13 réflexions sur l'amour

26 juin, 2020
L'amour est un sentiment puissant mais aussi mystérieux. Il nous motive et change notre vie. Il est inévitable de s'abandonner à ses effets.
 

L’amour est ce sentiment que nous éprouvons tous, mais que peu osent définir, résumer en quelques mots, en raison de sa grande transcendance et de sa complexité. Voilà pourquoi nous souhaitons partager nos réflexions sur l’amour avec vous.

L’amour nous pousse, nous motive, nous nourrit de bien-être, mais parfois nous apporte aussi de la souffrance, de la tristesse et de l’inconfort. Surtout quand il n’est pas réciproque ou quand il est mal compris. L’amour est aussi puissant que mystérieux, mais il est inévitable de s’abandonner à ses effets.

Au nom de l’amour, des guerres ont été menées, des crimes commis, des risques pris et des histoires construites au fil du temps qui sont dignes d’admiration. L’aventure de l’amour n’échappe pas aux erreurs, aux obstacles, au temps mort ou à la confusion.

Aimer est la plus grande expérience que l’humanité puisse vivre, mais aussi la plus complexe. C’est un art représenté par le dévouement et le travail constant, qui a pour support la bonté et l’authenticité et qui, dans sa forme la plus large et la plus profonde, nous relie à l’ensemble, à l’expérience divine.

Pour atteindre ce lien, pour goûter à tout ce que l’amour a à offrir, il est important d’apprendre à le cultiver de manière saine dans nos relations. Pour ce faire, il est nécessaire d’enquêter en nous-mêmes, sur notre vision du monde et sur les liens que nous entretenons avec les autres. Les réflexions suivantes sur l’amour peuvent nous aider. Allons plus loin.

 

“Là où il y a de l’amour, il y a de la vie.”

-Mahatma Gandhi-

Les réflexions sur l'amour que se font deux membres d'un couple

Nous avons différentes façons de voir la réalité

La première de ces réflexions sur l’amour peut sembler complexe, mais elle est porteuse d’un message puissant :

Chacun de nous construit la réalité par l’éducation qu’il reçoit, les interactions avec les autres et les significations obtenues à partir de ses perceptions, de ses modes de vie et, finalement, de son histoire. Nous sommes immergés dans la subjectivité.

Kant, Piaget ou Paul Watzlawick sont favorables à cette perspective. Celle où le même phénomène prend des significations multiples selon l’observateur qui est présent, celle qui nous rappelle que, d’une certaine manière, nous ne sommes pas détenteurs de la vérité absolue et que la vie a autant de nuances que le nombre de gens qui habitent le monde. C’est ce qui est beau et ce qui est difficile. Beau parce que cela nous enrichit et compliqué parce que cela implique souvent un exercice de responsabilité, d’humilité et d’acceptation.

Il est important d’être conscient que l’autre interprète la situation différemment. D’une certaine manière, cela suggère un exercice d’empathie. Le fait d’être conscient que notre partenaire peut être offensé par quelque chose qui peut passer inaperçu nous maintient en alerte. Parce que souvent, ce n’est pas tant ce qui se passe que la façon dont chacun le vit.

 

Il ne s’agit donc pas tant de convaincre et d’exiger de l’autre qu’il assume notre vision de la vie, mais d’essayer de la comprendre, de découvrir comment il la perçoit à travers ses yeux. Car ce n’est que lorsque nous comprendrons que chaque personne peut avoir une opinion différente et que ses idées sont formées à partir de sa biographie, de son histoire de vie, que nous pourrons vraiment établir des relations saines et sincères. Sinon, nous vivrons au milieu d’une marée de confrontations et de conflits.

“Il n’y a pas qu’une seule réalité. Il existe plusieurs réalités. Il n’y a pas qu’un seul monde. Il y en a plusieurs, et ils existent tous parallèlement les uns aux autres, mondes et anti mondes, mondes et mondes fantômes, et chacun d’entre eux est rêvé ou imaginé ou écrit par un habitant d’un autre monde. Chaque monde est la création d’un esprit.”

-Paul Auster-

Les gens changent et ont leur propre façon de faire

C’est l’une des réflexions sur l’amour qu’il convient de ne pas oublier. Rien ne reste, tout change et nous n’en serons pas diminués pour autant. Les expériences nous transforment, parfois sous la contrainte des circonstances et parfois délibérément par nos décisions. L’important, c’est qu’avec le temps, nous ne sommes plus les mêmes.

Comprendre cela, c’est tenir compte du fait que l’autre ne se comportera pas toujours comme nous l’attendons, même si nous sommes habitués à certains comportements. Et bien sûr, nous ne le ferons pas non plus. Le changement est inévitable et c’est un droit si nous le voulons.

