5 clés pour déconnecter du travail

5 février 2018 dans Développement personnel 40 Partagés
femme qui travaille de nuit

Déconnecter du travail n’est pas une mince affaire. Nous sommes habitués à une routine quotidienne, où l’on nous demande des efforts et un dévouement pendant une durée déterminée de plusieurs heures. Nous nous forçons à tout faire bien, à rester alertes et à continuellement avoir notre ordinateur et notre téléphone à portée de main (quand nous le pouvons).

Parfois, peu nous importe s’il faut travailler le week-end ou pendant les vacances. Nous savons que le stress auquel nous sommes soumis tous les jours devrait rester au bureau mais, malheureusement, nous l’emportons avec nous comme s’il s’agissait d’un sac à dos.

Cette situation peut, à long terme, nous causer de sévères problèmes. Nous sommes des êtres humains, pas des machines, et nous avons besoin de nous reposer, aussi bien physiquement que mentalement. Si ce n’est pas le cas, nous pouvons souffrir de dommages liés à notre santé psychologique et émotionnelle.

Que se passe-t-il quand nous ne pouvons pas déconnecter du travail ?

Conséquences au niveau social

Ne pas savoir déconnecter du travail ne nous fait pas seulement du mal à nous-mêmes : cela touche aussi les personnes que nous aimons. Il n’y a rien d’agréable à être avec quelqu’un qui ne fait que regarder son téléphone. Notre comportement fait que les autres se sentent exclus et peu valorisés, ce qui peut créer des problèmes de couple, de famille et entre amis.

Par ailleurs, il est de très mauvais goût d’utiliser cette classe d’appareils lors de réunions sociales car vous apparaissez alors comme une personne mal élevée et grossière. Faire la même chose à la maison peut offenser notre compagnon/compagne, qui a aussi besoin de notre attention.

homme qui travaille

Conséquences psychologiques et émotionnelles

Vivre dans un constant état d’étouffement est extrêmement nocif pour notre santé mentale. Cela peut nous provoquer des problèmes de stress, d’anxiété, des crises de panique et une dépression. Et ceci a, encore une fois, des répercussions sur les personnes qui nous entourent, augmentant ainsi la probabilité d’affecter nos relations sociales.

Des troubles obsessifs peuvent également apparaître et dériver en pathologies très graves qui doivent être suivies par un spécialiste en la matière.

Conséquences physiques

Quand nous ne pouvons pas déconnecter du travail, notre corps le ressent. Nous ne nous reposons pas bien et nous avons davantage tendance à souffrir de douleurs dans le cou et dans le dos de façon chronique. Être continuellement sous tension n’est pas seulement nocif à notre esprit.

Il est habituel de souffrir de problèmes liés au sommeil, comme l’insomnie ou les terreurs nocturnesToutes deux sont très gênantes et vous aurez besoin de patience pour les solutionner.

« Ce n’est pas le plus fort ou le plus intelligent qui survit mais celui qui s’adapte le mieux aux changements. »

-Charles Darwin-

5 clés pour déconnecter du travail

Si vous vous êtes rendu compte que vous êtes incapable de déconnecter du travail et voulez faire quelque chose pour régler cela, félicitations! La seule façon pour que les conseils fonctionnent est que la personne qui les reçoit soit disposée à les mettre en pratique.

La première chose à prendre en compte est que déconnecter ne fait pas de nous des irresponsables. En fait, cela nous permet d’augmenter notre rendement quand nous faisons réellement notre travail. Nous sommes ainsi plus productifs. Une fois que nous avons dépassé l’horaire de travail, nous sommes libres d’investir notre temps dans ce que nous souhaitons.

femme qui ne fait que travailler

Réunissez-vous avec vos proches

Peu importe où. Que ce soit chez quelqu’un, dans un bar ou dans un restaurant, essayez de rester unis avec ceux qui vous importent. Intéressez-vous à leur vie, discutez de n’importe quoi (qui ne soit pas en lien avec votre travail) et amusez-vous.

Vous pouvez aussi vous lier à vos collègues en-dehors des horaires de travail. Ils se sentent probablement comme vous et veulent déconnecter en buvant un verre et en parlant de sujets moins sérieux.

Inscrivez-vous à une activité qui vous fait du bien

Nous avons tous à l’esprit des activités que nous ne réalisons pas à cause de différentes raisons. Le manque de temps, le stress ou les opinions des autres sont normalement les causes les plus communes. Oubliez tout cela et inscrivez-vous à quelque chose que vous avez envie de faire depuis longtemps.

Réservez-vous quelques heures par semaine. Pour vous. Cela fera du bien à votre esprit, à votre auto-estime et vous permettra de connaître de nouvelles personnes qui ont les mêmes goûts que vous.

Planifiez un ou plusieurs voyages par an

Planifiez un ou plusieurs voyages par an dans des endroits que vous n’avez jamais vus. Organisez des parcours, regardez des plans, des documentaires et des vidéos sur ces lieux. Demandez-vous si vous voulez y aller pour vous détendre ou pour partir en quête d’aventures.

Quoi qu’il en soit, vous serez suffisamment motivé pour que votre esprit se concentre sur autre chose que sur le travail. Voyager est toujours une merveilleuse façon de changer d’état d’esprit.

voyager

Essayez de vous défaire des réseaux sociaux

Essayez d’utiliser le moins possible votre téléphone portable et, par conséquent, les réseaux sociaux. Sauf en cas de raisons exceptionnelles, Facebook, Twitter et Instagram ne causent que des problèmes de dépendance. Accordez-leur moins de temps et consacrez-en davantage aux gens qui vous entourent (et à vous-même!).

Lisez un bon livre ou regardez un bon film

La lecture et le cinéma sont des divertissements très utiles qui, par ailleurs, nous permettent de nous évader dans d’autres univers. Pendant que nous réalisons ces activités, notre esprit oublie tout le reste. Certains livres et films nous aident aussi à grandir en tant que personnes et à nous cultiver, ce qui nous apporte encore plus de bénéfices.

Choisissez celui que vous avez envie de lire/voir et installez-vous confortablement. L’heure est venue de se détendre et de tout oublier, à part vous-même !

A découvrir aussi