3 techniques psychologiques pour calmer les enfants nerveux

20 avril 2018 dans Psychologie de l'éducation et du développement 89 Partagés
calmer les enfants nerveux

Traiter avec nos enfants peut parfois s’avérer difficile, notamment lorsque leurs émotions montent en flèche et que nous ne pouvons pas les contrôler. Lorsque nos enfants sont nerveux, nous les voyons souffrir et nous voulons tout faire pour que leurs sentiments négatifs se calment le plus vite possible.

Cependant, nous avons parfois besoin d’aide extérieure pour tranquilliser nos enfants. Par conséquent, vous trouverez dans cet article 3 techniques psychologiques efficaces pour calmer les enfants nerveux.

Les meilleures techniques psychologiques pour calmer les enfants nerveux : considérations préalables

Nous allons énumérer quelques considérations préalables afin que vous puissiez choisir celles qui peut vous aider le plus :

  • En fonction de votre propre personnalité, de la relation que vous avez avec vos enfants et de leur façon d’être, il sera plus utile d’utiliser certaines techniques que d’autres. Il est par conséquent important d’essayer plusieurs d’entre elles jusqu’à ce que vous trouviez celle qui fonctionne le mieux pour votre situation particulière.
  • Il est essentiel que vous restiez calme tout au long du processus. Lorsque votre enfant est nerveux ou anxieux, a besoin de vous, vous êtes sa figure de référence, vous le rassurez sur le fait que tout ira bien. Par conséquent, vous trouverez peut-être utile d’utiliser des techniques telle que la respiration profonde ou la méditation avant d’essayer de calmer ses émotions non contrôlées.
  • Rappelez-vous que peu importe la qualité d’une technique, vous aurez besoin d’un peu de patience pour qu’elle fonctionne correctement. Les techniques pour réduire l’anxiété ou la nervosité de vos enfants ne fonctionneront pas par magie ; leurs émotions seront parfois simplement trop intenses. Dans de telles hypothèses, votre travail consistera à d’attendre que la tempête passe et de l’accompagner lors de ce processus.

enfant qui pleure

Technique 1 : mettez un nom sur ce qui les inquiète

L’un des problèmes les plus courants dont souffrent les enfants nerveux avec leurs émotions incontrôlées est qu’ils les voient comme quelque chose de très puissant et de terrifiant. Par conséquent, la première de nos techniques psychologiques pour calmer les enfants nerveux est de les aider à minimiser leur anxiété.

Le fonctionnement de la technique est très simple : il suffit de demander à votre enfant d’imaginer un nom amusant pour les émotions désagréables qu’il ressent. Il est important que le nom soit le moins menaçant possible.

Une fois qu’il aura trouvé un nom qui vous semble juste, tout ce que votre enfant aura à faire est d’ordonner à ses émotions de partir. Par exemple, s’il a décidé que ses émotions vont s’appeler « Pepe », il pourrait leur dire quelque chose comme :

  • “Laisse moi en paix, Pepe ! »
  • “Pepe, arrête de me faire ressentir ça !”

En mettant un nom ridicule sur leurs sentiments et en leur parlant à voix haute, votre enfant parviendra à minimiser ce qu’il ressent et à se calmer beaucoup plus rapidement.

Technique 2 : écoutez votre enfant

Lorsque quelqu’un nous parle de ses problèmes, l’une de nos premières impulsions est généralement de les aider sur tout ce qui les inquiète. Mais avec nos enfants, dans la mesure où ils agissent de manière moins rationnelle que les adultes, appliquer la logique consistant à expliquer que tout ira bien ne fonctionne pas toujours aussi bien qu’elle le devrait.

Il s’agit de la  raison pour laquelle essayer de montrer à nos enfants que rien de mauvais n’arrivera en réalité peut même augmenter l’anxiété qu’ils ressentent. Au lieu de procéder ainsi, essayez de les écouter activement et de leur montrer toute votre affection. Par exemple, à travers le contact physique, avec des baisers et des câlins. En général, si votre enfant se sent écouté et protégé, ses nerfs diminueront presque immédiatement.

père et avec son fils

Technique 3 : donnez à votre enfant un objet qui le calme

Plusieurs études montrent qu’il est possible d’associer un objet à une émotion donnée. Par exemple, si votre enfant a un animal en peluche spécial, ou un accessoire qui lui apporte de la sécurité (comme un mouchoir ou un bracelet, par exemple), profitez-en !

Par exemple, les dernières recherches indiquent que dormir avec un animal en peluche aide les enfants à surmonter les terreurs nocturnes. Ce même principe peut être appliqué à de nombreuses autres situations : si votre enfant a peur lors de son premier jour d’école, pourquoi ne pas lui faire amener quelque chose qui le met de bonne humeur ? S’il s’agit de quelque chose de suffisamment petit, les autres enfants ne s’en apercevront même pas.

Cette technique sera d’autant plus efficace si vous expliquez à votre enfant qu’elle est votre intention, et que vous lui demandez de choisir un objet pour l’accompagner dans ses mauvais moments. L‘enfant sera dès lors davantage impliqué dans le processus, et les sentiments positifs seront plus intenses.


A découvrir aussi