 

Un autre aspect lié à ce qui précède est que les gens décident parfois d’emprunter d’autres voies que la nôtre, même lorsqu’ils sont devenus nos compagnons de vie au départ. C’est à ce moment que nous devons rassembler le courage d’accepter et de lâcher prise. L’amour a parfois une date d’expiration et on ne peut rien y faire.

Cependant, ce n’est pas seulement quand on y met fin qu’on emprunte des chemins uniques. Chaque personne a son propre chemin de vie. Le fait d’en être conscient nous libère de l’égoïsme et des exigences dans les relations.

Réflexions sur l’amour : chaque relation est une occasion d’apprendre

Les relations sont imprégnées de sagesse et permettent d’apprendre sur soi-même, sur les autres et sur le monde en général. Elles nous enseignent les racines de la douleur, de la souffrance et du désespoir, mais aussi les racines de la complicité, de la confiance, de l’amour et de la force du pardon.

Une relation peut devenir un bon professeur, si nous sommes prêts à en tirer des leçons.

Les relations avec d’autres personnes font ressortir une partie de nous, en particulier celles avec qui nous tissons des liens forts et chaleureux. Nos vulnérabilités sont au premier plan, tout comme nos besoins et les craintes qui nous empêchent souvent d’aller de l’avant.

Si nous sommes prêts à tirer les leçons de nos relations, nous nous rendrons compte qu’il s’agit de leçons pour notre propre bénéfice. L’examen de nos faiblesses nous indique les points sur lesquels nous devons mettre davantage l’accent et ceux sur lesquels nous devons travailler davantage ; tandis que la connaissance de nos points forts nous indique ce à quoi nous pouvons nous accrocher lorsque les choses tournent mal et quel est notre potentiel et notre mécanisme de protection.

 

Et ce n’est pas tout, les relations sont un excellent livre de leçons sur les autres. Une occasion unique de se connecter avec eux et de voir au-delà du déguisement de l’apparence, de les observer nus et de contempler la beauté de leur essence.

 

Il est important de prendre soin de soi, une de nos réflexions sur l’amour

C’est une autre réflexion sur l’amour que nous ne pouvons pas laisser passer. Bien que l’amour soit un sentiment dirigé vers les autres, il n’implique pas que nous le négligions. Bien au contraire.

Ce n’est que lorsque nous nous aimons, lorsque nous nous embrassons avec amour et respect, que nous pouvons donner un véritable amour aux autres. Si nous ne le faisons pas, nous offrons des blessures, des attitudes défensives, de la méfiance et des craintes déguisées, surtout dans les premiers moments. Cela ne veut pas dire que nous ne savons pas comment les gérer, mais cela signifie que nous devons être attentifs.

Aimer, c’est s’aimer pour aimer, se respecter pour respecter. C’est savoir où se situent nos limites et être conscients que nous ne sommes pas obligés de supporter un mauvais traitement, pas de traitement du tout ou une situation continue de malaise. Nous sommes libres de choisir où nous voulons être et avec quelles personnes. Nous ne pouvons pas l’oublier.

Les actions et les gestes sont plus importants que les mots

Les mots ont le pouvoir de créer des réalités, mais s’ils ne sont pas accompagnés d’actions, celles-ci sont généralement éphémères, disparaissant aussi vite qu’elles ont été créées. Nous pouvons exprimer combien nous aimons une personne, lui dire tous les jours, mais cela ne suffit pas. Les actions sont également importantes.

 

Cependant, il ne faut pas de grands actes pour montrer un véritable amour. Un regard complice, un “comment vas-tu ?”, écouter ce qu’ils ont à dire, se tenir la main ou les accompagner en silence peuvent suffire. Des petits détails du quotidien qui, bien que peu bruyants, atteignent les profondeurs de l’autre et sont parfois capables de se recomposer à l’intérieur.

Mais il est non seulement important des gestes d’amour avec l’autre, mais aussi de valoriser ceux qu’il nous offre. Il y en a beaucoup qui passent inaperçus, mais qui contribuent à nous faire sentir mieux. Il faut juste être conscient, ouvert à la magie de l’amour.

Réflexions sur l’amour : chaque personne a une histoire

C’est l’une des réflexions sur l’amour les plus précieuses. Nous sommes un puzzle de circonstances, d’expériences et de vécu. Une accumulation de tout ce que nous avons vécu qui nous donne forme, qui nous construit. Parce que tout ce qui se passe autour de nous, qualifie notre expérience et notre ressenti, qu’il soit intense ou superficiel, en pointillés…

Il est fondamental de garder cela à l’esprit dans nos relations. Savoir que l’autre est différent et qu’il mène ses propres combats nous aide à le comprendre.

Dans une large mesure, tout ce que nous vivons nous affecte d’une manière ou d’une autre et la façon dont nous l’intégrons dans le présent dépend de notre histoire.

