5 avantages des émotions négatives

· 21 mars 2018

Nous nous demanderons peut être comment des émotions négatives peuvent présenter des avantages. Les apparences sont généralement trompeuses et nous ne pouvons pas toujours définir les émotions comme étant bonnes ou mauvaises dans la mesure où elles dépendent de multiples facteurs.

Donnons un exemple pour mieux comprendre cela. Nous considérons généralement la peur comme une émotion négative. Cependant, il s’agit également d’un mécanisme ancien de survie pour les êtres humains. De sorte que nous sommes plus prudents et évitons ou nous protégeons face à des situations où nous pourrions être en danger.

Les avantages des émotions négatives nous permettent de grandir de manière plus complète.

Les émotions négatives ont-elles des avantages ?

Selon Clyde DeSouza, « il est étonnant de constater qu’une fois que l’esprit est libéré de la contamination émotionnelle, la logique et la clarté émergent ». Par conséquent, il est certain que, si nous pensons objectivement, nous pouvons trouver des avantages dans pratiquement tout ce que nous sommes et ce qui nous entoure, même ce que nous considérons comme négatif.

En outre, nous devons compter sur le fait que nous vivons dans une société qui, souvent, insiste pour identifier la frustration ou l’anxiété, par exemple, comme quelque chose de mauvais. Par ailleurs, l’amour représenterait tout le contraire. En réfléchissant nous réalisons que cette classification a quelque chose de véridique mais également de faux, de sorte qu’il s’agit d’une « réalité » subjective ou nuancée.

émotions négatives

Nous considérons, à l’instar de la psychologue et sexologue Isabel Rovira, que l’émotion négative est nécessaire. Selon cette experte, la plénitude et l’équilibre mental ne peuvent être atteints que par l’expérimentation de l’ensemble du spectre émotionnel. Afin de parvenir à un développement de plus en plus complet, ces émotions sont en quelque sorte nécessaires dans notre palette. Rappelons-nous que les expériences acquises, positives et négatives, nous offrent des leçons qui nous permettent de grandir de manière plus complète.

Les avantages des émotions négatives

Les émotions négatives possèdent donc des avantages, lesquels sont variés. Cependant, le fait de présenter des avantages ne signifie pas que nous devons en abuser. Autrement dit, les accepter, les écouter et les laisser respirer n’est pas mauvais, c’est même beaucoup mieux que de les encapsuler, de les nier ou de les supprimer. Dans tous les cas, notre objectif sera de les empêcher de prendre le contrôle ou de contaminer d’autres pensées ; nous devons tendre vers un équilibre où existe une réelle plénitude.

Les avantages des émotions négatives nous permettent de grandir et de nous connaître pleinement.

Équilibre émotionnel

Nous l’avons signalé précédemment, l’équilibre émotionnel et mental ne peut être obtenu qu’en faisant l’expérience de toutes sortes d’émotions. Il n’est pas opportun de vivre dans une positivité éternelle, tout comme il ne convient pas de le faire dans une négativité permanente.

Donc, si nous voulons atteindre l’équilibre émotionnel afin qu’il est un impact positif sur notre bien-être, nous devons également laisser émerger les émotions négatives. Il est évident que chacune d’entre elles possède son moment, de sorte qu’il est important que nous soyons ceux qui, de manière intelligente, choisissons la voie par laquelle nous voulons qu’elle transite.

Il s’agit d’une source d’expérience et de stimulation pour améliorer nos compétences

Par ailleurs, les émotions de valence négative, qui ne sont pas négatives, sont des sources potentielles de richesse. Ceci est dû au fait que les expériences vécues nous offrent des compétences et des connaissances qui peuvent être utilisées efficacement à l’avenir afin de faire face à des situations défavorables.

La frustration et les situations qui la génèrent peuvent extraire de fantastiques leçons sur nous-mêmes et sur les personnes que nous aimons. Nous parlons ici d’une connaissance de soi très précieuse pour pouvoir être émotionnellement intelligent, pour bien choisir la voie dont nous avons parlé antérieurement.

Motivateur de pensées analytiques

Diverses études montrent que la colère est un excellent facteur de motivation et un catalyseur de la pensée analytique. En d’autres termes, elle aide à discerner de manière plus rationnelle et plus objective, dans la mesure où elle n’excède pas et ne se transforme pas en rage, puisque dans ce cas l’effet serait diamétralement opposé.

Cela nous maintien en alerte

Nous l’avons déjà évoqué en introduction, mais il est important de ne pas l’oublier. La peur est un outil qui nous permet d’être vigilants face au danger. Bien évidemment, elle doit être proportionnelle et rationnelle.

émotions négatives

Les apparences sont parfois trompeuses et cette loi s’applique également dans le domaine des émotions, n’est-ce pas ? Aujourd’hui, de nombreux gourous dispensent leurs théories sur le positivisme. Cependant, nous ne devons pas perdre de vue que si ces émotions que nous appelons négatives ont continué à se reproduire à travers l’histoire, c’est qu’elles favorisent d’une certaine manière notre survie, de sorte que nous devrions leur laisser un espace, les écouter, sans toutefois leur céder le contrôle.