3 habitudes quotidiennes qui augmentent le risque de dépression

14 octobre 2017 dans Psychologie 0 Partagés
dépression

La dépression est un trouble sérieux qui nécessite la plus grande attention. Malheureusement, l’idée persiste chez certaines personnes qu’il s’agit d’une condition qu’il faut gérer en l’ignorant, que celleux qui en souffrent sont faibles et que, s’iels ne parviennent pas à en sortir, c’est parce qu’iels ne font pas suffisamment d’efforts. Ces personnes considèrent la dépression comme un caprice ou une extravagance parmi tant d’autres.

Ceci est très grave si nous tenons compte du fait que la dépression ne se guérit pas d’elle-même. Au contraire : lorsque ses effets ne sont pas pris en charge en temps voulu, elle peut conduire à une détérioration progressive et à des maladies plus graves, tant physiques que mentales.

Le mode de vie est un facteur déterminant pour alimenter ou surmonter les états de dépression. Les habitudes quotidiennes influencent positivement ou négativement cette condition. Certaines habitudes nous font nous sentir déprimé-e-s plus facilement, alors que d’autres nous permettent d’en réduire les symptômes et d’améliorer votre humeur. Nous parlerons ici de trois de ces habitudes qui augmentent le risque de dépression.

horloges et papillons dans un champ

1. La mauvaise gestion du temps libre induit la dépression

La routine, surtout si nous vivons dans une grande ville, peut générer énormément d’usure émotionnelle. Chaque jour, nous sommes exposé-e à des centaines de stimuli, dont beaucoup sont agressifs. Il existe dans les grandes villes une atmosphère de stress généralisé. Nous y rencontrons rarement un visage amical et tout fonctionne à grande vitesse.

C’est pourquoi le temps libre ne doit pas seulement correspondre à un temps de pause, mais également à un espace déterminé pour garder notre bonne santé à la mentale. Le problème est que la frénésie même de la routine conduit souvent à ne pas savoir quoi faire lors des moments dont nous disposons pour nos loisirs. Parfois, nous les consacrons simplement à la recherche de la tranquillité et l’isolement. Il est vrai que cela contribue au repos, mais cette attitude nourrit également la dépression.

L’idéal est que le temps libre nous permette d’oxygéner à la fois le corps et l’esprit. Cela suppose des activités divertissantes qui nous amènent à rire et à passer un bon moment. Ceci nous permettra de renouveler notre énergie physique et mentale. Cela nous donne de la vitalité et optimise notre humeur. L’air libre, la nature, le sport ou la pratique d’un hobby est le plus recommandé.

2. Dormir mal

Rien ne compense pour un sommeil réparateur. Pendant que nous dormons, nous donnons au cerveau une chance de se réorganiser, de se raccommoder et de filtrer l’information. Bien dormir fait partie de l’hygiène mentale, mais également de la bonne santé. Le repos est essentiel pour pouvoir fonctionner au quotidien.

Passer une nuit blanche ou dormir mal ne tarde généralement pas à affecter notre humeur. L’une des premières manifestations de ceci est l’hypersensibilité, qui se transforme facilement en dépression. Elle s’exprime par le découragement, l’irritabilité et le manque d’énergie.

dépression

Les difficultés à dormir sont dues à des difficultés qui n’ont pas été résolues et qui se manifestent par de l’anxiété. En même temps, ne pas nous reposer correctement nous rend plus vulnérables et rend plus difficile la concentration et la résolution desdits problèmes. Cela forme un cercle vicieux qui nous mène facilement à la dépression.

3. Négliger l’apparence personnelle

L’une des premières manifestations de la dépression est la négligence de l’apparence personnelle. Il s’agit d’un signe d’apathie envers soi-même et le monde. Parfois, il ne s’agit que d’épisodes ponctuels, qui se résolvent assez rapidement. D’autres fois cependant, cette négligence prend la forme d’une attitude constante.

Il ne s’agit pas de s’inquiéter scrupuleusement des vêtements ou de la coiffure que nous portons. Une attitude saine consiste à se laver, à porter des vêtements propres et paraître fondamentalement soigné. Cela s’étend également à notre environnement. En d’autres termes, cela signifie que l’apparence correspond également à l’espace dans lequel nous nous déplaçons et aux objets qui nous entourent.

dépression

Lorsqu’il y a dépression, tant l’apparence que l’ordre du lieu où nous vivons ou travaillons passent au second plan. Les personnes mettent de côté leur routine d’hygiène basique. De même, leurs objets et leurs meubles sont complètement négligés. L’inverse est également vrai. Prendre un peu soin de nous et organiser un minimum notre espace de vie sont autant de facteurs qui améliorent notre humeur.

La vie n’est jamais exempte de tristesse et de difficultés. Il est important de prendre soin de nous et de nous protéger, car il arrive parfois que des sentiments négatifs viennent nous envahir émotionnellement. Non seulement nous perdons l’intérêt pour la vie, mais cela nous rend également malades. Adopter des habitudes saines et mettre de côté celles qui sont mauvaises reste le meilleur bouclier contre la dépression.


A découvrir aussi