5 phrases de Georg Wilhelm Friedrich Hegel

Georg Wilhelm Friedrich Hegel a marqué l'histoire de la philosophie. Aujourd'hui, nous voulons explorer son univers philosophique à travers certaines de ses meilleures phrases.
5 phrases de Georg Wilhelm Friedrich Hegel

Dernière mise à jour : 22 novembre, 2021

Georg Wilhelm Friedrich Hegel (1770-1831) était l’un des philosophes les plus importants de son temps. En fait, ses travaux sont les plus difficiles à interpréter pour les chercheurs car Hegel a essayé de couvrir autant de sujets que possible. Mais, en plus de ses études, ce philosophe nous a laissé quelques phrases qui sont une excellente invitation à la réflexion. Par conséquent, nous allons découvrir aujourd’hui 5 phrases de Georg Wilhelm Friedrich Hegel qui nous sont peut-être familières.

Avant cela, il ne faut pas oublier de mentionner que Hegel est considéré comme le représentant de l’idéalisme philosophique. Parmi ses ouvrages les plus remarquables figurent La Science de la Logique, la Phénoménologie de l’esprit, les Fragments sur la philosophie de l’esprit subjectif, la Philosophie du droit et l’Encyclopédie des sciences philosophiques. Nous allons maintenant découvrir les phrases de Georg Wilhelm Friedrich Hegel.

Vieux livres

1. Seuls les courageux font des erreurs

« Ayez le courage de vous tromper ».

Nous avons probablement déjà lu, et à plusieurs reprises, la première de ces phrases de Georg Wilhelm Friedrich Hegel ; se tromper, malheureusement, est encore quelque chose de mal vu par la société d’aujourd’hui. La peur de se tromper, de commettre une erreur, semble intolérable. Or, c’est à ce moment-là que nous apprenons le plus.

Le Conseil général de psychologie d’Espagne (COP) déclare que « la peur n’est pas un état émotionnel immobile » mais alimente les stimuli redoutés, l’anticipation, les pensées autocritiques, le cercle vicieux provoqué par les expériences négatives, l’habitude de ruminer sur ce qui s’est passé… Comment sortir de ces tendances, qui font généralement naître des cercles que l’on parcourt encore et encore ? En ayant le courage de faire des erreurs.

2. Le calme l’emporte toujours

« Celui qui surmonte la colère surmonte ses ennemis ».

Cette seconde phrase de Hegel nous permet de réfléchir sur l’importance d’apprendre à mieux gérer nos émotions, notamment celles qui sont liées à la colère ou à la rage. Celles-ci nous poussent à agir sans penser aux conséquences, ce qui augmente la probabilité de finir par le regretter.

Sans calme, comme l’indique ce philosophe, il sera difficile de vaincre les ennemis, car nous perdrons le contrôle et, par conséquent, toute possibilité de victoire. Méditer, pratiquer la pleine conscience ou faire du yoga sont des activités qui peuvent nous aider à améliorer notre gestion émotionnelle. Et, bien sûr, demander l’aide d’un professionnel.

3. Pour aller loin, il faut de la passion

« Rien de grand ne s’est jamais accompli dans le monde sans passion ».

Dans cette troisième phrase de Georg Wilhelm Friedrich Hegel, la passion est abordée. Cet enthousiasme qui nous pousse à nous fixer des objectifs que nous voulons absolument atteindre. Malgré les critiques, les « tu te trompes » ou « ça ne va te mener nulle part », la passion est comme un moteur qui nous pousse à continuer, même si l’on rencontre des difficultés.

Mais n’y a-t-il que la passion qui soit nécessaire ? Non, la discipline est aussi indispensable pour mener à bien des projets, des idées, entreprendre… Mais la passion est la réponse à la question qui peut se poser plus d’une fois : « Pourquoi est-ce que je fais ça ? » S’il y a de l’enthousiasme pour ce qui est fait, nous n’aurons aucun problème à répondre à cette question.

4. La difficile décision de choisir

« Le drame n’est pas de choisir entre le bien et le mal, mais entre le bien et le bien ».

Cette quatrième phrase de Hegel nous invite à une réflexion toute particulière sur la prise de décision. Nous savons tous ce qui est bien et mal : choisir entre ces deux options n’est donc pas difficile. Que nous choisissions l’un ou l’autre, nous savons ce qui peut arriver par la suite. Cependant, que se passe-t-il si la décision se fait entre le bien et le bien ?

Quand on choisit entre le bien et le bien, on voit réapparaître la terrible peur de se tromper. Comme les deux options sont réalisables, l’insécurité est plus grande. Il est vrai que c’est une décision importante et c’est à ce moment-là qu’il faut être le plus courageux. L’analyse de toutes les alternatives peut nous aider à faire le bon choix. Mais… Que se passe-t-il si nous nous trompons ? Absolument rien, puisque nous aurons appris quelque chose.

Deux chemins

5. Tout vouloir nous laisse sans rien

« Celui qui veut tout ne veut rien et n’obtient rien ».

Cette dernière phrase de Georg Wilhelm Friedrich Hegel parle de la cupidité et du désir de tout vouloir. Si nous voulons toujours tout, nous ne définissons pas vraiment notre objectif. En conséquence, cela ne nous mènera nulle part, car nous ne savons pas ce que nous voulons. Obtiendrons-nous quelque chose ? La réponse est non.

Néanmoins, nous devrions peut-être nous poser une question essentielle : « que voulons-nous ? » La réponse nous donnera une idée d’où aller, des décisions à prendre, du point où nous devons placer notre attention… Car tout vouloir, parfois, est synonyme de vide.

Connaissiez-vous Hegel ? Reconnaissez-vous certaines de ces phrases ? Elles vous invitent toutes à regarder un peu à l’intérieur de vous-même pour réfléchir sur différents aspects de votre personne qui devraient peut-être être affinés. Dans la bibliographie, vous pourrez retrouver les ouvrages mentionnés afin que vous puissiez les consulter. Profitez-en !

Cela pourrait vous intéresser ...
Georg Wilhelm Friedrich Hegel: biographie d’un philosophe idéaliste
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Georg Wilhelm Friedrich Hegel: biographie d’un philosophe idéaliste

Hegel est l'un des plus grands philosophes et penseurs qui aient existé. Découvrez son parcours, ses idées et ses théories.



  • Hegel, G. W. F. (2017). Fenomenología del espíritu. Fondo de cultura económica.
  • Hegel, G. W. F., & Larroyo, F. (1917). Enciclopedia de las ciencias filosóficas. Librería General de Victoriano Suárez.
  • Hegel, G. W. F., & Marx, K. (1955). Filosofía del derecho (pp. 7-22). Buenos Aires: Claridad.
  • Hegel, G. W. F., Mondolfo, R., & Mondolfo, R. (1968). Ciencia de la lógica. Buenos Aires: Solar.
  • Martín, F. N. (2014). Lecciones sobre la filosofía del espíritu subjetivo. I. Introducciones de GWF Hegel, trad. de Ñ. de Alberto Ciria y Juan J. Padial. Cuadernos de filosofía, (63), 97-98.