3 astuces pour être plus spontané-e

11 octobre 2017 dans Curiosités 128 Partagés
femme les mains levees semblant spontané

La spontanéité, c’est la capacité d’être naturel-le et sincère dans sa manière de penser et d’agir. Ça n’a pas de rapport avec le fait de faire ou de dire des choses originales ou spirituelles. ça concerne simplement quiconque est transparent et se montre tel qu’il est, tant dans son comportement que dans ses paroles. Être spontané-e est un indicateur de bien-être émotionnel.

Une personne spontanée n’est pas sous l’emprise des considérations d’apparence, de prétendre quelque chose qui n’est pas, et n’a pas non plus de problème à reconnaître ses échecs et ses lacunes. Être spontané-e c’est être naturel-le. La personne qui l’est n’a pas besoin de se déguiser pour montrer une version améliorée d’elle-même.

« Rien n’empêche autant de sembler naturel que de vouloir en avoir l’air. »

-François de La Rochefoucauld-

En outre, la spontanéité est une grande vertu qui facilite les relations humaines. Quand il n’y a pas d’arrière-pensées ou de messages équivoques, tout est toujours plus simple. Parce que celleux qui sont spontané-e-s font montre de fluidité en toute circonstance, iels génèrent un climat de sécurité et aident à être sincères envers les autres, grâce à leur naturel.

Il est facile d’être spontané-e si vous avez confiance en vous-même et une grande estime de vous. En revanche, s’il y a des insécurités et des résistances à s’accepter, la question devient un peu plus compliquée, mais pas impossible. Donc, si vous souhaitez augmenter votre spontanéité pour paraître naturel-le et transparent-e, sans aucune forme d’artifice, il vous suffit de lire les astuces suivantes et de vous mettre en marche.

1. Suivez votre intuition

Vous ne pourrez pas être plus spontané-e si vous n’apprenez pas à écouter et à faire confiance à votre intuition. Il est important de prêter attention à cette voix diffuse qui vous oriente vers quelque chose ou quelqu’un à certains moments, sans qu’il semble y avoir une raison à cela . Existe t-il une autre façon de vous connaître et de renouer avec votre naturel ?

femme de dos regardant le soleil

Votre intuition est une combinaison de perceptions, d’informations et d’expériences antérieures. Elle est la première chose qui vient à l’esprit, avant les jugements et les évaluations, accompagnés de craintes et de fausses croyances.

Même s’il n’est pas facile d’écouter votre intuition parce que vous manquez d’entraînement, n’abandonnez pas. Essayez d’avoir un peu plus confiance en vous-même, cessez de tourner autour du pot pour ce que vous voulez faire ou dire et, tout simplement, laissez-vous aller. Cependant, soyez très prudent avec les décisions et les actions qui comportent des risques importants. Parfois, réfléchir à ce qui se passe est également nécessaire.

2. Efforcez-vous à sortir de votre zone de confort

Sortir de sa zone de confort est une décision très positive qui n’échoue jamais et apporte d’excellents avantages (même si, de prime abord, vous ne le percevez pas comme tel). L’un d’eux consiste précisément à vous aider à devenir plus spontané-e. Le plus important est que cela augmentera indubitablement votre confiance en vous, ce qui vous fera croire davantage en vous-même et, de cette façon, vous montrer plus naturel-le.

Sortir de votre zone de confort signifie faire des choses que vous ne feriez normalement pas. Allez dans des endroits que vous ne connaissez pas, modifiez votre routine d’une façon ou d’une autre, déconnectez-vous du téléphone pour un après-midi… Laissez-vous dans l’inconnu pour laisser derrière vous la facilité et continuez de vous découvrir en quelque sorte.

En outre, à l’occasion de ces excursions loin de votre zone de confort, toutes les activités qui vous confrontent à vos craintes sont particulièrement précieuses. Il ne s’agit pas de faire du saut à l’élastique ou du saut en parachute, mais simplement de décider de faire quelque chose dont vous vous êtes privé-e par crainte. Ce peut être par exemple de donner votre opinion ouvertement à votre groupe d’ami-e-s, au lieu d’attendre que chacun-e se prononce, pour dire ensuite quelque chose censé être mieux accepté. Risquez-vous y !

3. Effacez votre calendrier pour être plus spontané

L’une des plus grandes restrictions pour être spontané est d’avoir un programme prédéfini et, qui plus est, serré. Beaucoup ont le sentiment qu’un agenda est là pour être rempli. Iels l’organisent alors de telle sorte qu’il n’y ait plus un seul créneau de libre. Et s’il en reste, iels recherchent un moyen de le combler dès que possible.

homme au repos

Le chemin vers la spontanéité passe par une réorganisation de l’agenda. Pour cela, la première chose que vous devez faire est de toujours y laisser des moments libres et surtout, que ceux-ci ne se convertissent pas en des astreintes. Par conséquent, il est recommandé de changer chaque semaine les horaires de ces temps libres et disponibles pour vous.

Une autre recommandation est de réfléchir à l’importance des engagements que vous avez prévus. Est-il possible de supprimer certains d’entre eux ? Une tâche pourrait-elle être déléguée à une autre personne ? Est-il possible de laisser un jour complètement libre ? Au début, vous pouvez éprouver une certaine inquiétude, mais si votre intention est d’être plus spontané-e, cela vous aidera certainement à y parvenir.

Comme vous le voyez, être plus spontané-e consiste en premier lieu à s’accepter pour s’écouter pour, ensuite, prendre soin de soi. Ainsi, au-delà des tactiques que vous pouvez déployer, la chose la plus importante est que vous travailliez à apprécier de plus en plus toute votre valeur en tant que personne. Le reste, comme on dit, c’est du vent. Si vous reconnaissez votre valeur, très certainement, votre façon d’agir deviendra plus spontanée, sans même que vous n’y fassiez cas… N’oubliez pas !

A découvrir aussi