3 stratégies pour ne pas être usés par les rencontres en ligne

· 7 avril 2018

Actuellement, l’une des manières les plus fréquentes de chercher un petit ami ou de trouver un quelconque type de relation amoureuse se fait à travers différentes applications ou pages Internet. Il s’agit d’une façon de connaître des personnes qui est pleinement acceptée dans notre société et elle est assez commune chez une grande partie des gens qui nous entourent. Or, même si c’est l’une des manières les plus habituelles de faire des rencontres, on a vu apparaître différents « phénomènes » qui font que les rencontres online constituent parfois un chemin parsemé d’obstacles.

Nous allons donc vous expliquer, dans cet article, pourquoi les rencontres en lignes peuvent être plus stressantes ; nous vous donnerons aussi trois conseils pour éviter la fatigue qu’elles provoquent et pour que vous puissiez profiter de chaque rendez-vous.

Pourquoi les rencontres en ligne sont-elles plus stressantes et vous usent plus facilement ?

Les rencontres en ligne sont plus stressantes et fatiguent plus rapidement parce qu’une grande partie de ce processus de flirter et de se connaître se fait à travers des messages. C’est donc une étape assez impersonnelle et froide. Tandis que les personnes apprennent à se connaître en utilisant des applications ou bien différentes pages Internet, trois phénomènes ou situations très démotivantes peuvent surgir : le ghostingl’icing et le simmering. Nous allons étudier chacune de ces situations plus en détails.

femme sur son téléphone

Ghosting

Le terme ghosting vient de l’anglais ghost (fantôme) et est utilisé pour définir les situations au cours desquelles, après plusieurs rendez-vous, l’autre personne disparaît subitement. En d’autres termes, la personne que vous voyiez se volatilise… Elle devient comme un fantôme, ne répond plus à vos messages ou vous bloque sur les réseaux sociaux pour que vous ne puissiez plus la contacter. Pourquoi ? Parce que, dans la majorité des cas, celui ou celle qui se transforme en fantôme veut à tout prix éviter la gêne consistant à dire qu’elle ne veut plus avoir de rendez-vous avec vous (et peu importe les raisons). Ainsi, au lieu de vous le dire directement, elle utilise la manière la plus simple et s’en va sans prévenir.

Icing

Ensuite nous retrouvons l’icing, qui vient de l’anglais ice (glace) et qui s’utilise pour définir les situations au cours desquelles on ne donne pas de raisons claires pour mettre fin à la relation; les futurs rendez-vous sont simplement remis à plus tard. Dans ces cas-là, on cherche à refroidir la relation pour éviter d’y mettre un point final. De la même façon que, dans le cas du ghosting, on veut éviter de mettre fin à la relation, avec l’icing, on laisse mourir la relation à petit feu. L’objectif est le même, ne pas affronter directement la personne, mais au lieu de le faire du jour au lendemain, on disparaît petit à petit.

Simmering

Enfin, un autre phénomène qui caractérise les rencontres en ligne est le simmering qui, littéralement, veut dire « cuire à petit feu » ; dans ce cas, la communication est intermittente et ambivalente. Pour le dire d’une autre façon, on a des rendez-vous, tout va bien, mais la communication n’est pas continue, il y a un échange de messages entre les deux personnes mais l’une d’elles répond toujours en prenant de très longues pauses. C’est comme s’il y avait une intention de continuer à se voir pour mieux se connaître mais ce processus est très long ; les plans sont remis à plus tard, ou bien un rendez-vous est confirmé pour ensuite être annulé.

« En amour, il y a toujours une part de folie; or, dans la folie, il y a toujours une part de raison. »

-Friedrich Nietzsche-

rencontre

Trois stratégies pratiques pour ne pas souffrir de cette usure

1. Évitez toute incertitude

Pour éviter la fatigue des rencontres en ligne, il est très important que vous consacriez le moins de temps possible à deviner ce que veut ou ce que ressent l’autre. En d’autres termes, il est fondamental que l’incertitude soit minimale car moins vous aurez de choses à découvrir par vous-même, plus vous pourrez vous concentrez sur vos rendez-vous et en profiter. Il s’agit d’être des adultes matures, d’être clairs et de parler en ne cachant rien.

