5 raisons pour lesquelles votre esprit ne vous laisse pas en paix

10 août 2018 dans Développement personnel 0 Partagés
esprit

Le politicien et ancien président des Etats-Unis Franklin D. Roosevelt a un jour affirmé que « les hommes ne sont pas prisonniers du destin, ils sont prisonniers de leur propre esprit ». Une chose très vraie, surtout si vous avez déjà senti que votre esprit ne vous laissait pas en paix.

Pour expliquer ce phénomène, nous allons suivre les postulats de la psychologue Maite Finch. Car il est vrai que dans des états d’anxiété ou de stress, la neurochimie du cerveau change.

Dans des cas concrets, l’amygdale cérébrale envoie des ordres adéquats au système esprit-émotions. Mais que se passe-t-il si cet état d’anxiété ou de stress s’active alors qu’il n’y a aucune raison d’être alerte ?

Parfois, nos interprétations de la réalité et la façon dont nous la vivons peuvent activer des patrons similaires de neurochimie cérébrale. Ainsi, ces patrons de pensée peuvent nous mener à vivre dans un état constant de mal-être et d’anxiété.

Raisons pour lesquelles votre esprit ne vous laisse pas en paix

Maite Finch considère qu’il existe une série de raisons pour lesquelles votre esprit ne vous laisse pas en paix. Voyons comment elles s’articulent.

votre esprit ne vous laisse pas en paix

Évitez les pensées polarisées : blanches ou noires

Parfois, une chose nous semble magnifique, brillante et spectaculaire. D’autres fois, en revanche, tout nous paraît horrible, obscur et excessivement négatif. Voilà ce que signifie le fait de penser en noir et blanc, de croire en des extrêmes, sans juste milieu, sans échelles de gris intermédiaires.

Si vous pensez en noir et blanc, selon Finch, vous n’avez que deux patrons de pensée. Soit tout est bien, soit tout est mal. En d’autres termes, quand vos attentes seront comblées, tout sera absolument génial. Mais quand ce ne sera pas le cas, tout sera terrible et vous aurez cette voix en forme d’écho qui ne vous laissera pas en paix.

Oubliez le raisonnement émotionnel

Voici une autre raison pour laquelle votre esprit ne vous laisse pas respirer. Il s’agit du raisonnement émotionnel. Ce cas implique que la prise de décisions ne soit pas conditionnée par la logique ou l’intuition mais par la façon dont vous vous sentez. 

Ainsi, les émotions -sans gestion ni contrôle- auront un plus grand poids sur la balance. Si vous vous sentez mal, vous jugerez des personnes et des situations de façon négative. Et ces situations, étant données votre attitude et votre disposition, auront tendance à confirmer vos hypothèses. Une sorte de cercle vicieux.

« L’esprit est comme un parachute. Il ne fonctionne pas s’il n’est pas ouvert. »

-Frank Zappa-

Evitez la vision d’un tunnel

Finch considère que l’on voit un tunnel quand le patron de pensée se fait en fonction de nos expériences les plus compliquées. Vous associez vos relations et tout ce qui vous arrive à un moment déterminé, un moment de difficulté.

Ainsi, votre esprit est en alerte constante pour reconnaître des personnes et des situations négatives. Il destine la majorité de ses efforts à vous protéger de possibles menaces. Votre attention se centre uniquement sur la détection de danger, de mal-être et de situations stressantes.

Pour le dire d’une autre façon, votre esprit cherche constamment de mauvaises situations ou circonstances. Ce niveau de surveillance et d’alerte est si marqué qu’il biaise la perception, les pensées et tout autre type d’attitude qui ne serait pas en syntonie.

votre esprit ne vous laisse pas en paix

Avoir des pensées trop positives

L’optimisme se retourne contre nous quand il commence à prendre la forme d’une bande opaque sur nos yeux face à nos problèmes. Il le fait aussi quand il élimine complètement la prudence de notre manière d’agir ou quand cet optimisme se base uniquement sur une pensée de chance.

Par ailleurs, un optimisme illusoire ou exagéré peut, en pensant que tout ira bien, nous empêcher de créer un plan B au cas où quelque chose n’irait pas. Tout comme il peut nous empêcher de nous adapter quand les résultats que nous obtenons ne sont pas ceux escomptés.

Personnalisation

Il se peut aussi que nous personnalisions tout en permanence. Cela veut dire que quand quelque chose de mal se produit autour de nous, c’est forcément de notre fauteSi nous sommes ainsi, nous vivrons dans un état constant d’anxiété car les événements négatifs ne cessent de se produire dans le monde.

Selon Finch, nous devons bien garder à l’esprit que tout ne dépend pas de nous. Il est nécessaire de partager des responsabilités. En outre, si nous nous martyrisons constamment à cause de nos erreurs, nous projetterons une grande anxiété vis-à-vis du futur.

« Le monde a besoin d’esprits et de cœurs ouverts et ceux-ci ne peuvent pas venir de systèmes rigides, qu’ils soient vieux ou nouveaux ».

-Bertrand Russell-

A découvrir aussi