3 qualités de l’eau selon le Tao que nous devrions tous connaître

16 juillet 2018 dans Psychologie 0 Partagés
dessin oriental

« Sois comme l’eau, mon ami. Sois comme l’eau qui s’écoule et ne stagne jamais. Continue à couler ». Ce célèbre commentaire de Bruce Lee sur le processus d’auto-réalisation résume en réalité l’une des trois qualités de l’eau selon le Tao, extraite de la poésie de Lao Tseu. La sagesse contenue dans ce texte est une source d’inspiration par les temps qui courent.

Le concept de société liquide nous a été apporté par le célèbre philosophe Zygmunt Bauman il y a plus de 10 ans. À travers ce dernier, il définissait une modernité aux valeurs inconstantes, aux modèles et aux structures sociales changeants et aux réalités marquées par l’incertitude. Face à ce panorama si fluctuant, où il est très difficile de s’en tenir à quelque chose, la seule chose solide qui soit n’est autre que nos peurs. Et cela constitue tout un paradoxe.

« La bonté suprême est comme l’eau

qui favorise tout et ne rivalise avec rien.

En occupant la position dédaignée de tout humain,

elle est tout proche du Tao.

Sa position est favorable.

Son cœur est profond.

Son don est généreux.

Sa parole est fidèle.

Son gouvernement est en ordre parfait.

Elle remplit sa tâche.

Elle agit à propos.

En ne rivalisant avec personne, elle est irréprochable. »

-Lao Tseu-

Nous vivons dans un monde où peu de choses se caractérisent par la stabilité. On nous demande de l’agilité et de la flexibilité pour nous adapter à chaque changement, aux modifications professionnelles, aux fluctuations politiques, aux nouvelles exigences sociales, aux variations dans la manière de nous lier. Au milieu de ces dynamiques, il est normal de ressentir une certaine inquiétude et insécurité. C’est pour cela que des références intellectuelles du monde oriental, comme Raymond Tang, maître de conférence et professeur à l’Université de Guangzhou, nous invitent à connaître un peu mieux la philosophie du Tao.

Dans ce cadre, on nous apprend à garder notre calme au milieu du chaos. À obtenir une tempérance et une sécurité au milieu de cette incertitude liquide.

bateau en papier sur l'eau

1. Qualités de l’eau selon le Tao: l’humilité

La première qualité de l’eau selon le Tao est l’humilité. Il est possible que, dans un premier temps, il nous soit un peu difficile d’établir une relation entre une dimension psychologique et un élément aquatique. Cependant, cette relation existe bel et bien et est réellement inspirante. L’eau qui coule à travers un fleuve paisible, placide et harmonieux nourrit la nature.

Lorsque son niveau est normal, elle atteint les rives, nourrit les animaux et favorise cet équilibre idéal pour que tout fonctionne. En revanche, quand le fleuve devient arrogant et lorsque son débit est plus puissant, tout change. La force de son torrent fait des ravages. Elle retourne la terre, détruit les environnements et affecte tous les êtres vivants.

Nous devons intégrer cette qualité de l’eau caractérisée par la tranquillité et l’humilité. Celui qui se connaît bien et ne veut pas faire semblant d’être quelqu’un d’autre préférera toujours le calme à la violence. Et même si celle-ci dérive parfois au fond de son être pour des raisons externes, elle reprend toujours son cours normal. La sérénité sera toujours choisie pour promouvoir un équilibre naturel.

2. L’eau est attentive aux opportunités

Au milieu des difficultés, il existe toujours un coin éclairé par la lueur de l’opportunité. Peu importe si notre environnement est agité, si nous sommes en proie aux changements ou aux pressions ou si un mur se hisse subitement devant nous pour nous empêcher d’avancer. Soyons comme l’eau. Trouvons cette faille, cette faiblesse face à notre opposant ou cette difficulté particulière et empruntons le chemin qui s’ouvre avec de nouvelles opportunités.

Parmi les qualités de l’eau selon le Tao, on retrouve celle qui nous rappelle que cette substance vitale est extrêmement habile. Quand quelque chose est limité ou quand un obstacle surgit pour l’empêcher de s’écouler, l’eau n’hésitera pas à faire deux choses: appliquer une force implacable pour récupérer sa liberté et trouver le point faible de ce mur pour le vaincre.

N’oublions pas que, d’une certaine façon, l’eau est une grande opportuniste. Elle n’hésite jamais à changer de forme, d’endroit ou de position pour continuer à avancer. Dès qu’elle voit la moindre chance de se frayer un chemin là où elle le souhaite, elle le fait.

qualités de l'eau selon le Tao

3. Le changement, une option à réaliser sans peur

Peu d’éléments sont aussi inspirants et ouverts au changement que l’eau. Pensons à la chose suivante: lorsque les températures sont extrêmes, elle peut se transformer en glace ou en vapeur. Elle n’hésitera pas à changer de forme en fonction de l’endroit où elle se trouve. Elle se transformera en verre quand elle sera contenue dans l’un d’eux, elle sera insignifiante si elle reste coincée dans la fissure d’une roche, elle récupérera son immensité si elle retourne à l’océan et prendra la forme d’un aliment si un être vivant a soif et en a besoin.

L’eau a du pouvoir et du caractère. Elle sait et comprend qu’il n’y a rien de plus important que de faire des changements quand cela devient nécessaire. L’environnement et la nature sont souvent hostiles et ceux qui ne s’y adaptent pas ne survivent pas. Accepter ces principes que nous transmettent les qualités de l’eau selon le Tao peut nous inspirer et nous aider de nombreuses façons.

femme dans la mer

Albert Ellis, psychothérapeute connu pour avoir développé la thérapie rationnelle émotivo-comportementale, a un jour dit qu’un monstre nous poursuivait au quotidien. Un monstre récurrent, qui entrave complètement notre bonheur. Il s’agit de l’idée éternelle selon laquelle le monde doit être facile. Nous savons qu’il ne l’est pas mais nous continuons à souffrir à chaque difficulté, à chaque pierre sur le chemin, à chaque changement impromptu.

Soyons comme l’eau. Bruce Lee nous l’a déjà dit mais ne nous limitons pas à voir ces qualités de l’eau selon le Tao comme une belle et simple métaphore. En fin de compte, nous faisons partie de la nature. Et la nature est l’expression même du Tao.

A découvrir aussi