3 types de dyslexie

11 février 2018 dans Psychologie 0 Partagés
homme avec dyslexie

La dyslexie est un trouble qui affecte la capacité de lecture et la compréhension du langage écrit. Ce trouble implique des difficultés pour réciter l’alphabet, dénommer des lettres et analyser et classifier les sons. Par ailleurs, au niveau de la dyslexie, on retrouve fréquemment les omissions, les substitutions, les distorsions, les inversions ou additions, une lenteur, des hésitations avec des problèmes de suivi visuel et un déficit de la compréhension. Tout cela ne se présente pas de la même manière et c’est pourquoi nous pouvons parler de différents types de dyslexie.

Pour comprendre les différents types de dyslexie, il faut comprendre qu’il y a un processus de double voie au niveau de la lecture. Cela veut dire que notre cerveau a deux façons de lire les mots : une façon visuelle et une autre phonologique. La première, la voie visuelle, consiste à lire les mots comme un tout, en ayant recours à la mémoire à travers ses aspects superficiels; cela ne peut se faire qu’avec les mots familiers car les mots inconnus ne sont pas conservés dans la mémoire. La voie phonologique, elle, impliquerait une lecture à travers une transformation graphème-phonème, un à un; cela est très utile pour lire des mots inconnus.

Si l’une de ces voies est endommagée, elle dérivera vers une dyslexie particulière. Dans cet article, nous allons parler des différents types de dyslexie qui surgissent lorsque certaines fonctionnalités de lecture sont touchées. Nous étudierons plus concrètement la dyslexie superficielle, la dyslexie phonologique et la dyslexie profonde.

mot dyslexie

Types de dyslexie

La dyslexie superficielle

Les personnes qui souffrent de dyslexie superficielle ont un handicap sélectif au niveau de leur capacité à lire des mots avec une prononciation irrégulière. Il s’agit d’un type de dyslexie qui n’apparaît pas dans toutes les langues, étant donné qu’elles n’ont pas toutes des mots avec une prononciation irrégulière. Par exemple, l’espagnol n’en a pas, alors que l’anglais si. Une manifestation de cette dyslexie se retrouve dans la difficulté à prononcer « steak » (irrégulier) face à « speak » (régulier).

La dyslexie superficielle est liée à un problème au niveau de la voie visuelle ou d’un accès direct aux mots. Les personnes peuvent parfaitement lire les mots réguliers, à travers une traduction individuelle de graphème à phonème ; en revanche, avec les mots irréguliers, cette stratégie n’est pas utile. Les personnes n’ont pas non plus de problèmes pour lire les mots inexistants ou les « pseudo-mots », ce qui est une preuve supplémentaire d’un problème au niveau de la voie d’accès direct.

Un autre aspect clé de cette dyslexie est que la capacité sémantique n’est pas touchée. Si les personnes ne sont pas capables de lire un mot correctement, elles peuvent quand même le comprendre si on le prononce correctement à voix haute. Le problème concerne donc uniquement la capacité de lecture du sujet.

Dyslexie phonologique

Les sujets qui souffrent de dyslexie phonologique ont un trouble sélectif de la capacité à lire des mots inconnus ou « pseudo-mots », alors que leur capacité à lire des mots familiers se maintient. Par exemple, elles auraient du mal à lire « amourer » mais pourraient lire sans le moindre problème le mot « amour« .

Cela nous montre que la voie endommagée est la voie phonologique. Par conséquent, les personnes qui souffrent d’une dyslexie phonologique seraient incapables de traduire les mots de graphème à phonème. Elles auraient donc du mal à lire ces mots inconnus ou inexistants qui ne seraient pas familiers. En revanche, étant donné que la voie directe est intacte, elles n’auraient pas de problème au moment de lire des mots connus ou familiers.

Chez ces patients, on retrouve aussi une difficulté à lire des mots fonctionnels (le, celui, un, devant…). Cela est probablement dû au fait qu’ils sont très abstraits et manquent d’un contenu solide. Malgré tout, les résultats des recherches sont assez confus; il faut être prudent avec la dyslexie phonologique car il peut y avoir davantage de problèmes que ceux qui affectent directement la voie phonologique.

personne qui lit

Dyslexie profonde

Au premier abord, il semblerait que la dyslexie superficielle et la dyslexie phonologique épuisent les possibilités des conséquences d’une lésion dans un modèle de double voie. Cependant, il existe une dyslexie qui se trouve un peu plus loin dans les types de dyslexie, assez surprenante, qui est la dyslexie profonde. Malgré ses similitudes avec la dyslexie phonologique, elle a une caractéristique qui la définit et qui est la paralexie sémantique. 

La paralexie sémantique a lieu quand le sujet, au lieu de lire le mot écrit, produit un mot différent mais avec un sens lié au mot original. Par exemple, devant le mot « fils », il est probable que le patient dise le mot « frère ». Il s’agit d’un phénomène très intéressant qui nous indique l’existence de lésions au moment de déterminer la sémantique des mots.

Un autre aspect clé qui nous démontre le dommage sémantique est que l’imaginabilité du mot montre le degré de difficulté de lecture. En d’autres termes, pour des concepts au niveau desquels il est difficile de construire une image mentale, il existera un rendement de lecture plus faible; en revanche, ces concepts qui sont faciles à imaginer mentalement faciliteront le rendement de lecture. Cela nous montre qu’il existe des difficultés au moment de chercher le mot dans un réseau sémantique. Par conséquent, plus nous disposerons de données mentales, plus il sera facile de le localiser et de le lire.

La dyslexie est un trouble complexe qui nous apporte énormément d’informations sur la façon dont fonctionne notre capacité à nous lier au langage. Comprendre les différents types ou les différentes catégories nous aide à comprendre la structure et la fonctionnalité de la langue. C’est pour cette raison que l’étude et la recherche exhaustive sont essentielles si nous voulons comprendre plus profondément les fondements de la communication et détecter l’origine de possibles failles dans cette dernière.

A découvrir aussi