5 clés pour vieillir heureux

· 15 décembre 2017

Vieillir heureux est un souhait que presque tout le monde partage. Même si la vie n’a pas toujours été  facile, nous pouvons toujours faire en sorte que notre quotidien soit plus agréable. Notamment à un âge avancé, lorsque nous prenons conscience qu’il ne reste pas beaucoup de temps.

Il existe des mesures basiques que nous pouvons prendre pour améliorer notre qualité de vie et vieillir heureux. Il s’agit de mesures pour préserver notre santé physique et mentale. Elles mettent l’accent sur des aspects essentiels tels que prendre soin du corps et cultiver l’affection.

Il est vrai que nous ne sommes jamais préparé à la vieillesse. D’une manière ou d’une autre, elle nous rattrape toujours par surprise. Après avoir surmonté cette stupeur initiale, il convient de rediriger certains aspects de notre vie afin de pouvoir vieillir heureux. Voici cinq conseils pour y parvenir.

« Vieillir, c’est comme escalader une grande montagne : en grimpant, les forces diminuent, mais le regard est plus libre, la vue plus large et plus sereine . »

-Ingmar Bergman-

1. Pour vieillir heureux, rien de tel que l’exercice 

L’exercice représente le chemin idéale pour vivre sainement et vieillir heureux. L’activité physique augmente la production des hormones du bien-être. Parmi elles, les endorphines. Mais il s’agit en outre d’un outil décisif pour garder en forme tous les organes du corps. L’exercice est une excellente mesure préventive.

Par ailleurs, nous parlons non seulement de l’exercice physique mais nous référons également à l’exercice intellectuel. La lecture, l’écriture, la réalisation d’énigmes et de jeux sont des activités qui exigent de penser et de garder intactes les fonctions cognitives, même à un âge avancé. 

vieillir heureux

2. Renforcer le réseau d’amis

L’isolement n’est une bonne option à aucun âge. Il n’est pas nécessaire d’avoir un million d’amis, mais il est important de disposer d’un réseau social plus ou moins stable. L’interaction avec les autres aide à maintenir les compétences intellectuelles en bon état. Par ailleurs, cela rend la vie évidemment plus agréable.

Il est vrai que le contact avec nos amis diminue parfois par la force des circonstances. Cependant, il est conseillé de prendre soin de ces liens et de les cultiver. Il est toujours plus facile de vieillir heureux si nous comptons sur ces précieuses amitiés. Ces personnes spéciales qui nous connaissent et nous apportent leur soutien.

3. Avoir des amis d’âges différents

L’amitié est l’une des formes de relation les plus libres et les plus étendues qui existent. Sa nature est très flexible, ce qui est merveilleux. Cela vaut la peine de ne pas nous limiter à créer des amitiés seulement avec des pairs. Les amis intergénérationnels sont généralement très utiles.

Il est très bénéfique pour une personne âgée d’être en contact avec des personnes plus jeunes. Par ailleurs, les jeunes ont beaucoup à gagner du fait de disposer d’amis plus âgés. Dans les deux cas, il existe des obstacles mais aussi des points d’approche. Nous pouvons vieillir heureux si nous savons apprécier la richesse qui se trouve dans cette interaction entre les différentes générations.

vieillir heureux

4. Ne faire que les choses que nous aimons

Pour vieillir heureux, il est nécessaire d’épurer différents domaines de notre vie. Aux âges avancés, nous savons ce qui génère la satisfaction personnelle et ce qui n’en produit pas. Beaucoup de choses ont été réalisées par devoir et engagement. Il est désormais temps de nous consacrer uniquement à ce que nous aimons et apprécions véritablement. Nous n’avons pas de temps à perdre.

Les dernières années de la vie ne sont pas les meilleures pour nous priver de ce que nous voulons. Au contraire. Ayant déjà atteint ce qui pouvait l’être et ayant déjà complété les cycles qui devaient être complétés, il est désormais temps de changer d’orientation. Consacrons-nous à faire des choses qui nous permettent de profiter et qui produisent cette étincelle dans nos yeux. Arrêtons de perdre du temps sur ce qui ne nous intéresse pas.

5. Chercher de nouveaux rôles

Que nous nous connaissions ou que nous ayons des habitudes fermement encrées ne signifie pas qu’il n’existe pas de place pour la nouveauté. En effet, nous ne terminons jamais de nous connaître. Il surgit toujours une facette qui finit par nous surprendre nous-même.

Une façon de vieillir heureux est d’explorer de nouveaux rôles. Osons faire ce que nous n’avons pas fait auparavant. Trouvons de nouveaux moyens pour ces talents que nous n’avons pas cultivés jusqu’à présent. Faire des projets que jusqu’à présent nous n’avions pas osé essayer.

 vieillir heureux

La vieillesse peut être une étape merveilleuse si nous la recevons avec une bonne attitude. Il est vrai que nous devons dire au revoir aux beaux visages de la jeunesse. Mais cela a également son côté positif. Nous sommes plus libres et plus complets. Nous avons une meilleure perspective sur tout. C’est pourquoi nous pouvons vieillir heureux et nous sentir reconnaissants pour les merveilles qui se trouvent au crépuscule de la vie.