La gestion des émotions permet de construire des relations saines

Ne pas être conscient de nos émotions entraîne des conflits, de la frustration, de l’impuissance et de l’inconfort. Ignorer ce que nous ressentons a des conséquences à la fois pour nous et pour les relations que nous avons.

 

Si nous ne savons pas ce qui nous rend tristes ou quelle est la source de notre colère, nous sommes en quelque sorte comme des étrangers à nos propres yeux. Nous ne savons pas qui nous sommes, et les autres peuvent difficilement nous connaître. En fait, nous sommes susceptibles de leur faire porter la responsabilité de ce que nous ressentons.

L’idéal est de prendre conscience de nos émotions, de notre fonctionnement sur le plan émotionnel ; non seulement de nous connaître et d’apprendre à les gérer, mais aussi de savoir quels sont leurs effets sur notre vie quotidienne et où elles peuvent nous mener. De cette manière, nous créerons des relations plus constructives.

Tout le monde ne peut pas nous aimer

C’est une des réflexions sur l’amour qui est souvent difficile à accepter. Personne n’est obligé de nous aimer, d’être d’accord avec notre façon de penser ou d’approuver ce que nous faisons. C’est la loi de la vie.

Il est inutile de prétendre que quelqu’un d’autre nous aime pour ce que nous sommes ou accepte tout de nous. On ne peut pas s’intégrer ou plaire à tout le monde.

La meilleure chose est d’être libre de prendre les décisions que nous voulons, de suivre notre propre voie et que tout cela nous amène à des gens qui veulent être à nos côtés. Cependant, pas de manière passive, mais à partir d’une attitude de travail et d’effort.

Une femme pensant aux réflexions sur l'amour
 

Réflexions sur l’amour : les relations sont inégales

Il est impossible que l’équité gouverne en permanence dans une relation, mais le respect le fait. Parfois, un partenaire prendra une décision, parfois l’autre. C’est comme une danse où, selon les circonstances, les rôles sont échangés.

Il n’est pas possible de suivre objectivement tous les actes d’amour des membres d’un couple. Ou le nombre de fois où ils prennent des responsabilités ou des décisions. Il s’agit d’un échange dans lequel l’autre a le droit d’entrer jusqu’à un certain point. Ce droit est obtenu en fonction de ses limites et de son expérience de vie.

Toute relation a besoin de travail, de soins et d’efforts

L’amour est comme un jardin qu’il faut arroser tous les jours, qui doit être entretenu. Si nous voulons être heureux et nous amuser aux côtés de l’autre, nous devons travailler sur notre relation. Parce que l’amour n’est pas un sentiment passif, il se nourrit de nos actions.

De cette façon, il y aura des aspects à peaufiner, d’autres à éliminer et d’autres encore à mettre en place pour nourrir la relation. C’est inévitable. Si nous ne prêtons pas attention à cette relation, elle se détériorera avec le temps. Parce que, tout comme une plante, elle a besoin d’être arrosée et soignée.

Se connaître soi-même est fondamental

Apprendre à se connaître est la base à partir de laquelle on peut établir des liens sains avec les autres. Savoir comment nous sommes, ce que nous voulons et ce qu’est l’amour pour nous sont des questions qui, si nous nous les posons, nous aideront à être plus clairs sur notre destination.

 

Réflexions sur l’amour : ce n’est pas grave si vous vous trompez

Une des réflexions les plus importantes sur l’amour : l’erreur n’est pas une condamnation, mais seulement une occasion d’apprendre. En matière de relations, il est impossible de tout faire correctement du premier coup. Il n’y a pas de manuels ou de tutoriels, ni de formules magiques.

Il s’agit d’être flexible, d’envisager la possibilité que nous commettions une erreur non seulement avec notre partenaire, mais aussi avec notre famille et nos amis. Nous ne sommes pas des magiciens ou des diseurs de bonne aventure, ni des êtres surpuissants. Les seules armes dont nous disposons sont l’écoute, l’empathie et les mots pour exprimer ce que nous ressentons et ce que nous voulons.

Cependant, tout comme nous pouvons faire des erreurs, les autres peuvent faire des erreurs avec nous. N’oublions pas cela.

 

Il faut savoir se dire adieu

Savoir comment y mettre fin est l’un des processus d’apprentissage les plus compliqués. Dire au revoir, accepter que l’autre personne ne soit plus avec nous et se reconstruire n’est pas facile, mais ce n’est pas non plus impossible.

Il y a beaucoup de blessures à guérir, beaucoup à traiter quand une relation se termine. C’est un processus de reconstruction qui prend du temps, soit par votre propre décision, soit par celle de quelqu’un d’autre. L’important est de le traverser progressivement, de renaître.

À travers ces réflexions sur l’amour, nous pouvons percevoir qu’aimer est extraordinaire. Mais maintenir la flamme de l’amour vivante n’est pas si simple. Le plus important est de se permettre de vivre ce sentiment de manière saine. Et, si possible, de le faire durer dans le temps.