5 clés pour l’émancipation émotionnelle

· 14 septembre 2018

La célèbre aviatrice Amelia Earhart disait que « le futur appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves ». Vous considérez-vous comme étant une personne capable de donner davantage ? Si c’est le cas, vous serez certainement intéressés par les clés principales d’émancipation émotionnelle. 

En évoquant l’émancipation émotionnelle, nous faisons référence au processus s’intégrant dans la connaissance personnelle. Au travers de ce dernier, vous augmenterez votre capacité d’influence, c’est-à-dire votre capacité à créer votre véritable réalité en atteignant un état émotionnel optimal.

Clés de l’émancipation émotionnelle

Le fait de ressentir un état émotionnel optimal suppose de pouvoir profiter d’une confiance solide basée sur une estime de soi saine. Si vous ressentez ce pouvoir personnel, vous connaissez vos valeurs, votre véritable personnalité et savez que vous n’avez rien à prouver à personne.

Lorsqu’une personne profite d’une émancipation émotionnelle optimale, elle sait qu’elle a entre ses mains un éventail infini de possibilités. Elle établit simplement des relations d’égal à égal en étant capable de marquer des limites de considération et de respect entre chacun.

femme profitant de l'émancipation émotionnelle

Si vous avez du pouvoir personnel et que vous en faites un bon usage, il vous guidera avec méthode. Lorsque vous devrez prendre des décisions, votre intuition sera meilleure et tournée vers l’expérimentation. Vous serez moins influençables et serez capables de respirer en marge de l’esprit collectif qui semble avoir tant de force lorsque nous nous sentons faibles.

De cette manière, vous agirez en suivant vos propres valeurs. Vos émotions auront de la présence et vos craintes seront atténuées. Vous aurez le contrôle sur vos réactions et sur votre état moral. Atteindre ce point et y rester n’est pas simple, c’est pour cette raison que nous vous fournissons ces clés.

« Pour gérer, il faut faire usage de sa tête, pour gérer les autres, il faut utiliser le coeur. »

-Eleanor Roosevelt-

Etre conscient de votre pouvoir

Commençons par faire une évaluation objective de la marge d’action sur laquelle nous pouvons compter. Ainsi, il sera par exemple plus facile de comprendre et de gérer les émotions lorsqu’elles sont très intenses.

Pour atteindre ce point, il est préférable de mettre de côté les pensées de type « Je suis comme ça », « C’est la loi de la vie » ou « Je suis né comme ça ». Nous avons tous le pouvoir de changer et d’améliorer les choses si c’est réellement ce que nous désirons. C’est sans doute notre premier et principal pouvoir.

Trouver l’équilibre

La suivante clé logique pour favoriser l’émancipation émotionnelle dérive de l’antérieure et nécessite de trouver l’équilibre sur le plan émotionnel.

Tentons d’identifier, pour ensuite les rejeter, les attitudes, réactions et pensées qui nous éloignent des personnes que nous aimons. Pour cela, il est nécessaire de gérer l’équilibre complexe nous permettant d’être flexibles sur notre manière d’agir. On ne recherche pas la fragilité, mais plutôt la sagesse qui nous aidera continuellement en s’appuyant sur des nuances grises au lieu de tout identifier comme étant blanc ou noir (raisonnement polarisé).

Détecter les opportunités d’amélioration

Comme s’il s’agissait d’une analyse SWOT émotionnelle, nous devons détecter les opportunités d’amélioration afin de mieux nous connaître en tant qu’individus. Pensons à ce qui nous plaît et à ce qui ne nous plaît pas. Ainsi, nous saurons agir dans les situations qui nous font nous sentir bien et pourrons intervenir lorsqu’elles ne nous conviennent pas.

Pour atteindre cette clé, le mieux est encore d’analyser nos réactions face à des situations déterminées. Il vaut la peine d’investir du temps en pensant à nos attitudes pour savoir ce qui nous freine et ce qui, au contraire, nous permet d’aller de l’avant.

Agir

Maintenant que nous avons analysé les différentes opportunités d’amélioration, vient le moment d’agir. Tout ce qui peut être amélioré pour nous émanciper émotionnellement doit être exploité. Ainsi, nous parviendrons à atteindre les objectifs proposés afin d’atteindre l’état optimal. 

émancipation émotionnelle

Evaluer et corriger

Une fois que nous aurons mis en pratique les opportunités d’amélioration, tentons de répondre à une question. Faisons-nous correctement les choses ? Si la réponse est affirmative, cela signifie que nous suivons le bon chemin. Si la réponse est négative, il faudra mettre en place certaines corrections en employant des méthodes adéquates afin d’atteindre les objectifs proposés.

Nous pouvons observer le fait que l’émancipation émotionnelle n’est pas un sentier simple. Ces clés peuvent vous aider mais vous devez les mettre en pratique personnellement. Pour cela, vous devez offrir le meilleur de vous-même pour être en mesure de profiter des opportunités qui se présentent afin d’évaluer et d’avancer sans pression, sans pause, et à la recherche de votre Moi optimal.

« Dans la vie, il n’y a rien à craindre, il faut uniquement comprendre. »

-Marie Curie-