renforcer les relations que nous entretenons avec celleux qui nous entourent.

La règle du comment, où, pourquoi et quand

Parfois, les personnes à qui nous parlons nous racontent leurs expériences récentes, comme un voyage par exemple. Il est possible que ne sachions pas bien par où commencer la conversation. C’est à ce moment que la règle que nous venons d’édicter prend toute son importance. Posez des questions à votre interlocuteur-trice en utilisant les quatre adverbes ci-dessus. Comment as-tu été à Barcelone, en avion ou en train ? Où t’es-tu rendu exactement ? Pourquoi es-tu parti-e, pour des vacances ou pour le travail ? Quand es-tu parti-e ? De cette manière, vous avez toutes les chances de rendre cette conversation plus intéressante.

Trouver des points communs avec son interlocuteur-trice

Cette technique est extrêmement simple : vous devez vous concentrer sur votre interlocuteur-trice et tenter de déduire ce qu’iel aime. S’iel porte un t-shirt de groupe de rock que vous aimez également, n’hésitez pas à en parler. Vous pouvez également directement lui demander ses goûts dans différentes thématiques. Si vous trouvez des points communs, votre conversation va tout de suite devenir plus intéressante, comme vous comme pour lui/elle. Nous aimons tou-te-s les personnes qui nous ressemblent et parler de choses que nous maîtrisons est toujours un plaisir.

Et si vous n’avez pas de points communs ?

Voici une bonne situation pour en apprendre davantage ! Imaginez que vous êtes en train de discuter avec quelqu’un de plantes et que vous n’y connaissez absolument rien à ce sujet. C’est le bon moment pour commencer à poser des questions : « J’ai toujours voulu savoir quelle était la différence entre cette plante x et cette plante y, pourrais-tu m’expliquer ?« . Au bout du compte, en plus d’avoir une conversation intéressante avec l’autre, vous allez apprendre des choses. Votre interlocuteur-trice va remarquer que vous ne connaissez rien à ce sujet, mais que vous vous y intéressez : cette situation va créer un lien fort et intéressant.

Intéressez-vous à la vie de votre interlocuteur-trice (avec discrétion)

Nous aimons tou-te-s, au fond, que les autres nous posent des questions sur notre vie. L’être humain aime parler de lui et ne manque pas une occasion de le faire quand on lui en offre l’opportunité. Parmi les questions que vous pouvez poser et qui peuvent déclencher des conversations très intéressantes, on retrouve : « Quels films aimes-tu ?« , « Quel type de musique écoutes-tu ?« , « Aimes-tu voyager ?« , « As-tu des frères et soeurs ?« , etc.

conversation intéresante de couple

Nous vous recommandons tout de même d’éviter les questions sur le couple, car cela peut donner l’impression que vous êtes en train de flirter. Le travail et le salaire sont également des thèmes à éviter, car certaines personnes qui ont récemment perdu leur emploi ou qui ne savent pas encore quoi faire de leur vie peuvent avoir des difficultés à en parler. Idem pour la formation académique, qui peut être le talon d’Achille de certaines personnes.

Tenez-vous au courant de l’actualité

Voici une dernière stratégie pour vous permettre de tisser des liens avec les autres. Posez des questions sur l’actualité politique et demandez l’avis de votre interlocuteur-trice, ou bien parlez du dernier film qui est sorti et que vous n’avez pas encore vu. Avant de vous rendre dans un événement social, n’hésitez pas à regarder l’actualité et à retenir quelques thématiques intéressantes dont vous allez pouvoir parler.

Nous venons de vous présenter quelques stratégies que vous pouvez commencer à utiliser pour avoir une conversation intéressante avec les autres et pour éviter les blancs qui vous mettent mal à l’aise. Encore une fois, n’oubliez pas qu’il est important de considérer l’opinion des autres pour ce qu’elle est et de ne pas réfréner la vôtre, à partir du moment où elle ne fait pas de mal aux autres.

A découvrir aussi