Si vous rencontrez quelqu’un et ne savez pas très bien ce qu’il/elle cherche ou attend de vous, quand vous le/la verrez, au lieu de profiter du moment et d’être à 100% présent-e, vous chercherez des signes indiquant jusqu’où vous pourrez aller avec lui/elle. Être en attente de signaux ou de pensées intérieures au cours d’un rendez-vous est un problème car, de l’extérieur, on vous verra comme une personne déconnectée et peu spontanée. Cela n’aide certainement pas à faire couler les choses de façon fluide.

« Être en attente de signaux ou de pensées intérieures au cours d’un rendez-vous est un problème car, de l’extérieur, on vous verra comme une personne déconnectée et peu spontanée. »

2. Perfectionnez vos méthodes de sélection

La lassitude provoquée par les rencontres en ligne est souvent due à une chose: vous n’avez pas pris suffisamment de précautions au moment de choisir avec qui vous alliez avoir un rendez-vous. Si vous avez passé beaucoup de temps célibataire ou si vous êtes dans un moment où vous avez envie de connaître des gens, utiliser les applications pour obtenir un rendez-vous peut être très motivant. Il s’agit d’une manière simple et assez facile de faire des rencontres.

Cependant, comme conséquence de cette facilité à connaître des gens, il est probable que vous ayez envie de rencontrer toutes les personnes que vous voulez. On dit que « celui qui cherche finit toujours pas trouver » mais mieux vaut savoir ce que l’on cherche et de quelle façon plutôt que de trouver n’importe quoi, non ?

Souvenez-vous: votre temps est très précieux et en ayant un rendez-vous avec une personne, vous ne l’aurez pas avec une autre. Par conséquent, être sélectif est la meilleure solution. Choisissez avec soin la personne avec laquelle vous pensez que vous vivrez des choses positives et commencez par avoir un rendez-vous avec elle.

rencontre en ligne

3. Connaissez vos préjugés et mettez-les de côté

Les préjugés sont présents dans tout ce que nous faisons, pensons, disons et ressentons. Très souvent, les préjugés peuvent nous faire avoir des sentiments pour (ou contre) une personne, simplement parce que cette dernière active ce préjugé (avec des caractéristiques que vous observez chez elle ou bien des signaux). Les préjugés fonctionnent de cette façon, ils sont automatiques et, quand quelque chose les active, ils nous éloignent ou nous rapprochent du stimulus qui les a activés.

Par exemple, il existe des préjugés qui sont particulièrement actifs au cours de nos rendez-vous: si la personne vous regarde dans les yeux ou non, sa façon de s’habiller, son parfum, le fait qu’elle parle peu ou beaucoup, etc. Si la personne vous regarde peu dans les yeux, vous penserez qu’elle est en train de vous mentir alors que ce n’est pas la seule raison pour laquelle quelqu’un peut avoir du mal à regarder quelqu’un dans les yeux pendant qu’il parle. Par exemple, il peut s’agir d’une personne timide et cela expliquerait pourquoi elle évite de vous regarder directement dans les yeux.

De cette façon, vous pouvez avoir des préjugés sur tout ce que vous observez ou sur tout ce que la personne vous explique à propos d’elle au cours du rendez-vous. Vous devez mettre de côté tout jugement: donnez-lui une chance et demandez-vous si ce que vous ressentez est dû à vos expériences précédentes ou à vos préjugés. Il n’est jamais trop tard pour changer d’habitudes et pour chercher la meilleure version de vous-même.

Au final, n’oubliez pas de profiter, connaître des gens peut être un chemin plein de défis, de surprises et de nouvelles expériences. Commencez par une bonne prédisposition et donnez une chance aux personnes que vous allez connaître. Surtout, faites attention avec vos attentes négatives ou peu réalistes ; si vous les laissez vous dominer, vous perdrez avant même de commencer à jouer.