7 clés pour gérer le stress

· 14 novembre 2017

Le stress est l’un des grands maux du monde contemporain, surtout dans les pays les plus développés. Il n’est pas facile de garder son calme dans un monde qui va à une vitesse hallucinante du fait de la technologie. Il n’est pas non plus simple de tolérer tout ce bruit et cette hostilité propres aux grandes villes. Pour peu qu’il y ait des personnes qui aient une grande capacité d’accommodation, gérer le stress n’est pas une tâche facile.

A moyen et à long terme, le stress provoque de graves dommages aussi bien dans l’esprit que dans le corps. Bien des maladies physiques sont le fruit de cet état gênant. Ainsi, le stress bloque, nous empêche d’avoir les idées claires et peut affecter les relations humaines.

S’il ne s’agit pas d’un cas trop grave, il est possible de gérer le stress en ayant recours à certaines mesures simples. Tout se réduit à faire une pause et à appliquer une ou plusieurs des astuces que nous vous présentons dans la suite de cet article.

« Reposez-vous. Un champ qui s’est reposé donne une récole généreuse. »

-Ovide-

personnes séparées par un précipice

1) Identifier le moment où le stress apparaît

Identifier le stress n’est pas aussi facile qu’il n’y paraît de prime abord. Souvent, on n’arrive à le capter seulement quand il atteint un niveau élevé. Le stress se manifeste physiquement et émotionnellement. Il peut avoir une intensité croissante, ou rester latent.

Les signaux physiques du stress sont la tension musculaire, surtout dans la zone de la mandibule, du coup et des épaules. Il y a aussi la tension faciale, et normalement les lèvres sont serrées. Emotionnellement, on peut être envahi-e par une sensation d’irritation, mêlée d’angoisse. Ces sensations vous disent que c’est le moment de faire une pause.

2) Appliquer des techniques de respiration

La respiration est un moyen qui est à la portée de tou-te-s et qui peut être appliqué à tout moment ou dans toute situation pour gérer le stress. Elle constitue un excellent mécanisme pour retrouver la sérénité. Il a été prouvé que les respirations lentes et rythmiques activent le nerf vague. Cela modère les réponses face au stress.

Il suffit pour vous d’adopter la position la plus confortable et de commencer à inspirer très profondément. Essayez de percevoir comment vos poumons se remplissent d’air. Ensuite, expirez, très lentement. En deux ou trois minutes à peine, votre niveau de stress se sera réduit.

3) Détourner l’attention

Le stress est associé aux réponses de combat, ou de fuite. C’est pourquoi, au moment où il se présente, l’attention se dirige sur les foyers qui ont donné lieu à la tension ; plus vous vous concentrerez sur ces sources d’inquiétude, plus vous vous sentirez stressé-e.

C’est pourquoi il est urgent que vous vous efforciez de détourner votre attention. Regardez un objet qui est autour de vous. Essayez de le décrire mentalement, de la manière la plus détaillée possible. Ensuite, répétez ce même exercice avec deux autres objets. Cela vous aidera à gérer le stress en régulant vos impulsions et en élargissant votre panorama émotionnel immédiat.

porte et fenêtres dans le ciel

4) Regarder une image relaxante

Les images communiquent des sensations qui s’imprègnent chez les observateur-trice-s. C’est pourquoi il est bon de toujours avoir avec soi une photographie ou une peinture représentant une image relaxante. Le plus judicieux, c’est les paysages, surtout si ce sont des lieux solitaires, un climat froid et très vert ou avec beaucoup d’eau.

Quand vous sentez que votre niveau de stress est élevé, regarder ces images peut vous aider à réussir à vous détendre. C’est aussi une manière de focaliser votre esprit sur quelque chose d’agréable, ce qui a comme effet une diminution de l’inquiétude.

5) Réinterpréter l’expérience

Parfois, savoir que vous stressez vous stresse encore plus. Vous savez que vous vous sentez trop angoissé-e et vous voulez vous libérer de cette angoisse le plus rapidement possible. Etant donné que ce n’est pas toujours facile, cela vous inquiète davantage plutôt que de vous calmer. C’est pourquoi il est important de réaliser qu’en identifiant et en acceptant que l’on stresse, on mette en marche une série de mécanismes utiles pour réduire le stress et pas des stratégies couteuses et frustrantes qui ne vont faire qu’élever ce niveau d’activation.

Essayez de reconnaître toutes les expressions que cet état produit en vous. Comment est votre corps ? Quelle posture adoptez-vous ? Quelle est la fréquence des battements de votre coeur ? Quel genre de pensées arrivent à votre esprit ? Toutes ces questions et bien d’autres encore vous aideront à réinterpréter ce que vous ressentez. Quand cela arrive, la sensation de tension se dissipe lentement.

homme dans un champ de blé

6) Adopter une posture physique anti-stress

Vous devez savoir qu’il y a des postures de stress et des postures anti-stress. Les premières consistent, par exemple, à s’asseoir en tailleur en croisant les jambes de manière complexe, ou encore à bouger une jambe, ou les deux, avec un rythme rapide et constant. Le dos est plus voûté et les muscles du visage plus tendus.

Mettez-vous debout, avec le dos bien droit et faites des mouvements avec le visage, cela vous aidera à diminuer le stress. Il s’agit d’une position qui apporte confiance et sécurité. Selon une étude de Health Psychology, cette posture inhibe aussi la production de cortisol.

7) Faire un exercice simple avec les mains

Il a été prouvé que serrer les poings des deux mains fermement et ensuite les ouvrir est un exercice qui aide à réduire le stress. Il s’agit d’un geste agressif et pour cela même il contribue à libérer les tensions dans les moments de grande inquiétude.

Toutes ces petites astuces sont en réalité très efficaces pour gérer le stress. Il est normal que l’on ressente de la tension dans un monde comme celui dans lequel nous vivons aujourd’hui, surtout si nous habitons dans de grandes villes. Ce qui compte, c’est que l’on ne se laisse pas envahir par le stress et que l’on applique les outils pour le contrôler quand il se présente.

poings fermés