5 phrases de Xénophon

· 2 mai 2019
Nous vous invitons à découvrir ces phrases de Xénophon, un philosophe et écrivain grec sage dont les enseignements sont adaptables à notre époque.

Les phrases de Xénophon transpirent la sagesse et la connaissance. Ce philosophe n’est peut-être pas aussi connu que Platon, Socrate ou Aristote. Pourtant, on peut aussi tirer d’excellentes leçons de sa bibliographie et de son expérience.

Xénophon était un philosophe, chef militaire et historien grec né à Athènes en 431 av. J.-C. Il avait des liens étroits avec Sparte. On le surnommait Musa Attica en raison du dialecte grec dans lequel il écrivait avec une syntaxe vraiment douce et attirante.

Phrases choisies de Xénophon

phrases de Xénophon

De la grande bibliographie qui a survécu jusqu’à nos jours, nous pouvons extraire des phrases de Xénophon d’une beauté et d’une sagesse extraordinaires. N’oublions pas que cet historien et soldat a écrit des ouvrages comme les Helléniques, dans lequel il raconte les dernières années de la guerre du Péloponnèse, la magnifique Expédition des Dix-mille, l’Anabase ou la très célèbre Cyropédie.

Curieusement, Xénophon était un homme très attaché au régime perse. Ceci alors qu’il était Grec et que sa patrie était au beau milieu de la guerre du Péloponnèse. Malgré cela, il admirait profondément Cyrus le Jeune et participa même à la campagne militaire pour l’aider à revendiquer le trône de Perse contre son frère Artaxerxès II.

Xénophon était l’élève d’un des philosophes les plus importants de l’antiquité : Socrate. De son autorité en tant que philosophe sont nées les Mémorables et l’Apologie de Socrate, dans lesquelles il tente de clarifier le procès dans laquelle son maître était impliqué.

Le pouvoir

« Oui bien, pour obtenir une obéissance forcée : mais, pour qu’elle soit volontaire, ce qui est préférable.« 

Il est intéressant de noter que, bien qu’Athénien, Xénophon était un partisan des systèmes politiques oligarchiques. Il n’est donc pas étonnant qu’il ait soutenu les rois spartiates ou Cyrus le Jeune, allant même jusqu’à se lier d’amitié avec eux.

Pourquoi évoquons-nous cela ? Si nous lisons les travaux de Xénophon, nous pouvons percevoir clairement son inclinaison pour l’oligarchie, mais pas de n’importe quelle façon. Il croyait en un système juste et réciproque, dans lequel le monarque exerce le pouvoir en tant que personne sage, mais aussi en tant que juste.

En d’autres termes, pour cet auteur, le pouvoir ne s’exerce pas dans une position de supériorité, mais de compréhension et de talent. C’est pourquoi celui qui gouverne le fait avec sagesse, sachant gagner l’obéissance de son peuple, qui se plie et obéit volontairement, jamais par la force.

La justice

« Il est difficile de faire si bien, qu’on soit exempt de fautes; et quand on n’en commettrait point, il est difficile de ne pas rencontrer des juges ineptes.« 

Fidèle élève de Socrate, Xénophon a toujours admiré son maître. Il n’est donc pas surprenant que dans cette phrase, il fasse allusion à la difficulté d’agir constamment d’une manière harmonieuse et correcte.

Il est difficile de toujours agir dans la bonne direction. Mais parfois, d’une manière totalement injuste, nous sommes jugés par des gens qui manquent de talent et de vision limitée. Dans ce cas, l’injustice commise est beaucoup plus grande.

L’esprit

« Ne serais-tu point par hasard de ces hommes qui croient les richesses plus avantageuses que des frères, et cela, bien que les richesses soient dépourvues de raison, tandis qu’un frère est un être raisonnable ?« 

Ceux qui accumulent de la richesse matérielle, mais qui ne l’accompagnent pas d’une richesse morale et éthique, sont vraiment des êtres pauvres qui apprendront à peine à jouir de tout ce qu’ils ont gardé précieusement.

Xénophon et la justice

Le travail bien fait

« Vous avez l’avantage du côté de l’ouïe, puisque la musique la plus douce, la louange, ne vous fait jamais défaut.« 

Faire des éloges sans connaître totalement une situation est presque certainement une erreur. Mais ne pas faire l’éloge quand quelqu’un l’a mérité est probablement une plus grosse erreur.

Cette phrase correspond parfaitement à la philosophie de Xénophon. En effet, sa croyance était de savoir comment gagner les faveurs du peuple en tant qu’oligarque par la vertu et le talent. Et non par la force. Il ne fait aucun doute que féliciter ceux qui agissent bien aide dans cette direction.

L’effort

« Guerriers, que chacun de vous combatte comme s’il était convaincu qu’il sera le principal auteur d’une victoire qui nous rendra en ce jour, s’il plaît à Dieu, notre patrie, nos maisons, notre liberté, nos privilèges, nos femmes, nos enfants.« 

Nous profitons de cette dernière phrase sage de Xénophon pour terminer cet article. Il ne fait aucun doute que près de 2500 ans se sont écoulés depuis qu’elle a été écrite et prononcée. Pourtant, elle résonne aujourd’hui tout aussi bien qu’il y a plusieurs siècles.

Les gens qui s’efforcent d’atteindre un objectif finissent généralement par être fiers de leurs réalisations. Ensemble, ils finissent par constituer un objectif plus important qui est atteint en équipe.

Nous espérons que vous avez trouvé ces phrases de Xénophon attrayantes et intéressantes. Il ne fait aucun doute que les philosophes de la Grèce antique avaient dans leurs pensées une sagesse énorme dont nous avons encore beaucoup à apprendre aujourd’hui.